Twitter Curator : le nouveau meilleur ami du Community Manager !

Conscient de sa valeur ajoutée dans le live et le temps réel, Twitter n’en finit plus d’enrichir sa gamme d’applications et de services. Les différentes briques prennent forme petit à petit après beaucoup (trop) d’attente pour la brique numéro 1 : l’analytics. Aujourd’hui les statistiques disponibles via cette interface officielle sont assez complètes et le tableau de bord bien construit pour une vue d’ensemble de son activité au jour le jour.

Mais pour aller plus loin il fallait un outil de curation sur mesure. Pensé par Twitter pour les utilisateurs Twitter. Car si pour les habitués et les analystes de bon niveau il suffit d’une requête avec les bons opérateurs directement dans la recherche Twitter pour avoir des résultats, c’est plus compliqué pour le commun des mortels numériques.

On peut déjà faire beaucoup de choses avec Tweetdeck, couteau suisse de base de tout twittos compulsif bien entraîné. Malgré tout il était possible de faire beaucoup mieux, notamment pour la curation, l’organisation et l’utilisation des collections de tweets.

D’abord réservé à quelques rédactions depuis avril, l’outil est disponible pour tous depuis quelques semaines. Adepte de Twitter et de ses moindres recoins j’ai bien entendu très vite testé la bête. Une très bonne surprise. Voici les bases pour vous aider à vous lancer dès aujourd’hui.

Curator, comment ca marche ?

Très simplement. Comme une recherche avancée mais avec une expérience utilisateur bien plus ergonomique. La base est un “projet”. On imagine créer un projet pour une thématique. Vous êtes certainement à l’affût des tendances et des contenus qui buzzent dans de nombreux domaines. Si vous nous lisez ici vous vous intéressez surement au community management, mais aussi au secteur d’activité de votre société ou à des centres d’intérêts bien particuliers.

Dans chaque projet vous pouvez configurer différentes requêtes. Ces requêtes correspondent à ce que vous voulez écouter sur Twitter. Vous pouvez choisir de suivre un ou plusieurs hashtags, mais aussi pourquoi pas une liste de compte que vous aurez déjà constitué sur un sujet donné.

twitter-curator1

Des filtres, plein de filtres

Les filtres sont nombreux et répondent à pas mal de cas d’usage qui pourraient se poser à tout bon veilleur. Si vous êtes sur un événement particulier vous pouvez choisir d’écouter le hashtag qui correspond. Si c’est une reuqête générale sur une thématique vous pouvez choisir un “Sujet” proposé par Curator.

Dans tous les cas vous pouvez appliquer de nombreux filtres à cette recherche de base. Via des indicateurs sur le tweet en lui même, mais aussi selon les utilisateurs qui émettent les tweets.

Il faut commencer, à mon avis, par exclure tous les RT de votre flux. Si vous voulez suivre une conférence notamment. Histoire de n’avoir que les “vrais” tweets sous les yeux. Un bon point de départ.

Mais après libre à vous d’adapter tout ça aux petits oignons pour optimiser la remontée de tweets. On peut trier pour n’avoir que les utilisateurs vérifiés, ou seulement les utilisateurs “influents” (même si la metric influence reste assez floue). “User influence is high”. Pourquoi pas, mais encore faut-il savoir comment est calculée cette influence : comme un Klout sur la quantité ou en véritable valeur ajoutée ? A tester…

Vous pouvez également choisir de ne faire remonter que les tweets qui contiennent une image, ou une vidéo, ou pourquoi pas un gif. Ou un Vine. En ajoutant un filtre “retweet count” pour n’avoir que les messages qui buzzent vous êtes certain de rédiger un article qui fonctionne. Plutôt pratique pour tous les pseudo journalistes et les sites de buzz qui peuvent facilement sortir les tweets à relayer (ou copier) sur un hashtag ou un sujet donné.

