Article suivant


Médias Sociaux

4 juin 2013

Les posts sponsorisés pour les nuls

closeCet article a été publié il y a 1 an 2 mois 30 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour.
Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

[Petite introduction, cet article contient énormément de parenthèses, mes idées partent un peu dans tous les sens et il se peut que quelques fois je m’égare. Si ça vous dérange, que vous avez envie de crier sur l’auteur anonyme que je suis (comme si quelqu’un s’appelait vraiment Yvain, je veux dire, en VRAI), n’hésitez pas à retweeter ce message en laissant quelques « ahhhh » ou « ouuuuhhh » et je comprendrai que ma place est plutôt dans un centre psychiatrique que sur un blog dit « professionnel ».]

Bon alors cet article commence mal, la France va mal, toutes les personnes qui ont cliqué sur ce lien depuis Twitter se considèrent comme nulles… la bonne nouvelle c’est que je suis certainement le plus nul d’entre vous (voilà un point rassurant).

I / La petite histoire  

Pour la petite histoire (Et je sais que vous aimez les histoires), un jour, au sein de mon entreprise, j’étais au téléphone avec une personne de Facebook (Une société qui a un bon potentiel) et je lui parlais de problèmes que je rencontrais en sponsorisant mes messages depuis ma page fan.

 Dans sa délicatesse, il me répondit mot pour mot (Ou presque).

« Tu travailles sur facebook et tu sponsorises tes publications depuis la page fan ? Non mais allô quoi, c’est comme si tu es community manager et que tu n’as pas d’amis »

(Oui, il était un peu avant-gardiste)

Il voulait en fait m’expliquer dans son langage Angélique (Vous avez compris le jeu de mot), qu’il existait des moyens bien plus intéressants pour sponsoriser ses publications que de passer directement par la page fan (Mais bon, c’est quand même plus compliqué).

Mais c’est justement parce que je me suis dis « mais qu’est-ce que je suis nul, je n’arrive pas à bien comprendre les outils publicitaires de Facebook » que je me suis mis à « fouiner »*1 un peu partout.  

fouine2

*1 : Les fouines sont ces petits animaux trognons qui ont certainement un problème d’image assez important mais qui sont diablement efficaces quand il s’agit de trouver quelque chose, un jour les fouines vont conquérir le monde…il suffit qu’elles se mettent à « fouiner » du pétrole »…et elles s’achèteront bientôt un club de foot..qui perdra contre le Barça.

Donc j’ai décidé de rédiger un article en essayant d’expliquer le plus simplement possible comment optimiser vos posts sponsorisés dans une vision purement RSIste (Alors je sais, on dit ROIste mais en Français ça s’appelle Retour Sur Investissement #chauvains). Non pas que l’argent est pour moi la chose la plus importante sur terre, mais c’est aussi intéressant de savoir qu’on peut faire de l’argent avec Facebook sans obligatoirement être un expert.

Notez que je ne vais parler QUE des « posts sponsorisés » et non des multiples autres formats publicitaires de Facebook et cela pour 2 raisons :

  • Je ne vais pas non plus faire tout le boulot à la place de Facebook
  • Les posts sponsorisés restent liés à la page fan et il s’agit donc, à mon avis, davantage de community management que les autres formats.

II/ Les posts sponsorisés, Kezako (J’ai toujours rêvé d’utiliser ce mot )
billet-non-sponsorise

1/ Introduction

Les posts sponsorisés sont des messages qui sont en amont rédigés sur une page fan Facebook (Je précise “Facebook”, au cas où certaines personnes aient des « pages fans » dans la vraie vie comme par exemple, un album photo de Gilbert Montagné dans le tiroir du bas du meuble de leur toilette…je ne préfère pas savoir quelle est l’utilité de ce tiroir) et qui bénéficie donc d’une visibilité qu’on appelle organique (Les fameux 16%) et virale.

L’utilité de « sponsoriser » ce type de message est donc d’améliorer sa visibilité (Monter au dessus des 16%) ce qui peut être très intéressant quand on a une chose intéressante à dire (Cela va de soi).

2/ Comment rédiger un bon message ?

Comme je vous l’ai précisé auparavant, les explications qui vont suivre ont une orientation très « ROIste » (Oui j’ai craqué pour cette abréviation). Je pars du principe que votre objectif est d’augmenter le trafic généré sur votre site et plus particulièrement les ventes grâce à la sponsorisation de message. Il existe de nombreuses autres utilités à la sponsorisation de contenu comme, par exemple, l’augmentation de l’engagement mais je ne vais pas traiter ce sujet (Pour faire simple, diffusez un contenu engageant et sponsorisez le si vous voulez + de visibilité).

