Présence sur les réseaux sociaux : 3 éléments indispensables

Entreprises sur les médias sociaux : 3 prérequis indispensables

closeCet article a été publié il y a 3 ans 10 mois , il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Une récente étude  de  Firefly ( The Language of Love in Social Media. New rules for brand engagement ) confirme que 3 éléments sont indispensables au succès d’une démarche sur les médias sociaux.

1-. Les moyens humains

La plupart des compagnies interrogées n’ont intégré ni l’usage ni la responsabilité des médias sociaux dans leur structure organisationnelle.

D’une part, peu ou pas d’employés sont affectés à la gestion de la présence en ligne

et d’autre part ils ne savent même pas qui devrait en être responsable.

2-. Accepter la perte de contrôle

Seuil psychologique presque insurmontable pour certaines entreprises :

la perte de contrôle est un des obstacles majeurs. Les entreprises sont effrayées et pourtant…. elles ont déjà perdu le contrôle.

reseaux sociaux controle

Aujourd’hui, les internautes ont à leur disposition une multitude d’outils (Forums, blogs, Facebook ,Twitter, …) pour manifester leur mécontentement éventuel sur une entreprise. C’est un fait qui doit être accepté !!

Plutôt que d’être craintif, il faut mesurer l’opportunité que cela représente. La possibilité d’interagir directement avec ses clients et prospects permet d’avoir un retour sur les produits et/ou services et de les adapter aux besoins exprimés.

3-. Le manque de contenus

Produire du contenu (intéressant et utile) pour les lecteurs et/ou sa communauté n’est pas facile. Tous ceux qui ont déjà écrit sur un blog le savent. Est-ce une question de temps ou de compétence ?

Rédiger des articles (ou d’autres contenus) est un savoir faire qui demande des compétences spécifiques et ne peut s’acquérir que par la pratique. C’est pourquoi, l’infographie de Socializ est très pertinente car elle scinde bien le rôle de l’animateur de communauté de celui de producteur de contenu :

community manager content manager

Conséquences :

Ces manquements ont deux conséquences possibles :

soit les entreprises ne s’aventurent pas sur le terrain du web social.

  • C’est d’une part une opportunité manquée.
  • C’est laisser la place à ses concurrents
  • C’est se cantonner dans une position défensive qui contraindra l’entreprise à réagir uniquement aux commentaires négatifs ou calomnieux qui sont susceptibles d’être disséminés sur le web. (à condition d’au moins faire un minimum de veille)

soit elles  y vont  parce qu’elles sentent bien qu’il “faut y être” mais n’y sont pas préparées. Cela risque d’engendrer les erreurs trop fréquentes que sont la censure (cf Nestlé Vs Greenpeace), l’égocentrisme, …

Des remarques, des avis, ….?

A propos de l'auteur

Régis Vansnick

Régis Vansnick  (16 articles)

Titulaire d'un DESS en marketing (3ème cycle) et d'un mastère en sciences économiques. Prof d’e-marketing à la haute école Lucia De Brouckère et Entrepreneur, créateur de la société Dkoop dont les principales activités sont la formation à l'usage des réseaux sociaux et le conseil en stratégie. Mon proverbe favori : "If you want to go quickly, go alone; if you want to go far, go together."

Commenter l'article