Potentiellement intéressant aussi pour les spécialistes de l’article buzz social media : une liste de comptes de marque + un hashtag événementiel (cf #RetourVersLeFutur) + “minimum 30 RT” = un article !

De l’art de bien gérer ses collections

On pouvait déjà le faire avec Tweetdeck allez-vous me dire. Vrai. Mais Curator va plus loin dans l’organisation de la veille et sa publication. Pour la création de collections par exemple. Rien de plus simple dans Curator, vous pouvez afficher (ou enlever) un tweet d’une collection en un clic et réorganiser leur ordre. Bien plus simple que depuis Tweetdeck, et surtout depuis une interface très facile à organiser avec tous les filtres dont on a parlé juste avant.

collection-twitter

Exemple d’une collection Twitter sportive

Publier sa veille en 3 clics

Une collection avec une URL du type twitter.com/user/timelines/xxxxxxxx c’est bien. Mais pouvoir utiliser cette curation dans un article c’est encore mieux. Même si dans la plupart des CMS actuels (WordPress en tête) il suffit aujourd’hui de copier/coller l’URL d’un tweet pour qu’il s’affiche dans l’article, c’est sympa de pouvoir présenter tout cela sous forme de grille. Un peu comme un social wall. En temps réel et directement interfacé avec Curator pour le back office. Pratique et précieux en termes de productivité. Parce que pour publier votre collection sur votre site ou votre blog il vous suffira d’un clic.

Avec curator.twitter.com vous avez en effet son petit frère pour la publication : publish.twitter.com. Il suffit de lui donner l’URL de votre collection (ou de cliquer sur “intégrer” depuis l’interface Curator) pour récupérer le bout de code qui vous permettra d’afficher cette belle grille de tweets sur votre article. Pratique. Et très efficace. Pour mon exemple (sur le community management en français avec plus de 5 RT) ça donne ça :

Des stats en cadeau

L’onglet insights (ou informations, en français) donne quelques informations intéressantes sur ce qu’on suit dans le stream. Le volume de tweets sur les dernières 24h par exemple. Mais aussi les hashtags qui ressortent dans les contenus remontées par notre requête. Ainsi que les comptes le plus souvent mentionnés dans ce corpus de messages de 140 caractères. Quelques statistiques basiques mais intéressantes pour creuser encore un peu plus votre veille !

twitter-curator2

twitter-curator3

L’outil parfait ?

Pas encore ! Bon, à vrai dire sur Curator en lui même on est pas loin du sans fautes. On prend vite ses marques, l’outil est très pratique pour tous les aspects de curation, rien à dire. C’est plutôt dans la publication que Twitter pourrait aller encore un peu plus loin. Notamment en rendant l’affichage dynamique et temps réel. Comme un social wall classique. Histoire de pouvoir suivre un événement (par exemple) par le prisme d’un curateur sans avoir à recharger la page web qui héberge la collection en mode “Publish”. Une piste d’amélioration qui pourrait être contournée assez facilement avec un peu d’huile de coude et un bon développeur (on me dit dans l’oreillette que certains sont déjà en train d’y travailler…).

Nouvelle preuve, s’il en fallait une autre, que la véritable valeur ajoutée de Twitter réside dans la data et son exploitation, Curator est globalement une réussite qui devrait vous aider dans votre quotidien de veilleur du web.

A propos de l'auteur

Thomas Gouritin

Thomas Gouritin  (18 articles)

Rédacteur web de formation je suis passionné par les médias sociaux et leurs évolutions. Community manager en agence pour des clients grands comptes j'essaierai de partager au mieux mon expérience et mon point de vue sur un monde digital en perpétuelle évolution. Vous souhaitez échanger sur ces sujets ? N'hésitez pas à me contacter !

Commenter l'article

Hbergement web et serveur ddi par Ikoula - Site marchand par Wix - Conception artistique dans l'vnementiel - Tuto Emarketing et Ecommerce