Pour générer du trafic et des ventes depuis la publication d’un message il vous faut y insérer un lien mais aussi respecter des éléments bien précis.

Voici quelques conseils Divins (D’yvain) pour optimiser la génération de clics sur votre lien

  • Ne mettez pas un lien seul, accompagnez le obligatoirement d’une photo, votre message sera alors davantage visible au niveau « organique ».
  • Votre photo doit être impactante visuellement et ne doit pas contenir plus de 20% de texte pour être « sponsorisable » par la suite, vous pouvez utiliser cet outil  pour vérifier.
  • N’écrivez pas un roman, votre message doit être lisible rapidement, privilégiez 2 lignes de texte maximum.
  • Utilisez un réducteur d’URL (Tel que bit.ly) pour que votre message soit court et pour suivre le taux de clic « organique » de votre message. N’hésitez pas à “réécrire l’url” pour qu’elle soit identifiable rapidement par le lecteur (Exemple : bit.ly/réductionchaussure).
  • Insérez un « Call to action » à côté de votre lien (« Cliquez ici » ou encore « inscrivez-vous »), cela augmentera fortement le taux de clics de votre message.
  • Soyez clair auprès des internautes, il faut que l’internaute sache exactement où il sera redirigé s’il clique sur le lien (Si vous mettez un lien sans aucune information, personne ne cliquera dessus).
  • Il faut que votre message soit engageant, la portée organique et virale de votre message dépend de l’engagement de l’utilisateur.  Plus votre message générera de like et de commentaires, plus il sera visible et plus il générera de clics.

BON MAUVAIS

III/ Comment sponsoriser un message ?

Il y a de nombreuses méthodes pour sponsoriser un message et tout l’objectif de cet article est de vous expliquer comment faire en fonction de vos besoins , du plus simple au plus « compliqué ». Je pense que bon nombre de TPE se retrouveront dans  la méthode simple.

Méthode 1/ La sponsorisation depuis la page fan

1/ Introduction

La première méthode est de passer directement par votre page fan (Non mais allô…bip…laisse moi faire ce que je veux). Pour cela, il vous suffit d’écrire un message sur votre page fan et ensuite de cliquer sur «stimuler la publication » (Après avoir utilisé les termes « booster » puis «promouvoir » peut être un jour Facebook utilisera « caresser » ou « extasier » la publication).

stimuler

Vous aurez alors deux choix

  • Sponsoriser ce message auprès de vos fans uniquement
    Si vous avez une bonne base de fans « quali » ce type de sponsorisation peut être intéressant => Malheureusement cette fonctionnalité est en cours de disparition depuis la page fan (Si vous la voulez, utilisez la méthode 2 ou 3  :) ). 
  • Sponsoriser ce message auprès de vos fans et de leurs amis
    Si vous souhaitez élargir le nombre de vos clients ça peut être intéressant.
     
  • Vous pourrez aussi bientôt diffuser des messages “non publiés” (visible uniquement pour les amis de vos fans).

J’imagine que de nombreuses personnes utilisent cette fonctionnalité de manière « basique », clique sur «stimuler » et croisent les doigts pour espérer générer un maximum de trafic sur leur site. Don’t do this !

2 / Quelques conseils Divins avant de sponsoriser un message
dieu

  • Ciblez votre audience (Cliquez sur la petite cible sur le visuel du dessus).
    Comme disait ma prof de communication « cibler tout le monde c’est ne cibler personne ». Grâce à ce bouton vous pourrez alors définir différents critères de ciblage « basiques » tels que l’âge, le sexe, le lieu, la langue mais aussi la situation amoureuse, la formation…
    Vous ne pouvez effectuer qu’un ciblage différent. Attention cependant, il vous faut définir le ciblage avant de publier le message.
  • Diffusez tout d’abord votre message de manière organique
    Vous verrez ainsi s’il génère un nombre de clics intéressants en fonction de la portée totale organique (imaginez que votre message a généré 50 clics pour 5000 vues et 3 inscriptions, vous pourrez connaître ainsi combien de clics vous obtiendrez si vous faites la promotion de votre message pour 50 000 vues et si c’est rentable pour vous !)
  • Tentez plusieurs images, texte et call to action 
    Si vous devez faire la promotion d’un seul et même produit, n’hésitez pas à tester plusieurs textes et formats et d’analyser le nombre d’inscriptions générées pour sponsoriser le plus intéressant.

