Réseaux sociaux : la parodie comme arme de dédramatisation massive ?

closeCet article a été publié il y a 2 ans 7 mois 21 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Dans le petit monde des “gourous” du web social l’heure est grave. L’achat de like et la manipulation de l’influence digitale sont devenus des sujets de première importance dans la “vraie vie” et dans les médias grand public. Je fais évidemment référence à l’affaire de la page Facebook de soutien au bijoutier niçois mis en examen pour avoir abattu le cambrioleur qui venait de le braquer.

Achat de likes et influence gonflée

En quelques jours la page de soutien mise en ligne sur le plus grand réseau social mondial après cette affaire a mobilisé plus d’un million et demi de personnes. Aurait mobilisé, dit-on içi ou . Car le conditionnel est bien de mise suite à l’intervention de nombreux spécialistes des statistiques social media criant à la supercherie.

Pour refaire l’histoire rapidement c’est SocialBakers qui a dégainé le premier en mettant en avant le fait que 80% des “likes” de la page venaient de “pays mineurs”. Autant dire hors de France et même dans des contrées assez exotiques. Depuis d’autres experts sont montés au créneau pour démontrer plus ou moins précisemment que si, c’était peut être du vrai like pur porc élevé en France (et même SocialBakers a revu ses chiffres en ce sens).

Autant le dire tout de suite je n’ai aucune envie de rentrer dans ce débat politico-récupérateur il faut le dire assez dénué d’intérêt. Malgré tout il est assez intéressant de voir le traitement des médias dans cette affaire, certains essayant de comprendre le problème posé, d’autres prenant pour argent comptant le million et demi de fans sans se poser plus de questions (coucou TF1). Toujours est-il qu’avec plus d’un million de “personnes qui en parlent” et donc qui commentent et s’engagent dans des conversations à propos de la page, le fake semble s’éloigner au grand regret de beaucoup.

Bisounours ou humour noir bien gras ?

Si chacun y va de son petit commentaire pour essayer de démêler le vrai du faux du genre  “alors j’ai 200 amis, sur 200 j’en ai 20 qui ont aimé la page, du coup si on généralise ça fait environ X personnes en France donc c’est possible”, il y en a d’autres qui en ont vraiment ras le bol de toute cette agitation sur la forme (pour le fond c’est autre chose) qui ressemble un peu à une tempête dans un verre d’eau (ça reste du virtuel et du lobbying politique, ça mérite bien quelques petits ajustements avec l’éthique…).

Alors plutôt que d’essayer de faire avancer un débat qui tourne assez vite en rond autour des bas fonds de l’internet (voici un petit Tumblr pour vous en convaincre : le tumblr du meilleur du pire), d’autres préfèrent jouer sur le futile ou sur l’humour noir (et même très noir) pour capitaliser sur un sujet ultramédiatisé et détendre un peu l’atmosphère.

En l’occurence je veux parler des pages parodiques “Soutien au lapin qui a tué un chasseur” et “Soutien à Emile Louis“. Bien entendu je vais me concentrer sur la deuxième citée…

Oui c’est très gras, pas du tout dans la “norme” du commentaire pseudo-politique, et vraiment pas politiquement correct. Mais c’est justement tout le “charme” de cette page qui, en parodiant les événements actuels avec un personnage aussi facilement identifiable et monstrueux, réussit à faire passer des messages très fins dans un enrobage il faut le dire assez ignoble. 

Du community management de compétition

Évidemment par rapport aux familles de victimes tout cela est très limite voir carrément insupportable. Mais pour dénoncer la mode des pétitions à tout va et la remise en cause de principes fondamentaux de la justice et de la morale de ce pays tout cela est plutôt bien vu.

En jouant sur un registre décalé, morbide, parodique et assumé les administrateurs de la page peuvent se permettre beaucoup de choses sans pouvoir être pris au sérieux (ou alors il faut vraiment le faire exprès, les indices sont assez gros pour être facilement identifiables). Pourtant à y regarder de plus près le registre utilisé se rapproche beaucoup des pages Facebook des ramifications FN et autres manif pour tous.

Petit exemple : 

Capture d’écran 2013-09-16 à 21.12.26

 

Et non content d’être suivie par plus de 11 000 personnes, la page persiste et signe en enrichissant son contenu en suivant le déroulement de “l’affaire”. Toujours dans le même esprit elle n’hésite pas à passer à la vitesse supérieure en publiant ses statistiques pour coller à la polémique sur l’origine des likes sur la page de soutien au bijoutier niçois. Je vous laisse admirer, je pense que les stats présentées se passent de commentaire

 

Capture d’écran 2013-09-16 à 21.11.59

Au milieu des experts du sujets qui se battent à coup d’arguments plus ou moins fumeux pour faire parler d’eux dans les médias nationaux il y a donc toute une frange d’internautes qui prend la chose avec humour. C’est plutôt rassurant. Et c’est même assez logique vu l’histoire du web, peuplée de méchants pirates qui coulent l’industrie du disque en échangeant des photos de chats sur des skateboards.

Encore une preuve que dans un monde médiatique uniformisé la richesse d’internet permet une petite récréation malgré les temps difficiles. Nul doute que la suite de l’affaire sera suivie de près par cette page que je vous conseille “d’aimer”si vous avez envie de changer un peu d’air dans toute cette haine ambiante. Alors oui ça peut paraître malsain, mais le ton employé permet de passer outre et de s’aérer l’esprit entre tous les papiers vides publiés sur le sujet depuis plusieurs jours.

Après l’avénement d’un site “d’info” comme LeGorafi nul doute que ces initiatives ne vont que se multiplier, un bon moyen de diluer la gravité ambiante dans un peu d’humour noir bien baveux.

Vivement la suite… 

A propos de l'auteur

Thomas Gouritin

Thomas Gouritin  (18 articles)

Rédacteur web de formation je suis passionné par les médias sociaux et leurs évolutions. Community manager en agence pour des clients grands comptes j'essaierai de partager au mieux mon expérience et mon point de vue sur un monde digital en perpétuelle évolution. Vous souhaitez échanger sur ces sujets ? N'hésitez pas à me contacter !

Commenter l'article


Hébergement web et serveur dédié par Ikoula - Site marchand par Wix - Conception artistique dans l'événementiel - Tuto Emarketing et Ecommerce

ARTICLE PRÉCÉDENT

ARTICLE SUIVANT