Publier sur Facebook : une histoire de Timing

closeCet article a été publié il y a 7 ans 13 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Voilà les analyses d’une étude qui devrait intéresser tous les administrateurs d’une page facebook. En tant que community manager nous avons pour rôle d’animer des communautés.

La question qui se pose souvent est alors de savoir si le contenu que l’on va publier va séduire et permettre de fidéliser nos fans.

Dans cette optique, l’autre question sous-jacente qui s’avère être très importante de traiter est le choix du moment opportun afin de générer le plus de visibilité et d’interactivité. En moyenne, nous savons que seulement 5 à 10 % des fans d’une page sont actifs. Ces chiffres ne sont pas issus d’études mais du côté empirique de la gestion de pages sur Facebook.

De nombreuses études sont en train de sortir sur le comportement des consommateurs et des internautes afin de cerner et de délimiter les nouvelles tendances et les nouveaux usages des réseaux sociaux.

Dans l’article d’aujourd’hui, je vais vous dévoiler quel est le meilleur moment pour diffuser son message avec un maximum de visibilité.

Une récente étude a été menée par l’agence Vitrue. Un “must to read” pour tout bon marketer qui se respecte mais également pour nous, Community manager.
Menée sur 45 millions de fans et 32.000 interventions (like et/ou commentaire), elle permet de comparer le taux d’engagement/interactivité des internautes selon le moment de la journée où la publication est postée.

Le taux d’engagement est mesuré par le nombre de « Like », de commentaires et de partages pour chaque « post ». En moyenne, les statuts envoyés le matin génèrent 65% d’engagement en plus que ceux envoyés l’après-midi. Ce phénomène peut être expliqué par de nombreuses approches comportementales. Le matin, les individus ont plus de mal à se mettre au travail et la tentation pour se rendre sur Facebook, Twitter ou youtube est grande. Une autre étude soulignait justement le fait que de nombreux internautes commençaient leur journée en surfant sur Facebook (vérifier les notifications, les demandes d’amis, les interventions de la vieille…). Les médias sociaux ont bouleversé nos comportements sociaux et professionnels.


Pour aller plus loin dans l’analyse, les photos et les vidéos génèrent respectivement 54% et 27% d’engagement en plus que les statuts texte. (Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire pour maximiser le taux de pénétration de votre message.)

Autre question importante : Quel est le meilleur jour de la semaine pour diffuser son message ? Cette question est très délicate car il faut tenir compte de nombreux paramètres tels que notre cible et notre secteur d’activité. Il est certain que si l’on gère une page pour les ados (10-18 ans), le meilleur moment pour publier sera le mercredi après-midi, le samedi et les soirées. La publication dans la journée étant inutile compte tenu que les étudiants sont à l’école.

Je pense ainsi que pour chaque secteur d’activité, il faut apprendre à connaitre ses fans afin de savoir l’heure à laquelle ils sont le plus actifs. Les études restent une bonne base mais chaque community manager doit apprendre à gérer lui-même ses publications. Cela ne se fait pas du jour au lendemain mais avec de nombreux mois de gestion d’une page.

Pour aller plus loin, je vous invite à lire l’article publier sur Mashable (When are Facebook users most active ?) qui apporte également une vision complémentaire mais différente sur l’activité des internautes Facebook

A propos de l'auteur

Djivan Minassian

Djivan Minassian  (82 articles)

Social Media Manager – Freelance
Gérant Spitak.fr / @MyCommunityMgr & @MyGuerillaMkg #CM Prof à Kedge Business School

Site marchand par Wix - Conseils et coaching RH

ARTICLE PRÉCÉDENT

ARTICLE SUIVANT