Optimisez votre blog WordPress pour les moteurs de recherche

0

WordPress, c’est facile à installer et facile à utiliser…. Mais quand il s’agit du SEO de WordPress, il y a beaucoup de facteurs de référencement à prendre en compte. Voici les principaux !

Installation et configuration

Hébergement

Vous devez vous assurer que votre site se charge rapidement. Trouvez un hébergeur décent et ne lésinez pas de quelques euros par mois sur le plan que vous choisissez. Votre hébergeur fera une différence très importante sur la vitesse de chargement de votre site Web.

Votre hébergeur affecte également le temps d’indisponibilité de votre site et la distance physique entre les serveurs et les visiteurs – deux facteurs qui sont des facteurs de classement.

Ne vous fiez pas spécialement aux sites de comparaison d’hébergement qui ne sont pas toujours objectifs car ils se financent via l’affiliation et peuvent être tenté de mettre en avant les hébergeurs qui leur rapportent le plus.

Choisissez un thème qui est optimisé pour les moteurs de recherche

Votre thème est l’un des choix les plus importants que vous ferez pour votre site WordPress. Il détermine l’apparence et la disposition de votre site, peut fournir de nouvelles fonctionnalités, et joue également un rôle dans son référencement.

Votre thème peut affecter la vitesse de votre site. Quand vous choisissez un thème, vous voudrez opter pour un construit selon les règles du SEO. Ces thèmes sont souvent désignés sous le nom de  » SEO-friendly « .

Qu’est-ce qui fait pour un thème WordPress SEO-friendly ?

  •     Responsive design : Le contenu adapté aux téléphones portables peut être plus performant pour ceux qui recherchent sur le mobile.
  •     Léger : Évitez les thèmes gonflés avec des plugins et scripts tiers dont vous n’avez pas besoin. Ils vont ralentir votre site web.

URL

Évitez les contenus dupliqués. Vous devez choisir quelle version utiliser https ou http, www ou sans www. Sinon nous sommes face à un problème courant pour les propriétaires de sites Web. C’est l’existence d’un contenu dupliqué dont ils n’avaient aucune idée de l’existence !

L’une des premières choses à faire lors de la configuration d’un site WordPress est de vous assurer que vous avez bien spécifié si vous voulez ou non utiliser les éléments suivants comme structure de votre domaine

  1. Rappelez-vous, quelle que soit la version que vous choisissez, vous pouvez configurer les redirections de http vers https et de la version sans www vers la version www de sorte que chacune soit accessible.
  2. Ajoutez des balises canonical pour que Google sache quelle version indexer.

Si vous voulez installer cloudflare comme CDN, préférez la version www. Sinon, entre la version  www vs non-www, c’est plus une question de préférence personnelle.

Permaliens

Par défaut, WordPress crée des permaliens ou structure d’URL qui ne sont pas très propres car ils incluent la date. Préférez les url les plus courtes possibles.

Allez dans réglages Permaliens et choisissez l’avant dernière option « Titre de la publication ». Ne changez pas les permaliens d’un site existant à moins de bien savoir que faire pour ne pas perdre votre référencement.

Préférez les permaliens de type ndd.fr/nom-article !

Catégories

Définissez bien vos catégories en amont de la mise en ligne. Ne mettez chaque article que dans une seule catégorie.

Google Search Console

Ajoutez votre site à la search console de WordPress !

Sitemap

Les Sitemaps sont utilisés par les moteurs de recherche tels que Google, Bing, et Yandex pour saisir la hiérarchie et la structure de votre site WordPress ainsi que pour assurer une meilleure indexation.

Les moteurs de recherche peuvent crawler votre site sans sitemap, mais en créant ce fichier, il vous permet également d’obtenir plus de données de rapport sur votre site.

Utilisez un fichier sitemap. Les plugins SEO ci-dessous automatiquement votre fichier sitemap.

Soumettez votre fichier sitemap XML à Google Search Console afin que vous puissiez accéder à des données supplémentaires sur l’état de votre site WordPress. Nous supposerons que vous possédez déjà un compte Google Search Console, sinon, jetez un coup d’œil à cet article plus détaillé sur la façon de soumettre votre site à Google.

Dans Google Search Console, cliquez sur « Sitemaps » dans la section Crawl puis cliquez sur « Add/Test Sitemap ». Entrez l’emplacement de votre fichier sitemap que vous avez configuré à l’étape précédente et cliquez sur « Soumettre ». Il vous montrera combien de pages/postes ont été soumises et combien sont réellement indexées. Google parcourra désormais automatiquement et régulièrement votre fichier sitemap.

Plugin SEO

optimisation-seo-wordpressIl convient d’installer un plugin SEO lorsque m’on utilise un site site WordPress. Cela vous permet d’avoir le contrôle sur l’optimisation de ce que Google voit de votre site Web. En termes de popularité, les plugins gratuits Yoast SEO et All-In-One SEO Pack sont les premiers avec leurs capacités d’optimisation complètes. Ajoutons le français SEOPress qui est vraiment très bien fait. De nombreux tutoriels existent sur la configuration de chaque de ces plugins, suivez les scrupuleusement.