“Alors je peux le sponsoriser maintenant ?”

Oui vous pouvez…mais si vous souhaitez que votre message soit le plus visible possible, n’oubliez pas que la promotion d’un post dure 3 jours (Comme l’amour) donc privilégiez les jours où votre audience est la plus susceptible d’être présente (Si votre audience est présente le week-end, diffusez votre message le vendredi pour qu’il soit visible le samedi et le dimanche).

A vous de décider du montant en fonction de la visibilité que vous souhaitez avoir.

“Et maintenant ?”

Vous avez donc sponsorisé votre message, c’est bien ! Vous êtes maintenant tranquille…vous n’avez plus rien à faire, vous pouvez allez manger des raviolis parce qu’on est vendredi…ou vous pouvez suivre les résultats de votre « sponsorisation » dès le lendemain pour être sûr que cette sponsorisation est rentable pour vous. 

 Voici une méthode simple de suivi :

  1. Rendez-vous sur votre page fan le lendemain
  2. Regardez combien d’euros ont été dépensés sur votre post sponsorisé
  3. Regardez le nombre de ventes que vous avez généré
  4. Décidez d’arrêter la sponsorisation si vous vous rendez compte que ce n’est pas rentable.
  5. Augmentez le budget de la promotion si c’est rentable

Alors oui, vous allez me prendre pour un être psychopathe qui regarde chaque centime, mais je pense que quand on est une PME chaque euro compte (Merci dieu Picsou de m’avoir bercé durant mon enfance) et il est toujours intéressant de voir si ce qu’on fait est rentable.

3 / Analyse de cette méthode :

Vous avez réussi à sponsoriser votre contenu mais que se passe-t-il réellement dans les « loges » ? (Dans le gestionnaire publicitaire de Facebook)

Rendez sur facebook.com/ads/manage, vous vous rendez compte qu’une « campagne » a été créée (Qui correspond à la sponsorisation de votre message).

Si on clique sur cette campagne, on remarque que 3 publicités ont été créées au sein de cette campagne.

amis fans

Vous n’avez aucune possibilité de modifier ces publicités et de les optimiser !
Dans cet exemple, il s’agit de la sponsorisation d’un message auprès des fans et amis des fans sinon il n’y aurait que 2 lignes. Allons voir d’un peu plus près ce qu’il y a à l’intérieur d’une publicité quand on clique par exemple sur la promotion aux amis des fans.
promotion

Plusieurs informations sont intéressantes à regarder :

  • La publicité est au CPM optimisé pour les actions, ainsi Facebook définira le coût en fonction de la réactivité des personnes à votre publication (Vous n’avez pas le choix).
  • Concernant le ciblage
    • Il y a le ciblage que j’ai défini avant de promouvoir la publication (France, Belgique, Suisse et + de 18 ans)
    • Le ciblage qui correspond à « amis des fans »
    • Le ciblage « page_home_feed » ou « page_mobile_feed » qui détermine où votre contenu sera visible sur facebook.

Cette dernière ligne est intéressante, en optant pour la promotion des publications via Facebook, votre contenu est aussi visible sur les newsfeed mobile et vous n’avez pas le choix de le retirer, ainsi, si votre site n’est pas adapté au mobile vous payez pour une visibilité qui n’est pas intéressante pour vous.

Mais il faut savoir que grâce à ce ciblage votre contenu n’apparaîtra que dans le newsfeed des internautes et non sous forme de publicité sur la droite de facebook ce qui est intéressant car le contenu présent dans le newsfeed génère davantage d’interactions (C’est important de le préciser pour la suite ).

Et comme vous pouvez le voir, vous n’avez pas vraiment de choix concernant le type de coût pour votre publication (CPM optimisé) qui peut bondir si vous êtes sur un marché concurrentiel.

tableau 1

Vous voulez avoir davantage le choix ? Passons à la méthode numéro 2


Méthode 2/ L’outil Facebook ads (Intermédiaire)

1/ Introduction

La méthode numéro 2 vous offre davantage de possibilités concernant la sponsorisation de votre message, pour cela, rendez-vous sur https://www.facebook.com/advertising et cliquez sur « créer une publicité » (On est déjà sur une terminologie un peu moins attrayante que « stimuler une publication » mais bon, là on ne joue plus, on bosse ).

Quand vous cliquez sur « créer une publicité » vous devez tout d’abord sélectionner votre page fan puis ensuite ce que vous voulez faire (Avoir + de j’aime, promouvoir une publication).

