On a testé pour vous : Sociallymap

closeCet article a été publié il y a 1 an 10 mois 1 jour, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Vous en avez marre de concentrer votre temps à des tâches répétitives et sans valeur ajoutée ? Il ne faut pas se leurrer, quand on travaille dans le social media, il existe de nombreuses tâches chronophages qui nous font perdre du temps et qui nous imposent sans qu’on s’en rende compte à avoir la tête dans le guidon.

Sauf qu’il est primordial de savoir prendre de la hauteur afin de réaliser un travail le plus qualitatif possible. Je sais, je prêche des convaincus, mais même si le stress et les timing serrés sont des bons ingrédients pour faire avancer les projets, il n’en reste pas moins plus efficace d’avoir du temps pour des aspects plus stratégique, innovant ou créatif…

Mais concrètement,  comment faire pour gagner du temps ? Dans le micro-cosmos des community managers, on parle souvent d’outil de gestions avec des agrégateurs de flux sociaux ou même des outils d’automatisation. Le plus connu : IFTTT qui a même eu le droit à un article dédié sur notre blog My Community Manager. Sauf qu’aujourd’hui, je souhaite vous présenter un outil français qui se distingue et va même au-delà de certaines compétences de IFTTT ou Zapier. Son nom : sociallymap

Qu’est-ce que Sociallymap ?

Pour faire simple, Sociallymap est un outil d’automatisation qui permet de réaliser des tâches classiques en matière de diffusion de contenus sur vos différents réseaux sociaux.  L’outil agrège et s’approvisionne auprès de contenus déjà créés sur des outils tiers : flux de site web, blog, forum, veille sur les moteurs de recherche, profil social…

 homepage-sociallymap

Bon je vous vois venir, vous allez me dire “ouais c’est bien beau, mais c’est quoi la différence avec IFTTT là ?”. Il s’agit d’une question légitime car c’est la toute première question qui m’est venue en tête quand j’ai entendu parlé de l’outil pour la première fois.

En fait, la valeur ajoutée apportée par sociallymap est dans la qualité de diffusion. En effet, il est possible d’apporter plus de paramétrages en matières de fréquences, format des publications, sélection du contenu à diffuser, timing et surtout une potentielle validation avant publication.

 feature-other-sites

L’outil ne se contente pas uniquement de relier des outils, il optimise qualitativement vos publications. Personnellement, je ne réalise que très peu d’automatisation pour une simple raison : les formats publiés sont dégueulasses et on dispose au final que de très peu de contrôle sur le contenu qui sera potentiellement diffusé quand il n’y a pas de bugs…

C’est en cela que sociallymap devient intéressant avec une plus grande flexibilité. Par conséquent, l’outil vous permet à la fois de gagner du temps, mais surtout de garder le contrôle.

Ergonomie

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je souhaitais vous faire part de mon enthousiasme en ce qui concerne l’esthétique et l’ergonomie de Sociallymap.

Bien souvent quand on me propose de tester des outils où l’on me vante systématiquement une ergonomie de top niveau… sauf qu’en général c’est de la flûte et ils devraient prendre exemple sur des outils comme Sociallymap qui réalise de véritables efforts pour l’utilisateur. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de commencer la présentation de l’outil sur ce critère qui est un facteur important dans la productivité qu’il peut vous apporter.

Une chose est sûre, l’outil est très agréable visuellement parlant avec une interface léchée et efficace de part ses aspects flat design. Néanmoins, ils vont au-delà de ce style épuré en apportant différents avantages ergonomique pour l’utilisateur avec des notions de “drop and push” (glisser/déposer), fonction pour épingler ou non des fenêtres, très peu de pages dans l’outil, le menu n’affiche que les items pertinents dans votre navigation, distinction des éléments par des codes couleurs, animation sobres pour afficher ou faire disparaître des éléments…

En somme, il s’agit d’un outil intuitif et qui garde une cohérence dans la valeur ajoutée qu’il peut vous apporter.

Comment ça marche ?

Bon, je ferme cette parenthèse webdesign, il est désormais temps d’entrer dans le vif du sujet avec les fonctionnalités de l’outil.

 inscription-sociallymap

Suite à votre inscription sur le site internet (2 minutes top chrono suffisent), vous atterrissez sur une page d’accueil vierge (je ne vous avais pas menti quand je parlais d’une interface épurée haha). Au final, toute la partie opérationnelle de l’outil s’articulera autour de cette page d’accueil qui s’appelle “Mapping”.

Présentation en bref des items

Autour de ces “Mapping” s’articulent 2 autres catégories secondaires dédiées au paramétrage : Entités et Opérateurs. Enfin, vous retrouverez trois autres item qui concernent les fonctionnalités classiques d’un service web : mon compte, aide et le bouton de déconnexion.

