Les dilemmes du Community Manager

closeCet article a été publié il y a 1 an 2 mois 29 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Il faut le dire, animateur de communauté community manager n’est pas un métier facile tous les jours ! Tout comme Harry Potter qui a décidé de porter des lunettes plutôt que des lentilles ou encore Michaël Jackson qui ne savait pas choisir entre le noir et le blanc, nous sommes nous aussi confrontés à de terribles dilemmes.

Voici 3 des principaux dilemmes qu’un community manager a au moins rencontré une fois dans sa vie.

Dilemme 1 : Dois-je toujours respecter l’aurtograf ?

orthographe

Voici certainement un des dilemmes les plus difficiles pour un community manager.

Situation : Vous gérez votre page fan et, comme chaque jour, vous répondez aux commentaires des gentils fans qui vous posent des questions des plus sympathiques. Tout à coup une personne vous laisse un message de ce type : « Bonjoure, j’amerait savoir coment on fait les baibés ? » (En imaginant que cela a à voir avec le thème de votre page fan bien entendu…je ne préfère pas savoir le thème de votre page fan…gardez ça pour vous… ).

Après avoir essuyé les larmes qui se sont mises à couler toutes seules sur votre visage, vous vous devez à présent de répondre à cette personne qui a indubitablement besoin de vous (Ne serait-ce que pour aider le pays à se repeupler de chihuahua tout mignons, dixit la photo de profil de la personne en question).

Dilemme : Vous voici dans une situation extrêmement complexe, depuis tout petit on vous rabâche qu’il faut soigner son orthographe et vous avez justement été embauché par votre entreprise pour vos qualités dans ce domaine. Cependant répondre à cette personne avec une orthographe irréprochable pourrait très bien être « mal perçu » par le fan qui pourrait penser que vous êtes en train de le prendre de haut, ce qui donnerait une mauvaise image de l’entreprise auprès de ce client potentiel. Après tout, ne dit-on pas que le client est roi ?

Deuxième dilemme: Dans cet exemple, je n’aimerais pas être à votre place. Vous devez vous occuper d’annoncer à une personne que vous ne connaissez ni d’Eve ni d’Adam que les bébés naissent dans les choux ou dans les roses…bonne chance mon brave ! (ou ma brave si vous êtes une fille).

Dilemme 2 : Dois-je vraiment expliquer mon métier ?

Incomprehension

Voici un dilemme que tout community manager a dû rencontrer au moins une fois dans sa vie.

Situation : Vous êtes à un dîner de famille en train de profiter d’un plat délicieux et en plus gratuit, ce qui vous change de vos plats de pâtes quotidiens (Même si vous avez réussi à inventer un nombre incalculable de recettes à base de ce produit fabuleux).

Soudain votre grand-mère de son air gentillet vous pose LA question que vous redoutez plus que tout : « Tu fais quoi comme travail ?». Votre gorge s’assèche, une goutte de sueur perle sur votre front quand vous vous rendez compte que toutes les personnes vous regardent à présent en attendant une réponse des plus complète.

Dilemme : Vous l’avez bien compris, vous vous retrouvez coincé le derrière entre 2 chaises (J’ai eu un dilemme personnel en écrivant cette expression et je me suis dit que la politesse l’emporte toujours) :

  • Soit vous réduisez votre métier à un simple « je travaille sur facebook » (Dans l’hypothèse où votre grand-mère connaît facebook …autrement vous devrez vous limiter à « je travaille sur internet »… dans l’hypothèse où votre grand-mère connaît internet… sinon répondez «je travaille sur le minitel») mais vous dévaloriser de la sorte pourrait avoir de  terribles conséquences sur votre santé mentale (Après tout un plombier ne dit pas « je débouche des toilettes » même si, en effet, cela peut faire partie de son travail).
  • Soit vous expliquez réellement ce que vous faites, ce qui peut certainement prendre une décennie dans la mesure où chaque mot que vous prononcerez pourra potentiellement ne pas être compris. De plus, prendre plus de 30 secondes à expliquer son métier vous fait passer pour une personne imbue d’elle-même et vous ne souhaitez pas passer pour ça auprès de vos géniteurs.

Qu’allez-vous faire? Vous êtes passionné, c’est un fait, sinon vous ne seriez pas devenu community manager. Une personne passionnée par son métier ne peut pas décemment le réduire à quelques mots…voici un bel exercice de community management qui se présente devant vous :

Dilemme 3 : Dois-je diffuser ce petit chat tout mignon (ou lolcat) ?

lil-bub-chat-5

Quand on anime une page facebook, on se doit de respecter la ligne éditoriale que nous avons définie et ne pas « partir dans tous les sens » en diffusant n’importe quoi (On est professionnel ou on ne l’est pas).

Situation : Un petit chat trognon (mais vraiment trognon de chez trognon) tourne sur facebook et génère énormément de partages et réactions, bien + que la majorité des publications que vous diffusez.

Dilemme : Allez-vous craquer ? Etes-vous assez fort pour résister à la tentation de diffuser ce contenu à votre communauté? Après tout, elle ne vous en tiendra pas rigueur, elle sera certainement contente de voir ce petit chat et exaucera vos prières en rediffusant cette image ce qui boostera votre visibilité à moyen terme (sacré Edgerank !).

On se souvient tous par exemple de la publication de Cora Rennes qui avait généré près de 30 000 likes (Même si à l’époque ce procédé n’était pas autorisé… à l’époque) et que bon nombre de marques avaient reprise pour booster l’engagement même si ça n’avait rien à voir avec leurs lignes éditoriales.

cora

On continue ?

Je vous ai cité trois dilemmes de community manager mais il en existe des millions (Oui j’ai compté) ! Voici une liste de dilemmes, un simple clic vous permet de partager celui que vous avez déjà vécu.

 A vous de jouer !

Si vous voulez allonger cette liste n’hésitez pas à me donner d’autres dilemmes en commentaire et je n’hésiterai pas à la mettre à jour.

Pour finir, mon plus gros #dilemmedeCM est actuellement de trouver un nouveau job et de ne pas accepter n’importe quoi (c’est mieux). Donc si vous avez un job intéressant à me proposer n’hésitez pas à me contacter, ça ne sera pas un dilemme pour moi de vous répondre.

Have fun !

A propos de l'auteur

Yvain Ducrocq

Yvain Ducrocq  (11 articles)

Yvain Ducrocq (@tregor), 29 ans , social media manager, je suis passionné par le web marketing et les réseaux sociaux et les mangas et aussi les truites.

Articles recommandés

Commenter l'article