Ici nous choisirons la promotion d’une publication (Car c’est le thème de l’article) mais avec des options avancées (Car nous sommes des fous).

choix

Note : Vous devez alors choisir la publication que vous souhaitez promouvoir (Il faut que votre publication ai déjà été publiée sur votre page fan ce qui colle avec le conseil que je vous ai donné de publier d’abord votre contenu de manière organique).

2 / Que puis-je faire de + que par rapport à la première méthode ?

  • Vous avez un nombre de ciblages plus important, ainsi vous pouvez cibler des personnes en fonction de leurs intérêts.
  • Vous pouvez créer plusieurs promotions pour la même publication avec différents ciblages pour voir quel ciblage est le plus intéressant.
  • Vous pouvez aussi cibler de nouveau uniquement les fans de votre page si vous le souhaitez (Ce qui n’est plus disponible dans la méthode 1 pour rappel).
  • Vous pouvez aussi cibler uniquement les utilisateurs de Smartphone par exemple (Androïd ou IOS) ce qui est intéressant si vous faites par exemple la promotion d’une appli mobile.
  • Vous pouvez définir un budget par jour ou sur une période donnée (Pour la première méthode vous n’avez que le choix de la période de 3 jours).
  • Vous pouvez définir ici le prix en fonction de votre préférence (et ça c’est génial).
    • En CPM optimisé pour les interactions
    • En CPC optimisé (Le prix est déterminé automatiquement par facebook pour améliorer la visibilité)
    • En CPC classique (Vous définissez le prix d’un clic)
    • En CPM (Vous définissez le prix pour 1000 impressions)
  • Enfin vous pouvez définir un « pixel de conversion » (Mais de quoi s’agit-il ???) qui vous permet de tracker les conversions provenant de Facebook (Ahhh).

CPM ou CPC ?

En ce qui concerne le choix du prix, de part mon expérience personnelle, je vous conseille de ne pas sélectionner « CPM optimisé » ou « CPC optimisé » car certaines fois Facebook s’enflamme un peu. Si votre contenu génère beaucoup d’interactions, privilégiez à mon avis le CPM(Mais le mieux c’est de tester ).

Le pixel de conversion Facebook:

Une fonctionnalité qui est arrivée il y a peu et qui vous permet de tracker les conversions provenant de facebook grâce à un pixel que vous placez dans le « head » de votre page de confirmation (D’achat, d’inscription…).

Après avoir intégré ce pixel et choisi « suivre les conversions sur mon site web », les conversions  seront directement affichées dans le tableau récapitulatif de vos publicités ce qui est plutôt pratique. Plus d’informations ici

money

3/ Que puis-je faire de moins par rapport à la méthode 1 ?

Quoi ? Une méthode plus complexe et pourtant qui apporte moins que la méthode facile ?

En effet, cette méthode vous permet d’obtenir un ciblage plus complet, d’ajouter un pixel de conversion etc. Mais  il y a un élément sur lequel vous n’avez pas la main via cette interface.

Pour comprendre, voici un exemple d’une publicité crée via cette interface pour les amis des fans.

cible

Vous ne remarquez rien ? Oui la ligne « Page_HOME_FEED » et « Page_mobile_feed » a disparu !

En utilisant cette méthode, vous êtes présent sur la newsfeed des internautes mais aussi dans les autres encarts publicitaires de Facebook. Pour le coup, il ne s’agit vraiment pas d’une bonne nouvelle car votre contenu n’est pas adapté à ce type de format et donc toutes les impressions qui seront affichées dans ces espaces sont des impressions perdues (Oui le fameux Picsou).

tableau 2

Comment faire alors pour avoir un bon ciblage, pouvoir déterminer le type de prix que l’on veut et pouvoir décider de où sera diffusé mon contenu ?

C’est là qu’intervient la méthode 3 : le POWER EDITOR (Ne rigolez pas c’est le vrai nom).

Méthode 3/ Le Power Editor, la solution à tous vos problèmes (Ou le début des problèmes)

1/ Introduction

Qu’est ce que le Power Editor ? Il s’agit d’un outil proposé par Facebook qui vous permet de gérer vos campagnes, de les suivre et des optimiser.

Pour activer le Power Editor

  • Rendez vous sur facebook.com/ads/manage
  • Cliquez sur Power Editor (Oui ce n’est pas dur)

 power editor

Le Power Editor vous permet de créer des campagnes et de les suivre, je vais vous expliquer comment faire et pourquoi c’est intéressant.