L’importance de la Title

Il est important que vous ayez votre mot-clé principal « focus » pour lequel vous voulez faire un classement dans votre billet de blog ou votre balise de titre de page.

Pour chaque page, placez votre mot-clé au début de la Title si possible car cela aura plus de poids dans les moteurs de recherche.

Rappelez-vous que Google a une limite d’affichage de 65 caractères, donc si vous dépassez cette limite, elle apparaîtra avec … à la fin, ce qui n’est pas engageant. En réalité les balises Title sont limitées par le nombre de pixel.

Rappelez-vous que les balises title n’affectent pas seulement le référencement mais aussi votre taux de clics (CTR).

La Méta description

Elle ne joue pas directement sur votre SEO mais elle peut augmenter le CTR, ce qui est important.

Une méta-description mieux écrite peut inciter l’utilisateur à cliquer sur votre message au lieu de celui qui le précède ou le suit dans les SERPs. Plus votre CTR est élevé, plus Google jugera vos données pertinentes et vous classera mieux.

Ainsi, dans un sens, les méta-descriptions peuvent affecter votre classement. Mais pas dans le sens traditionnel. Vous pouvez définir votre méta description manuellement dans le plugin Yoast SEO.

Le nombre de caractères se situent entre 150 et 170 caractères. Au-delà, cela pourrait ne pas être visible dans les SERPs. IComme pour la Title, la limite est par les pixels, les caractères sont une approximation proche.

Plugin de cache

Il en existe une multitude. De plus en plus d’hébergeur font leur propre plugin de cache. Le meilleur est WP Rocket, là aussi cela vaut la peine de sortir sa carte de banque et de payer quelques euros pour un plugin qui va optimiser énormément de choses pour accélérer le chargement de vos pages.

Création de contenus

Vos pages et articles

Publiez des articles ou pages avec des textes structurés. Le robot Google vérifie les balises d’en-tête HTML telles que H1, H2, H3, etc. pour déterminer la pertinence du contenu de votre site. La titraille est aussi utilisée pour diviser votre contenu afin de le rendre plus facile à lire pour le visiteur.

Généralement, la meilleure pratique est d’avoir une seule balise H1 par page et ensuite plusieurs H2. Des en-têtes supplémentaires peuvent également inclure votre mot-clé ou des variations sémantique de votre mot-clé.

La plupart des thèmes WordPress, s’ils sont codés correctement, attribueront automatiquement le titre de votre page ou de votre article comme en-tête H1. Vous pouvez alors assigner des en-têtes H2, H3, H4, etc. dans votre page.

balises-h-site-trafic

Source capture :monblogpro.fr

Images

Quand vous uploadez une image sur votre site WordPress, vous devez au préalable avoir :

  • Renommer votre fichier : Nommez vos fichiers images avec des mots liés à votre contenu avant de les télécharger. Incluez toujours des traits d’union entre les mots dans les noms des fichiers images. Google lit les fichiers avec des traits d’union comme mots individuels.
  • Inclure votre mot-clé de mise au point s’il y a lieu, au moins sur votre image vedette. Nous nommons toujours notre image vedette sur notre blogue de la même façon que nos mots-clés principaux.
  • Converti votre fichier dans le format d’image le plus adéquat
  • Redimensionné votre image
  • Allégé votre image

Ensuite, complétez l’attribut ALT. C’est le texte alternatif qui est appliqué sur les images de votre site WordPress. Les balises ALT sont utilisées par Google pour vérifier la pertinence de votre image par rapport au contenu qui l’entoure. Ils sont également utilisés par les lecteurs d’écran pour les malvoyants.

Heureusement, avec WordPress, pas besoin de connaître de code pour ajouter le texte de l’attribut ALT, vous pouvez simplement les ajouter lors du téléchargement des images dans la médiathèque ou en cliquant sur une image dans l’éditeur visuel.

Conclusion

Si vous avez un blog, c’est pour générer du trafic. Le SEO reste un des meilleurs levier pour attirer du trafic qualifié. Quand vous avez du trafic vous avez aussi la possibilité de monétiser votre blog ou de générer des leads.

A propos de l'auteur

Régis Vansnick

Titulaire d'un DESS en marketing (3ème cycle) et d'un mastère en sciences économiques. Prof d’e-marketing à la haute école Lucia De Brouckère et Entrepreneur, créateur de la société Dkoop dont les principales activités sont la formation à l'usage des réseaux sociaux et le conseil en stratégie. Mon proverbe favori : "If you want to go quickly, go alone; if you want to go far, go together."

ARTICLE PRÉCÉDENT

ARTICLE SUIVANT