4 techniques de ninja à utiliser quand on n’a rien d’intéressant à Tweeter

Petite parenthèse (pour celles et ceux qui ont cliqué par curiosité, sachez que je vais parler de « twitter pour les marques » alors peut être que ça ne va pas vous intéresser mais vous pouvez tout de même lire (Je n’ai pas encore trouvé d’arguments mais ça va sûrement venir un jour). )

Grosse Parenthèse (pour celles et ceux qui pensent être intéressés par cet article…vous avez certainement tort…et le tort…)

 « Ce n’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule »

Ce vieux dicton Autrichien peut tout à fait s’utiliser dans le cadre d’une stratégie sur twitter (et dans la vraie vie aussi, tous ceux qui me connaissent le confirmeront).

Alors oui, je vois les puristes qui vont me dire

  • qu’il faut développer une stratégie de contenus…oui oui,
  • qu’il faut être intéressant et apporter une vraie valeur ajoutée…oui oui,
  • et qu’il faut aussi du budget…oui…oui,
  • et qu’il faut écrire des articles…oui…oui,
  • et qu’il faut créer des contenus photos et vidéos…et…et…ET RIEN !

On peut très bien faire des choses sur twitter sans tout ça , libre ensuite à vous de savoir si vous considérez que ça apporte quelque chose à votre marque.

Partons du principe que vous venez de vous inscrire sur twitter et que personne ne vous connaît. Vous n’avez donc aucun follower car personne ne vous connaît (oui je viens de le dire je le sais) et n’a pour l’instant envie de vous connaître.

Comment tweeter quand vous n’avez rien à dire d’intéressant ?

Mettre en avant vos comptes sur vos espaces persos

caribou

Je vois déjà votre tête de caribou des neiges en train de vous dire « ok il va nous répéter toutes les choses qu’on a déjà vu 1000 fois, cette personne est inintéressante » (cf : dicton 1).

Alors oui c’est un bon conseil, certainement la chose la plus importante à faire pour développer la visibilité de votre compte et des contenus super intéressants que vous allez diffuser. Mais…attendez…je vous ai dit que vous n’avez rien à dire d’intéressant non ?

Ah oui ! Ben alors ça n’a strictement rien à faire dans cet article (oui je brasse de l’air tel un roucool #teampokemon ou tel un nuage magique #teamdbz )

Créer du contenu intéressant sur votre blog (oui ça n’a rien à faire dans cet article non plus)

Pour être présent sur twitter, il faut créer du contenu super intéressant que vous pourrez relayer sur twitter et ainsi engager la « non conversation ».

Le principe même de twitter en fait (Je viens de répéter 3 fois le mot « twitter » je sais), faire grossir sa base de followers, pousser du contenu en disant « ehhh regarde et parles-en autour de toi sinon le mec qui a écrit ce super contenu va être viré » (Pression)… et ensuite attendre en croisant les doigts que les internautes cliquent sur RT au lieu de favori (pression x10).

Note personnelle :

Non mais sérieusement, quand quelqu’un clique sur « Favori » sans vous RT c’est quand même un peu pour se foutre de votre bouche non ?

Le mec veut un peu vous dire « Ehhh t’as vu je te dis que je trouve ça intéressant mais c’est hors de question que je le diffuse aux gens qui me suivent que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam car…je ne sais pas…juste pour te faire ch***  en fait ! (Ces petites étoiles sont bien pratiques) 

=>  Fin de cette note personnelle, j’espère que vous êtes contents d’être un peu entrés dans mon intimité (Non mais en vrai c’est gentil tout de même de cliquer sur favori #love).

Revenons-en à nos moutons (mais d’où vient cette expression ? Quelqu’un avait apparemment beaucoup de travail avec des moutons mais pourquoi ? J’imagine qu’il devait les tondre…mais pourquoi ? Tant de questions sans réponse…).

Donc oui il faut écrire du contenu intéressant et si vous n’avez pas de contenus intéressants (N’oublions pas qu’il s’agit du thème principal de cet article)…et ben…ça n’a pas vraiment d’intérêt. Alors oui, on pourrait parler du fait que tout contenu peut être intéressant pour une personne ou pour une autre mais il faut quand même imaginer que ce contenu doit être intéressant pour des personnes qui sont présentes sur twitter, la crème de la crème donc ! (Sachez que je n’ai pas inventé l’ironie)

Si vous parlez de la diminution de l’attractivité terrestre pour les personnes de petites tailles, cela risque de limiter un peu l’audience (Quoi que ça peut m’intéresser).

Les trending topics sont vos amis (ou TT pour les fainéants)

Vous ne savez pas de quoi parler ? Aucun problème !

Les trending topic sont là pour vous donner pleins d’idées ! On a même donné un nom à ça…hum…on donne des noms à tout alors j’ai un peu du mal à m’en souvenir…un truc du genre « whouhou on surf sur l’actu » (Mais en 1 mot).

Bref, il s’agit en tout cas d’un truc que vous pouvez utiliser, il vous suffit ensuite de l’adapter à votre marque avec plus ou moins de réussite.