Voici les différentes étapes pour créer une publicité sur le Power Editor (Je ne vous parlerai toujours uniquement que de post sponsorisé).

  1. Cliquez sur “toutes les campagnes”
  2. Cliquez sur l’onglet “campagne” puis créez une campagne

Quand vous créez une nouvelle campagne, vous arrivez sur cette interface qui vous permet de définir si vous souhaitez un budget par jour ou sur une durée de vie.

interface

2/ Conseils Divins (Les fameux):

  • Nommez votre campagne en fonction de votre ciblage (Par exemple Post Sponso – Femme-fan-15/25) pour garder une certaine clarté.
  • Créez une campagne par ciblage
    Si vous souhaitez tester différents ciblages pour le même message sponsorisé créez plusieurs campagnes. Cela vous permettra de répartir les budgets en fonction de la performance de chacun.
  • Privilégiez un budget par jour, vous pourrez à tout moment augmenter le budget s’il ne vous semble pas assez important.
  • Commencez avec des petits budgets pour chaque campagne (5 euros suffisent) pour déterminer quelles campagnes sont les plus intéressantes à garder.
  • Vous pouvez simplement dupliquer une campagne en cliquant sur « dupliquer » et modifier le nom pour ensuite y intégrer les différentes publicités en fonction du ciblage

Après avoir créé votre première campagne, vous êtes maintenant prêt à créer votre publicité (Cliquez sur l’onglet publicité puis créer une publicité). 

crer pub

  1. Ecrivez le nom de la publicité (en fonction du ciblage que vous allez lui donner)
  2. Sélectionnez « publicité pour une page facebook utilisant une publication de page »
  3. Choisissez la publication que vous souhaitez promouvoir

Vous avez accès ici au même type de ciblage que dans la version 2 cependant un nouveau ciblage fait son apparition (Et c’est justement le plus intéressant).
ciblage

C’est ici que vous devez sélectionner « fil d’actualité du bureau uniquement » si vous souhaitez apparaître uniquement dans la newsfeed de votre cible.

3/ Que puis-je faire d’autre avec le Power Editor ?

Le Power Editor, bien qu’à mon sens d’une ergonomie datant de l’an 1912, a des options avancées intéressantes.

Vous pouvez par exemple :

  • Définir une audience personnalisée
    Cette fonctionnalité vous permet d’entrer votre base mail sur Facebook, il identifie alors automatiquement les personnes qui ont une adresse facebook liée à cet e-mail et vous pouvez ainsi faire de la promotion auprès de votre base sur facebook  + d’info ici
     
  •   Configurer manuellement vos objectifs pour le CPM optimisé
    prix cm

Grâce à cette fonctionnalité vous n’avez pas de mauvaises surprises car vous pouvez par exemple définir un coût maximum pour 1000 utilisateurs uniques atteints.

Cet outil vous permettra aussi d’effectuer un suivi plus précis de vos différentes campagnes mais petit avis personnel, il  est pour moi une horreur en terme de conception (Obligation de créer chaque ciblage à la main, un tableau de suivi très approximatif).

Pour le coup je comprends que de nombreuses agences ont créé un outil spécifique plus ergonomique pour remplacer le Power Editor. 

tableau

IV/ Conclusion (post non sponsorisé personnel)

Nous avons ici parlé de fouine, de Picsou, de dieu, de Gilbert Montagné et j’en passe… J’espère que cet article , bien que long, vous aura été utile et qu’il contient quelques conseils intéressants pour vous. 

Pour ma part je suis à la recherche d’un nouveau poste de community manager “senior” en France, j’ai 4 ans d’expérience dans ce domaine et les réseaux sociaux sont pour moi une passion. Donc si vous voulez discuter avec moi de cet article n’hésitez pas à m’ajouter sur Linkedin pour que l’on travaille ensemble main dans la main (Oui je sais c’est beau).

Et n’oubliez pas votre brosse à dent (Cf Nagui)

Amusez-vous bien dans le monde passionnant du Social Media :)
Yvain 

Ps: Je ne prétends pas tout connaître donc si vous pensez qu’il y a une erreur dans cet article, n’hésitez pas à me le faire savoir :)



A propos de l'auteur

Yvain Ducrocq
Yvain Ducrocq
Yvain Ducrocq (@tregor), 27 ans , social media manager, je suis passionné par le web marketing et les réseaux sociaux. Avec 5 ans d'expérience dans le social media, je suis actuellement à la recherche de nouvelles opportunités en France.








