Community Manager: développez votre sens de la formule

closeCet article a été publié il y a 2 ans 11 mois 18 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Pour sortir du lot, tel un camelot au milieu d’un marché, un community manager doit savoir développer certains attributs pour briller sur les réseaux sociaux et attiser l’attention sur le produit qu’il  représente : annonce percutante, réponse appropriée, proximité avec l’auditoire, interpellation directe et pouvoir de persuasion. En un mot, il doit avoir le sens de la formule.

Voici une palette d’astuces d’écriture pour trouver la bonne formule dans vos prochaines publications. Ces différentes approches peuvent être combinées. Quoiqu’il en soit, le mieux est d’utiliser l’ensemble de ce large éventail de formules suivant les produits portés et le contexte.

Utilisez le registre de l’émotion

Les émotions  sont au centre des réseaux sociaux. Ce n’est pas un hasard si on peut « aimer »  une publication ou RT/FF (recommander) un tweet. Alors utilisez l’aspect émotionnel dans vos publications en demandant pourquoi vos membres aiment ou détestent telle nouvelle ou tel produit.

Soyez clair sur l’action que vous attendez de votre communauté.

N’hésitez pas à solliciter vos abonnés de manière directe. Vous aurez plus de chance d’avoir des avis et donc des commentaires qu’en établissant un fait. Par ailleurs, un avis en entraîne souvent un autre. N’hésitez pas à être très précis sur l’action attendue : partage d’une publication, dépôt de commentaire, aimer le statut, RT un tweet etc…

Utilisez la ponctuation

La ponctuation doit être utilisée avec discernement. Elle peut être bénéfique car montre rapidement la nature de la publication : est-ce une question ( ?), une affirmation ( !), un fait (.), un sous-entendu (…)  En multipliant les signes de ponctuation, on peut ainsi attirer l’attention du lecteur. A condition bien sûr d’utiliser cette technique avec parcimonie.

Exemple :  « Nous sommes désormais 10 000 !!!”

Faîtes court

On ne le dira jamais assez, faites aussi court que cela est possible si vous souhaitez retenir l’attention de vos abonnés. Sur un réseau social, vous êtes en concurrence avec des profils, des pages de marque et des robots. Si vous souhaitez développer, faites-le sur votre site ou dans les commentaires.

Exemple :  « Facebook annonce 800 millions membres» vs « Le réseau social de Mark Zuckerberg vient d’annoncer plus de 800 millions de membres”

Faîtes des  jeux de mot

Le jeu de mot se doit d’être rapidement compréhensible par vos abonnés. Si par ailleurs il reflète ce que pense vos abonnés, c’est banco !

Exemple :  «Le Patch Tuesday de décembre comble la faille Duqu  »

Utilisez l’humour

Tout le monde aime se détendre avec un peu d’humour. Ce n’est pas un hasard si de nombreuses publicités utilisent cette ficelle et si de nombreux comptes parodiques ont des centaines de milliers, voir des millions de fan. Alors bien sûr, il ne faut pas en abuser, surtout sur des comptes se voulant très sérieux, mais l’utiliser un peu montrera à vos abonnés que finalement…vous êtes humain. Et bien sûr, vous susciterez de nombreuses interactions.


Choisissez le bon ton

Au-delà du choix sur le vouvoiement ou le tutoiement, il est possible d’aller plus loin. Avec les outils d’analyse démographique fournis par Facebook, on peut aisément identifier le profil socio-démographique des abonnés d’une page Facebook.

Exemple :  Sur la page Facebook de jeuxvideo.fr, une grande majorité de l’auditoire est constituée de jeunes hommes (rien de surprenant à cela). Il est dès lors possible d’écrire des statuts comprenant des: “Les mecs,….”

Privilégiez les contenus visuels et vidéos 

Les médias ont un impact visuel plus fort et un edgrank supérieur aux statuts. Par ailleurs, ils véhiculent une ambiance immédiatement reconnaissable par vos abonnés.

Associez un média (image/vidéo /lien) à un texte

Une image forte associée à un une légende évocatrice est souvent très efficace. Moins vous en dites et plus votre communauté est appelée à commenter le média publié.

Immiscez vous dans les échanges

Il s’agit en fait de rebondir sur la contribution de l’un de vos abonnés en le citant pour engager la discussion avec le reste de la communauté. Outre le fait d’impliquer le membre en question, les autres verront que vous écoutez ce qu’ils font, sentiment qui les incitera davantage à participer.

Partagez des expériences de vie commune

Pour gagner en proximité, il est important d’humaniser votre présence sur les réseaux sociaux en utilisant les moments de vie que vous rencontrez et que votre communauté est susceptible d’avoir connu

Les chats ont une tendance à toujours se mettre à des endroits stratégiques, surtout quand on joue !
Vous ne trouvez pas ?


Envisagez d’autres pistes

Au delà des techniques indiquées ci-dessus, vous pouvez également :

- Utiliser les smileys  ;-)

- Utiliser le jargon de votre communauté

- Faire du storytelling (séquençage de message) dont l’un des meilleurs exemples est le teasing

- Utiliser des blancs Exemple : « Votre voiture préférée est_______

Conclusion

Vous l’aurez compris, les techniques pour développer des formules percutantes sont nombreuses. Le plus important est d’effectuer un savant dosage afin de toujours étonner votre auditoire. La liste ci-dessus étant loin d’être exhaustive, n’hésitez pas à la compléter au travers de vos commentaires ;)

 

A propos de l'auteur

Raphaël Hunold

Raphaël Hunold  (13 articles)

Community manager à M6Web pour les portails Clubic.com, Jeuxvideo.fr et Turbo.fr. Travaille dans le web depuis plus de 10 ans (intégrateur, webmasteur, chef de projet mobile). Veilleur actif sur les domaines suivants : innovation, mobile, communauté, start up, mobile

Articles recommandés

Commenter l'article