L'interview pour les non-journalistes

L’interview pour les non-journalistes

interview dictaphoneAmis blogueurs, camarades community manager, les interviews ne sont pas réservées aux journalistes. Tout ce qu’il vous faut, c’est savoir être à l’écoute et une bonne dose de curiosité. Qualités que tout bon community manager se doit d’avoir, non ?

Personnellement, j’adore les interviews. Humainement, il n’y a rien de plus enrichissant : c’est l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes et d’apprendre plein de choses. De façon plus pragmatique, une interview bien menée a plusieurs avantages :

  1. Cela montre à la personne interrogée que vous vous intéressez à elle, que ce soit un employé de l’entreprise que vous représentez (pour un blog corporate par exemple), un client de votre marque ou tout simplement une personne dont le hobby ou la profession sont liés à la thématique abordée sur votre blog.
  2. La personne en question est susceptible de relayer l’interview. Ou comment gagner facilement du backlink, un retweet sur Twitter, un partage d’article sur Facebook…
  3. C’est du contenu vivant.

C’est pas tout ça : encore faut-il savoir mener une interview… Vous n’êtes pas journaliste, certes. Quelque part, c’est un avantage : vous n’êtes pas tenu à l’objectivité. J’ouvre ici un autre débat, mais pour moi, le devoir du journaliste, c’est d’informer. Le devoir du community manager est de communiquer. Quant au devoir du blogueur, c’est à lui de se le fixer.

Voici donc quelques conseils qui, sans vous permettre d’égaler un journaliste (on est d’accord, c’est un métier), devraient au moins vous aider à réaliser une interview intéressante pour vos lecteurs et dont vous pourrez être fier au même titre que votre interviewé !

Qui interviewer ?

L’interviewé idéal a des choses à dire sur une thématique en accord avec votre ligne éditoriale, du temps pour le faire et est lui-même actif sur les réseaux sociaux (donc susceptible de relayer l’interview une fois publiée). C’est rare de réunir ces trois conditions. Mais une interview par mail est rapidement réalisée, tout le monde a des choses à dire à condition de poser les bonnes questions, et si l’interviewé de vos rêves est allergique à internet, eh bien, vous vous chargerez vous-même de relayer l’interview ! (c’est votre boulot après tout, hein !).

Même si la personne vous semble inaccessible (trop connue ou trop occupée), tentez de la contacter quand même : vous n’avez rien à perdre, et comme dirait Jean-Claude Dusse, sur un malentendu, ça peut marcher. Rares sont les personnes qui ne seront pas intéressées par une opportunité de parler de leur passion ou de leur métier.

Quelles questions poser ?

Renseignez-vous au préalable un minimum avant de contacter votre interviewé – Google est votre ami ! Puis mettez-vous à la place d’un de vos lecteurs qui ne saurait absolument pas qui est votre interviewé ou en quoi consiste son activité.

Posez les questions de base : qui, quoi, quand, où, pourquoi, comment, combien. Préparez quelques questions à l’avance pour qu’il n’y ait pas de blanc dans votre conversation, mais sachez en sortir si l’interviewé vous donne une information qui mérite qu’on rebondisse dessus !

Dans quelles conditions réaliser l’interview ?

L’idéal, c’est bien sûr la rencontre en face à face. Mais soyons réaliste : elle demande plus de temps, pour vous comme pour l’interviewé.
Le mail est la solution la plus rapide… Mais tellement plus impersonnelle !
Le bon compromis, c’est le téléphone. En revanche, pour la prise de notes pendant que vous téléphonez, c’est un coup à prendre… Qui viendra avec l’habitude !

Avez-vous déjà réalisé une interview ? Je serais ravie d’échanger avec vous sur les petites difficultés et les grandes joies de l’interview 🙂 Et bien sûr, si de véritables journalistes peuvent nous apporter leurs conseils et points de vue, ce serait encore mieux !

Source de la photo : Flickr / Smiling_da_vinci

A propos de l'auteur

Camille Gras

Camille Gras  (8 articles)

Consultante social media @Vecteurdimage, j'accompagne les marques et les institutions dans la gestion de leur e-reputation et dans la mise en oeuvre de leur stratégie de community management. Mes missions principales : créer la discussion avec les internautes, servir de médiateur entre la marque et les blogueurs pour favoriser leurs échanges dans un respect mutuel, ou encore proposer aux cibles de la marque des contenus attractifs et à forte valeur ajoutée ! J'écris moi-même sur différents blogs, personnels ou professionnels, depuis 2004 et j'aime à tester les nouveautés en matière de réseaux sociaux et à explorer leurs usages possibles. Je crois que c'est de la pratique active des réseaux sociaux que l'on tire l'expérience la plus formatrice !

Site marchand par Wix - Conseils et coaching RH - Webdesign en Suisse et au Sénégal - Social Media et Community Management à Marseille

ARTICLE PRÉCÉDENT

ARTICLE SUIVANT