Comment des textes rédigés à moindre coût sont-ils publiés ?

0

Content is king ! Vous avez déjà dû le lire des centaines de fois et rien n’a changé de ce point de vue. L’algorithme de Google évolue sans cesse mais l’objectif du géant de Moutain View reste de fournir le contenu de meilleur qualité aux internautes qui font des recherches sur une requête précise. Mais du bon contenu a un prix et ce prix est parfois inabordable, donc comment font certains sites pour publier régulièrement du bon contenu à moindre coût ?

Disclaimer sur la propriété intellectuelle

Les techniques qui vont être décrites ci-dessous peuvent enfreindre la législation sur le droit d’auteur, le présent article n’est pas un encouragement à y avoir recours mais plutôt un moyen de les détecter. Rappelons que toute création intellectuelle, comme la rédaction d’un texte, est reliée à son auteur qui bénéficie des droits patrimoniaux et droits moraux.

Quel est le coût d’un texte bien rédigé ?

copywriting-lowcostLa situation classique quand vous avez besoin d’un texte bien rédigé est de faire appel à un copywriter. Si votre copywriter vous écrit un texte qui vous drainera beaucoup de trafic, ayez bien à l’esprit que vous ne serez pas confronté à une dépense mais un investissement. Un bon contenu qui vous amène un trafic régulier dans la durée est très rentable. Mais combien coute un article ou un texte ?

Les copywriters peuvent facturer au mots ou à la prestation.

Facturation au mot

Le mot est un critère de facturation objectif qui a ses travers. Chacun sait que quantité ne rime pas avec qualité. Pourtant, il me semble que c’est la technique de tarification la plus utilisée.

C’est d’autant plus accentué depuis l’étude qu’à publiée Brian Dean de backlinko qui  a mis en évidence que les pages web de 1890 mots étaient celles qui rankaient le mieux !

long-texte-seo

Source : https://backlinko.com/search-engine-ranking

Depuis lors, cela été la surenchère en matière de longueur de textes. Pour la facturation au mot, cela a rendu le coût des textes de plus en plus élevés, ce qui a encouragé la recherche de solutions à prix cassés. Les prix de la facturation au mot varient de 1 centime/mot, voire un peu moins pour une prestation offshore, à 15 voire 20 et même 25 centimes au mot selon la thématique et la « carte de visite » du copywriter.

Faites le compte, 1890 à 20 centimes, cela peut vous revenir à 378 euros. C’est peu et beaucoup à la fois. Peu si cela vous amène du trafic, beaucoup parce que cela peut représenter un investissement important quand vous multipliez ce chiffre par le nombre de textes.

Facturation au texte

Parmi les compétences que doit avoir un bon copywriter, la capacité de synthèse est une des plus importantes. Blablater et paraphraser pour allonger inutilement un texte n’est certainement pas bien vu par Google, Bing et autres. Un texte de qualité et concis (pas trop toutefois) est à préférer à texte à rallonge.

La facturation au texte vous reviendra, en général, plus cher au mot que la facturation au mot car vous achetez de la qualité. Le temps de recherche pour comprendre le sujet, l’angle d’approche de l’article, le style rédactionnel du rédacteur web ont une valeur inestimable.

Le risque pour un client profane de recourir à ce style de facturation est de ne pas pouvoir évaluer les textes fournis et donc de surpayer une prestation.

Recherche de textes à moindre coût

Face à ces prix, un éditeur de site peut avoir envie de trouver des solutions low-cost de rédaction de textes. Il se peut aussi qu’un copywriter peu scrupuleux utilisent ces techniques tout en vous faisant payer le texte au prix fort. Voyons ce qui se pratique :

Les plateformes de freelance

Il existe différentes plateformes avec différents niveaux de qualité de textes entre les plateformes et aussi sur la plateforme. Vous pouvez trouver des copywriters qualifiés sur une plateforme comme Malt mais ce n’est pas là que vous trouverez les prix les plus bas. Pour des prestations de copywriting à faible prix, ce sera plutôt vers 5euros qu’il faudra vous orienter. Là vous trouverez des personnes qui travaillent au tarif de 0,01/mot.

redaction-offshoreVous vous doutez qu’à ce prix, c’est de l’offshore (ou de la traduction, voir ci-dessous) et surtout que le pire souvent côtoie le meilleur rarement.

Vous pouvez aussi tomber sur un ou une digital nomade qui propose des services de rédaction tout en étant dans un pays où le coût de la vie et plus bas. Ce type de remote job est de plus en plus courant.

Des solutions à meilleur rapport qualité prix existent sur scribeur ou textbroker.