Etant donné qu’il s’agit d’un trending, il y a de fortes chances pour que des personnes cliquent dessus et voient votre contenu (et donc derrière vous croisez les doigts encore pour qu’ils trouvent ça assez marrant pour le RT).

Exemple avec du budget (ils ont des graphistes et tout #tasvu)

 budget

Exemple sans budget (bon ils sont connus alors le nombre de followers les a un peu aidé)

 sans budget

Mais ne surfez pas sur tout… (attendez votre vague)

Ce titre n'a pas d'avis

(Bon c’est un petit troll , c’était une petite erreur de communication donc il ne faut pas leurs en vouloir…c’était moche mais ils se sont excusés… donc on arrête de tirer sur les mouettes avant qu’elles ne fassent popo sur vos vêtements)

Si en + vous surfez  avec humour sur un trending dont tout le monde parle vraiment (et non un trending monté de toute pièce par des fans de one direction), vous risquez d’avoir vraiment de bons retours (bon il y a du tweet sponsorisé derrière tout de même #nerêvezpas )

Les écrans deviennent vraiment de plus en plus grand

Diffusez le contenu des autres

Vous avez défini une superbe ligne éditoriale sur twitter qui consiste à diffuser le contenu des autres, n’ayez aucune honte à faire ça !

Il vous suffit de trouver une thématique (par exemple les castors) et de mettre une alerte google avec le mot clé «castor» pour diffuser tous les contenus que vous trouverez ! Avec un peu de chance vous serez même retweeté par père castor et si vous avez VRAIMENT de la chance il vous racontera une histoire en 140 caractères (le rêve de tout enfant adulte n’est-ce pas ? ).

Vous pouvez aussi diffuser toutes les images de castors que vous trouverez sur le web ou encore cette magnifique photo d’un écureuil avec une tête de citrouille (ça n’a rien à voir mais c’est vraiment trop trognon !!).

 Trop trop trognon je vous dis

Parlez avec les internautes qui parlent de vous

Soyez vif comme l’éclair au chocolat et faites une veille très précise sur toutes les personnes qui indiquent le nom de votre marque sur twitter.

Dès que vous en voyez un, bondissez-lui dessus ! Engagez la conversation ! En mode « EHHH mais si tu parles de moi y’a de fortes chances que tu aies envie que je te réponde », ça marche très bien quand quelqu’un se plaint de vous (c’est super car sur twitter tout le monde se plaint).

Et si vous voulez être vraiment malin comme un singe (eh eh eh expression !), vous pouvez aussi suivre d’autres mots clés en rapport avec votre ligne éditoriale.

Exemple pourri pour comprendre :

Vous êtes une entreprise et vous vous appelez « bonjour » (Genre vous vendez de la bonne humeur)

  • Vous répondez à toutes les personnes qui disent bonjour sur twitter avec un message du type « eh eh nous aussi on vous dit bonjour » (je vous souhaite bonne chance pour répondre à chaque personne qui dit « bonjour » à une autre sur twitter …mais bon, on est stratège ou on ne l’est pas).
  • Vous décidez en + d’étendre vos mots clés à toutes les formules de politesse qui existent du type « bonne journée » ou encore « tu utilises à la perfection tes 140 caractères » (bref, vous voyez où je veux en venir…ou pas…mais ceci n’est pas vraiment mon problème).

INCRUSTEZ-VOUS dans les conversations

Alors là c’est un peu le top du top de la carotte (Si vous aimez mes jeux de mots, parlez-en autour de vous), vous n’avez pas de followers, comment faire pour qu’on voit ce que vous écrivez ?

Allez parler aux personnes qui en ont ! Que ce soit des blogueurs, des marques, des CM même babor l’éléphant si vous n’avez pas trop peur (Big up au passage! Non on ne se connaît pas).

Si vous avez de la chance ils vous retweeteront (Le Saint Graal des temps modernes) et ainsi vous aurez + de visibilité en 1 tweet que vous n’en aurez jamais rêvé (super compliqué à prononcer, essayez pour voir ? 3 fois d’affilée ?).

Exemple

 cauet

« Oh mon dieu mais c’est horrible de faire ça ! »

Vous n’êtes pas obligé non plus d’y aller comme des bouchers, ça vous permettra certainement de commencer à créer des relations (Ah oui on peut discuter avec des gens sur twitter ?) et peut être même d’avoir enfin des followers que vous connaissez et ça…ça n’a pas de prix (pour tout le reste il  y a…).

Voilà, voilà, grâce à ces petites techniques de ninja (pas besoin d’être une tortue), vous pouvez certainement réussir à développer (un peu) votre stratégie sur twitter et peut être réussir à débloquer du budget pour faire de plus belles choses (le budget c’est le nerf de la guerre quoi qu’on dise, mais nous ne sommes pas en guerre).

Je m’excuse auprès de toutes les personnes qui ont eu l’impression de perdre du temps avec cet article, si vous avez eu cette impression je vous propose de cliquer sur « like » ou sur « tweet » et de dire à quel point vous êtes énervé (promis, à partir du million de like je décide d’arrêter à tout jamais d’écrire) .

Pingouinement vôtre,

Moi

Source 1 2

A propos de l'auteur