  • Mapping : page référençant vos sources de contenus ainsi que les critères qui organisent vos diffusions automatisées. Comme son nom l’indique, il s’agit de cartographies qui illustrent la diffusion de vos contenus éditoriaux.

  • Entité : il s’agit des entités qui constituent vos cartographies. Exemples : flux rss, groupe Facebook, page Facebook, citerne*…

  • Opérateur : critères qui définissent les formats de diffusion. Exemples : délai, filtre de contenu, modération…

interface-sociallymap

*Je me permets de définir à part la notion de “citerne” car il s’agit d’un concept spécifique à sociallymap. En fait, une citerne est une entité qui permet de stocker différents types d’informations tels que des contenus multimédias (photos/vidéos) ou des articles.

Conseil : : ce système d’archive peut être rediffusé de façon  aléatoire et être enrichie manuellement.

citerne

Vous pouvez ajouter autant d’éléments que vous le souhaitez et il est possible de les trier ou de les publier dans un ordre aléatoire. Il est aussi proposé de choisir un quota de publication.

Conseil :  la valeur par défaut est 0 pour que la diffusion soit illimitée.

Création de mapping

Vous avez le droit à une seule cartographie* qui peut être activée ou désactivée manuellement. Plutôt pratique si vous souhaitez mettre en pause une diffusion automatisée sur une période ou réaliser des brouillons.

* Dans le besoin il est possible d’avoir plusieurs mappings dans une prestation à la carte. Toutefois, il faut savoir qu’un seul mapping est actif à la fois.

Comme indiqué au préalable il vous suffit de sélectionner une entité et de la faire glisser au centre de l’interface.

Conseil : vous pouvez agencer comme bon vous semble les éléments de votre mapping.

2-drop-and-push

Dans notre cas de figure j’ai opté pour la diffusion d’un flux RSS sur mon profil Twitter. Je vous conseille aussi de renommer vos éléments car sinon vous risquez d’être perdu par la suite. Naturellement, à tout moment vous pouvez supprimer une entité ou déconnecter la source en cliquant sur le bouton de paramètrage (les trois barres en haut à droite de chaque élément, icône que j’appelle vulgairement le “hamburger”).

Une fois vos entités ajoutées, il suffit ensuite de les relier ensemble avec votre souris pour créer les effets de causalité. La connexion est ainsi réalisée et s’illustre graphiquement par une flèche. Ensuite, à vous d’apporter des critères (opérateurs) qui caractériseront la nature de votre diffusion et les relier ensemble et/ou avec les entités.

Vous avez le choix parmi 6 critères que l’on nomme dans l’outil comme étant des “opérateurs” :

  • Filtre : vous permet de filtrer le flux d’information à diffuser en fonction de mots clés ou d’expressions.

     

    Exemples :

    • Il est possible d’épurer l’information avec un filtre passant : je ne veux que les articles de blogs qui contiennent l’expression  “Coupe du monde” et les tweets contenant le hashtag #CDM2014.

    • Ou de réaliser des exceptions avec un filtre bloquant : je veux tous les articles de blog sauf ceux qui contiennent le mot “Voyage”.

filtre-operateur-sociallymap

  • Délai : fonctionnalité pour retarder une publication en définissant un créneau en minutes, heures, jours ou mois.

    Exemple : je souhaite diffuser sur 2h après une information sur mon compte Twitter qui est à l’origine diffusée sur mon compte Linkedin.

delai-operateur-sociallymap

  • Timer : le timer apporte quant à lui une autre notion chronologique et permet de déterminer des plages horaires de diffusion comme peut le réaliser Buffer avec des horaires précis. Ici, le choix est plus ouvert en permettant une diffusion plus naturelle du contenu. Ainsi, vous sélectionnez les jours de la semaine, une plage horaire (heure de début et de fin) et le fuseau horaire en question (plutôt pratique quand vous travaillez à l’international).

timer-operateur-sociallymap

  • Régulateur : il s’agit ni plus, ni moins que de la fréquence de diffusion. Vous définissez ainsi le quota éditorial que vous souhaitez par jours, heures, minutes ou mois.

    Exemple : je souhaite diffuser mes articles de blogs à hauteur de 10 messages Linkedin par mois pour ne pas lasser mon réseau professionnel.

regulateur-operateur-sociallymap

  • Rajout : ajout de préfixes et suffixes pour personnaliser les messages à diffuser. De quoi, agrémenter vos messages d’un maximum de call to action de manière cohérente selon votre flux d’informations. Vous pouvez proposer plusieurs expressions et l’outil se chargera de piocher aléatoirement (ou non) dans cette listes de vocables.