A chacun d’expérimenter les plateformes de copywriting afin de trouver celle qui lui convient le mieux.

Sur 5euros, certains rédacteurs ont recours aux solutions reprises ci-dessous.

Pomper Web Archive

C’est une technique bien connue des SEO. Le site archive.org garde en mémoire des millions de pages web telles qu’elles étaient quand elle sont été publiées. Il vous suffit de taper le nom de domaine dans la barre de recherche et vous avez une ligne du temps qui vous permet de naviguer sur l’historique d’un site.

Il est courant que les référenceurs reprennent du contenu venant de web archive. Un script sur Github vous permet de télécharger tout le contenu passé d’un site quel qu’il soit.

Il est évident que vous devez vous poser la question du droit d’auteur et la propriété intellectuelle. La meilleure solution si vous voulez procéder à cette récupération de contenu est :

  • vérifier que le contenu du site n’ait pas été utilisé sur un autre domaine par son auteur, auquel cas il n’est pas réutilisable.
  • demander l’accord de l’auteur pour l’utilisation de ses textes. souvent, vous trouverez les coordonnées de celui-ci aussi sur webarchive, dans la page contact du site ou mentions légales ou voir si cet ancien site fait mention de droit d’usage sous Creative Commons.

Traduction automatique

Deepl est devenu le site de référence en matière de traduction intelligente de textes. Il surpasse en qualité Google traduction. Des freelances présents sur 5 euros ont souvent recours à la traduction pour pouvoir être rentable (et encore), vu les prix pratiqués sur cette plateforme.

Souvent, la question est posée du duplicate content en ayant recours à cette solution. De ce côté, pour le  moment en tout cas, il y a peu à craindre.

Si Google est intransigeant sur la question du duplicate content pour les textes d’une même langue, c’est surtout pour une question de qualité des résultats de recherche. Imaginez si vous effectuez une recherche sur base d’une requête et que les résultats affichés comportent 3 ou 4 fois le même texte dans les premiers résultats. Si ce résultat ne vous convient pas et que vous affichez la même chose lors du clic sur un autre lien, vous allez ouvrir Bing ou un autre moteur qui vous donnera de meilleures propositions.

En cas de traductions, ce risque n’existe pas pour Google. Il est peu probable qu’il utilise des ressources pour vérifier toutes les combinaisons de traduction pour un problème qui ne les gêne pas.

Dans ce cas aussi, celui qui a recours à ce procédé prend un risque avec la législation sur le droit d’auteur.

Des transcriptions de vidéos

Sur les plateformes de micro services, certains proposent des retranscriptions de vidéos, souvent venant de Youtube. Un conférencier parle d’un sujet connexe à celui de votre site, cela faire un bon article.

  • Avoir recours à une personne qui vous retranscrit la vidéo est une solution.
  • L’autre solution est d’utiliser un service en ligne qui vous permet de télécharger les sous-titres d’une vidéo, comme yousubtitles.com.

La solution de retranscription de vidéos ou de sous-titres donne souvent du texte brut à retravailler considérablement. L’expression orale et la rédaction web sont deux choses bien différentes.

Une intelligence artificielle qui rédige

En français nous n’y sommes pas encore, mais en anglais des IA se rapproche de la rédaction de textes. Par exemple, StoryAI vous fait la promesse de pouvoir rédiger la suite d’un texte que vous aurez commencé. Il vous suffit de taper 40 mots et votre texte sera créé.

Combinaison des solutions précédentes

Vous pouvez faire écrire un texte rédigé en anglais par une IA et le traduire avec Deepl ensuite, idem pour la transcription d’une vidéo Youtube que vous auriez obtenue via un service sur Fiverr.

Les possibilités sont multiples et variées.

Conclusion

Votre site web doit être alimenté régulièrement en textes de qualité si vous voulez vous positionner favorablement dans les moteurs de recherche.

En manque de budgets, certains ont recours aux systèmes D avec les aléas qualitatifs et moraux que cela peut engendrer. A chacun de trouver la solution qui lui convient. Il peut aussi être frustrant de voir des concurrents vous dépasser en utilisant des solutions peu éthiques.

A propos de l'auteur

Régis Vansnick

Titulaire d'un DESS en marketing (3ème cycle) et d'un mastère en sciences économiques. Prof d’e-marketing à la haute école Lucia De Brouckère et Entrepreneur, créateur de la société Dkoop dont les principales activités sont la formation à l'usage des réseaux sociaux et le conseil en stratégie. Mon proverbe favori : "If you want to go quickly, go alone; if you want to go far, go together."

ARTICLE SUIVANT