Que penser des concours sur Twitter ?

Que penser des concours sur Twitter ?

Avec Benjamin Romei, et le soutien de Regionsjob, nous avons sorti il y a quelques jours l’ebook Tirer le meilleur parti de Twitter 2ème édition. Cet ebook de plus de 250 pages regroupe les conseils, analyses et retours d’expérience d’une quarantaine d’auteurs. Je vous propose aujourd’hui un article inédit paru dans cet ebook sur les concours et Twitter. Que doit-on en penser ? Représentent-ils un intérêt pour les entreprises ? L’ebook au complet est disponible en fin d’article.

L’intérêt marketing du concours n’est plus à prouver. Les entreprises y ont recours depuis bien longtemps pour attirer des prospects, fidéliser leurs clients, constituer des bases de données et faire parler d’elles. Rien de plus simple en effet que d’offrir des cadeaux pour faire venir du monde. Le concept s’est décliné à l’excès sur le web. Encore plus facile à mettre en place, il suffit d’un formulaire ajouté rapidement sur une page pour se lancer. Et récolter de précieux renseignements sur des clients potentiels… Et sur Twitter, qu’est-ce que cela donne ? Tout comme sur Facebook et consorts, ils se multiplient. C’est en effet un moyen facile de gonfler ses stats et d’arrondir son nombre de followers. Le principe est souvent le même : chacun doit retweeter un message prédéterminé pour faire partie d’un tirage au sort. La simplicité du geste fait que les retours quantitatifs sont généralement bons. Mais au niveau qualitatif, est-ce vraiment efficace ?

Un concours… Mais pour quoi faire ?

C’est bien sûr la première question à se poser. Organiser un concours, c’est bien, mais dans quel but ? Sur Twitter, vous ne pourrez pas constituer de base de données ou faire un suivi des participants. Au mieux vous aurez une liste d’utilisateurs ayant participé, sans moyen de les recontacter autrement que par un tweet, donc non utilisable à grande échelle. Vous souhaitez augmenter le nombre de personnes qui vous suivent ? Un concours n’est pas (ou peu) ciblé s’il s’agit juste d’un tirage au sort. Vous obtiendrez bien des followers en plus, reste à savoir quelle proportion va être vraiment intéressée par votre entreprise. Votre but est plutôt la fidélisation ? Cela peut alors être efficace si vous disposez d’un nombre de followers suffisant et déjà intéressés par votre entreprise.

Une population peu nombreuse

Un paramètre à ne pas oublier est la place restreinte de Twitter en France. Quelques dizaines de milliers d’utilisateurs vraiment actifs seulement, c’est peu. C’est même moins que ce que vous pourrez attirer en faisant un concours sur votre site, pour peu que les lots offerts soient attrayants. N’oubliez donc pas que votre concours aura une portée limitée. Et comme souvent dans ce genre de cas, c’est la valeur des lots offerts qui déterminera le succès du concours, donc l’investissement est-il justifié ? N’espérez pas vous faire connaître à grande échelle par ce biais, au mieux vous vous ferez remarquer de quelques happy few. Cela peut déjà être pas mal, il faut juste le savoir.

Du quanti, oui, du quali, moins…

Beaucoup de concours ont un but quantitatif. Augmenter le nombre de followers, point barre. Dans ce cas cela fonctionnera probablement. Mais on est loin de la notion de quali et des followers ciblés qui seront intéressés par les vraies informations que vous souhaitez faire passer. Cette partie réclame un travail de fond, et non des évènements ponctuels détachés de votre ligne éditoriale. Ce qui n’empêche pas de les mettre en place, il y aura probablement une partie des nouveaux abonnés qui seront intéressés par la suite.

Les concouristes

Les concouristes sont l’illustration parfaite de cette notion de quantitatif. Le dernier concours que j’ai fait sur Twitter avait pour but de remercier mes followers en leur offrant une BD que j’avais fortement appréciée. Pas un lot qui fait spécialement rêver donc… Au final, sur les 82 participants, un bon tiers était composé de concouristes. Car oui, jouer aux concours est une passion voire un métier pour certains. Soyez conscient qu’une partie non-négligeable (et parfois même majoritaire) des participants n’ont absolument aucun intérêt pour votre entreprise ou vos produits mais jouent simplement systématiquement à tous les concours trouvés en ligne. Cela fait partie du jeu, mais n’espérez pas obtenir un retour positif par la suite…

Organiser un concours facilement

Vous avez bien compris les avantages et les limites d’un concours sur Twitter et vous souhaitez en faire un ? Twcontest vous aidera. Entièrement gratuit, il permet de viraliser et de gérer votre concours facilement. Pour organiser un concours, identifiez-vous via vos pass Twitter. Choisissez ensuite la catégorie des lots du concours, le pays concerné, les lots, la date et l’heure du tirage ou encore un lien dirigeant vers plus d’informations. Le site générera alors un tweet qui servira aux participants. Vous pouvez même obliger les participants à vous suivre. Si ce n’est pas le cas, ils recevront un tweet leur précisant que c’est obligatoire pour jouer.

Une fois le concours lancé, il sera annoncé sur le compte Twitter de twContest. Vos propres tweets ne seront pas comptabilisés, c’est pratique. Vous pouvez si vous le souhaitez annuler le concours ou le finir plus tôt que prévu. Pour cela rendez-vous en bas à droite de la page du concours une fois que vous êtes identifié. Le site se révèle très pratique, donc n’hésitez pas à l’utiliser si vous décidez de vous lancer !

Au final, en matière de concours sur Twitter, chacun voit midi à sa porte. Ils peuvent booster un peu votre présence et animer votre timeline, soyez simplement conscient que les retours ne seront pas miraculeux et rarement très qualitatifs.

> Crédit image

Et comme promis, voici l’ebook

A propos de l'auteur

Flavien Chantrel

Flavien Chantrel  (8 articles)

Community manager en poste depuis 4 ans chez Regionsjob, site leader des offres d'emploi en région. Egalement formateur sur l'utilisation des réseaux sociaux dans un cadre de recrutement. Intéressé par les problématiques liées aux réseaux sociaux, aux nouveau modes de recrutement et à l'évolution du web en général. Mes mots d'ordre : la vulgarisation des concepts, la démocratisation des usages et la création de présences durables en ligne.

Site marchand par Wix - Conseils et coaching RH