     

    Exemples :

    • flux rss  concernant une opération promotionnelle : “Offre de dernière minute à saisir :”, “N’attendez plus pour réserver votre”, “Vente flash !”.

    • Ou la promotions d’actualités provenant d’un blog : “Breaking news”, “A lire sur notre blog aujourd’hui”, “Cliquez pour en savoir plus”…

    • Intégration de hashtags : j’ajoute les hashtags #Innovation #Objetconnectes #IOT pour tous les articles de mon blog qui parlent d’objets connectés.

rajout-operateur-sociallymap

  • Modération : il est possible d’apporter ou non une modération de contenu.  L’outil vous propose aussi une interface dédiée à la modération qui peut être partagée à d’autres collaborateurs à partir du moment où disposent de l’URL et des codes d’accès (pas besoin d’avoir un compte sur l’application).

    • Option “Non” implique une modération à la main

    • Options “Accepter” et “Refuser” accepteront ou refuseront automatiquement tout contenu à diffuser. L’intérêt ? Il s’agit d’une solution de secours si vous partez en congés ou que durant une période vous n’avez pas le temps de réaliser la modération manuellement.

moderation-operateur-sociallymap

En somme, vous disposez des critères les plus importants pour personnaliser à votre guise la diffusion de votre contenu éditorial.

Par contre j’ai juste un petit regret en ce qui concerne l’opérateur “Rajout”. Il aurait été judicieux de pouvoir personnaliser la forme graphique de diffusion. En d’autres termes, je fais allusion au fait de pouvoir choisir d’intégrer une image aléatoire dans un article de blog ou la photo “à la une” pour diffuser un tweet par exemple. Cependant, il s’agit des débuts de l’outil et à n’en pas douter il pourra s’agir de potentielles évolutions pour améliorer l’outil 😉

Conseil : il est possible d’associer et de multiplier les combinaisons d’opérateurs pour avoir la diffusion la plus précise possible en fonction de vos besoins.

Exemple :

mapping-eco-collab

  • Dans mon cas de figure j’ai utilisé : un flux RSS qui agrège l’ensemble des mes sources concernant la thématique économie.

  • Ensuite, j’ai filtrer les articles qui traite uniquement la notion d’économie collaborative.

  • J’ai précisé à Sociallymap de ne diffuser que trois fois par jour du contenu pour ne pas gêner mes followers. Naturellement, j’ai identifié les plages de diffusion au niveau de l’heure et des jours pour que cela reste sur une période stratégique en fonction des jours de travail.

  • J’ai rajouté le #Consocollab à la fin de chaque message.

  • Pour clôturer le tout, j’apporte une modération pour être sûr de ne pas diffuser n’importe quoi sur mon profil pro Facebook, mon compte pro Twitter et mon compte Linkedin.

Exemples de mapping

use-case-sociallymap-1

use-case-sociallymap-2

use-case-sociallymap-3

Pricing

pricing-sociallymap

Comme beaucoup de service web, Sociallymap vous propose un modèle freemium avec deux versions payantes allant de 9,90€ à 29,90€.

Les critères qui influencent sur le prix : nombre de flux RSS (de 10 à un nombre illimité), le volume de citernes (1 à un nombre illimité), nombre de réseaux sociaux référencés.

Retour sur investissement garanti quand vous identifiez la perte de temps que vous pouvez avoir en ce qui concerne la diffusion de votre contenu éditorial. Avec de tels tarifs il est difficile de se poser la question si cela vaut le coup quand vous avez beaucoup de message à publier…

Mais bon, si vous hésitez encore,  je vais vous poser une question simple. Quel serait votre retour sur non investissement ? Pesez le pour et le contre selon votre charge de travail et pensez à la valeur ajoutée que vous auriez pu apporter ailleurs si vous ne perdiez pas de temps sur ces tâches de diffusion ?

Aujourd’hui c’est peut-être votre jour de chance qui sait ?! Chez MyCM on vous offre t la possibilité de gagner 5 comptes pro de 3 mois par tirage au sort
– 2 comptes pro en laissant un commentaire sur cet article
– 3 autres en retwittant cet article
Les gagnants seront contactés par mail lundi 14 juillet à 14h !

A propos de l'auteur

Matthieu Dixte

Matthieu Dixte  (22 articles)

Digital Native et Responsable Social Media à l'agence LM Y&R (agence nantaise indépendante sous licence Young & Rubicam). Une devise simple rythme mon quotidien pour améliorer au maximum l’expérience client : KISS (Keep It Simple and Smart).

Commenter l'article


Hébergement web et serveur dédié par Ikoula - Site marchand par Wix - Conception artistique dans l'événementiel - Tuto Emarketing et Ecommerce

ARTICLE PRÉCÉDENT

ARTICLE SUIVANT