 
 

 
Walking dead / GoT

De GoT à The Walking Dead : la stratégie social media des séries US

Game of Thrones, Glee, Walking Dead ou Bones : quatre séries américaines dont le nom ne vous est pas inconnu et qui touchent chaque fois des téléspectateurs relativement différents ! Pourtant, toutes ont un point commun....
par Jessica Rolland
6

 
 
Capture d’écran 2014-07-15 à 14.20.02

Décryptage : les opérations Samsung sur les médias sociaux

Cet article a été publié il y a 1 mois 17 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. S’il est une marque de smartphones qui maîtrise l’art de...
par Jessica Rolland
2

 
 
snapchat tour de france

#TDF2014 : un Tour de France résolument connecté !

Cet article a été publié il y a 1 mois 25 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. On ne pouvait pas y échapper, l’été sera sportif ou ne sera pas...
par Jessica Rolland
6

 




61 commentaires


 
 

  1. Lisa

    C’est excellent ! Un grand bravo !

    J’ai fait du post sponso pendant 1 an et demi quasi toutes les semaines… Jsuis rodée ! Il faut bien faire attention à ce qu’on veut promouvoir par contre parce que je me suis rendu compte que le sponso même très ciblé ne ramène qu’une cible infime de futurs clients voire prospects. Et alors si tu sponso un jeu concours alors là tu récup tout et n’importe quoi. Bon c’est un peu logique en même temps.


  2. Bravo Yvain pour le billet ! Il est très bien écrit et le fond est intéressant ;)


  3. Excellent article, très long et très complet. Passionnant.


  4. Merci Yvain, article clair ;)
    Sponsorisé par FB ? ^^


  5. Bravo Yvain pour cet article d’Yvain, très clair et structuré. J’ai tout particulièrement goûté l’idée de “caresser une publication” ! Peut-être un jour caresserons-nous notre audience ou câlinerons-nous nos Fans, Facebook est Amour.
    A propos du PowerEditor, j’ajouterais une fonctionnalité qui je pense est pleine de promesse. Il s’agit de la possibilité de créer des posts customisés directement depuis le PE.
    Il faut pour cela cliquer sur le menu déroulant en haut à gauche, et au lieu de sélectionner le compte publicitaire concerné, choisir “gérer des pages”, séléctionner la Page visée, puis “créer une publication”. Un éditeur de posts s’ouvre alors, avec des possibilités d’adaptation très avancées que je vous laisse découvrir. Autre avantage : ces posts peuvent rester “non-publiés” sur la Page tout en étant sponso (on peut évidemment choisir de les publier ou de les programmer (“publier la publication”)


  6. Finn

    De plus en plus pénible à lire les articles de myCm avec des jeux de mot à la c..
    J’ai décroché au bout du deuxièmearagrhe :baille:


  7. Bonjour,

    je viens de voir votre article sur les sponsorisations des publications. Je suis actuellement CM dans une association dans le domaine de l’e-sport et nous n’avons pas de budget et vu qu’il faut un moyen financier pour avoir le plus d’audience possible, connaissez-vous un autre moyen qui est gratuit ?

    ps: pour ne pas flood, envoyez-moi vos réponses pas mail :)


  8. Bonjour,

    Merci beaucoup pour cet article qui m’a apporté des informations précieuses et de manière très claire!.

    Je dois faire une campagne facebook en freelance prochainement, et du coup j’ai 3 questions:
    - Ais t’on obligé de gérer la page fan facebook du client pour faire des posts sponso ou pubs ?
    - comment estimer el budget qu’il faudrait pour une campagne d’un mois ?
    - faut-il du coup abandonner les pubs facebook ou vous conseillez de cumuler les 2 ? quel est la methode qui marche le mieux ?

    merci d’avance pour vos réponses !

    florence


  9. Léria

    Bonjour Yvain,

    Merci pour ce super article que je like de ce pas !

    J’ai néanmoins une question : je dois faire la promo d’un concours facebook et vais passer par la plateforme kontestapp dont la version standard ne permet pas d’obliger le like à partir d’un mobile !

    Je ne sais dès lors quelle solution choisir qui soit 1) adaptée à la promotion d’un jeu-concours 2) adaptée à la contrainte kontestapp !

    Qu’en pensez-vous ?

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse (par mail si vous le souhaitez) et ne vous en voudrais pas si vous ne pouviez pas répondre :)

    D’avance merci,

    L


 
 



Laisser un commentaire


Votre nom


Votre email


Votre site web

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>