Article suivant


My Community Manager

16 avril 2012

Le buzz vidéo : provoquer plus, pour gagner plus !

closeCet article a été publié il y a 2 ans 3 mois 12 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour.
Les informations proposées sont donc peut-être expirées.
Le média audiovisuel a subit une des plus grandes évolutions de ce 20ème siècle. Avec l’internet qui n’a cessé de s’améliorer en qualité, c’est l’élément qui consomme le plus d’espace et de transfert de données, tout en nous occupant le plus de temps. Toujours de meilleure qualité, avec une plus grande vitesse de chargement, ces vidéos transmettent des messages qui ne cessent de se complexifier. Retour sur un média devenu plus que populaire.
 
 

La vidéo et le web abreuvent le consommateur

Nous sommes dans une époque où la télévision a pris une grand part du temps libre des ménages français, ce n’est plus à démontrer. Cela ne se chiffre plus en minutes devant un écran mais en heures maintenant, tout comme l’accès au web. Ces deux médias fonctionnent bien ensemble comme on peut le voir avec les différents hébergeurs de contenu vidéo.

Chacun a ses spécificités et avantages qui sont très nombreux selon vos objectifs : Viméo pour un environnement très artistique avec une qualité de vidéo soignée, Youtube pour la plus large visibilité possible sur le web, Dailymotion pour toucher le territoire francophone… Et il y a bon nombre de plateforme d’hébergement de vidéo comme Wat tv, Kewego ou Megavideo à une époque que nous regrettons tous, paix à son âme…

C’est un média largement reconnu dans le monde de la communication  qui peut toucher un large éventail de cibles selon la culture et l’âge. Penser à l’audiovisuel pour communiquer, c’est une tâche qui demande une réalisation coûteuse mais avec un potentiel très bénéfique pour votre image.

Outre des statistiques récentes, voici un schéma des activités sur un ordinateur et sur la télévision, qui vous donnera une idée de qui cibler selon le média utilisé.

Etude d'activité sur les média en france pour l'année 2010

Les annonceurs l’ont bien compris et cherchent à remplacer tous les supports statiques par de l’animé : voilà l’exemple de colonnes sur les champs Elysée qui sont devenues animées 

 ou bien de la réalité augmentée pour diffuser de l’information, sur le plateau tv de TF1, qui montrent que la vidéo a une grande place dans le marketing.

 

Toujours se démarquer pour se faire remarquer

La communication audiovisuelle étant devenue monnaie courante, les publicitaires doivent faire preuve de beaucoup de créativité. De nombreuses campagnes vidéo web ont fonctionné, pour en citer quelques-unes : les différentes vidéos d’Orangina à une certaine époque, les récentes d’Oasis tournant au cinéma et à la télévision qui ont de très nombreuses vues sur Youtube et Facebook… Tout récemment, le Teasing pour le Nokia Lumia 900  qui met en scène des critiques envers l’iPhone à différentes époques m’a clairement rappelé l’humour utilisé pour les spots “PC vs MAC” très connus sur le web. Les exemples sont nombreux et même ciblés pour des publics qui feront les (bad) buzz sur des thématiques que nous connaissons.

Au cinéma, l’un des plus grands intérêt de la communication autour d’un film revient aux différentes annonces autour de sa diffusion : Affichage – Teasing – Bande Annonce – Avants première… Dans cet univers, l’effet de teasing se calcule, avec des images “divulguées” à la presse avant la sortie officielle, des vidéos pour intéresser des spectateurs potentiels comme pour le remake de Total Recall, qui est un gros film à venir.

Si nous analysons les différentes réussites françaises, cela traite souvent autour de sujets tabous. Prenons l’exemple de notre dernier plus gros succès avec Intouchables qui réunit tous les thèmes des clichés contemporains : richesse, exclusion, racisme, handicap, éducation, travail… Et en a réconcilié spectateurs et cinéma ! Certes, la carte de l’humour touche chacun, mais la manière de présenter le handicap dans le film a permis de rendre un scénario gênant et sensible en moment d’émotions et de rires.

Allé, petit extrait d’Intouchables avec le célébrissime “Pas de bras, pas de chocolat” :

Pour ma part, la campagne vidéo web qui m’a le plus marqué se situe au niveau du Club Perrier avec leur stratégie virale et sociale.

 

Perrier joue la carte du sensuel et du glamour

Depuis le changement opéré par la marque avec la collaboration de Dita Von Teese en 2010, Perrier n’a cessé de jouer une provocation sans dépasser de limitesLe principe de la dernière campagne vidéo avec le Club Perrier fut de cette envergure. D’autres campagnes de communication comme celle d’Orangina avec ses pin-up animales pourraient faire partie de cette thématique de la provocation sensuelle, venez nous mentionner en commentaires celles qui vous ont marquées.

Pourquoi celle de Perrier m’a marqué à ce point là ? La récompense pour viser des fans a toujours été monnaie courante, voir une très mauvaise monnaie comme le célèbre cadeau pour le X ème fan qui bloque la progression d’une page. La valeur ajoutée : un concept simple où les gens likent/partagent la vidéo, le compteur de vues augmente avec des paliers de vidéos qui se débloquent. L’intérêt réside qu’elle tendent vers le débridage de son contenu, avec toujours plus de suggestion par des éléments visuels, de la nudité toujours plus évidente et exposée. Des thématiques très décalées, glamours, sensuelles, jamais trop vulgaires toutefois.

Voici la preuve en image avec la musique du Club Perrier dans leur clip officiel :

Récompenser tout le monde par un accès à une vidéo est bien plus avantageux : il incite au partage et à l’interaction, non à se recentrer sur soi pour attendre un objectif personnel. La marque a clairement voulu attiser la curiosité et a gagné une magnifique quantité de fans sur leur page Facebook entre autres.

Au final, actuellement la chaine “Club Perrier” culmine à + de 11 millions de vues sur ces vidéos et plus de 3500 abonnés. Les 6 vidéos progressives, et un vidéo clip résumant l’intégralité, ont donc mis en avant la marque sur les médias Youtube et Facebook.

Seules quelques grandes marques sur des secteurs porteurs s’autorisent des publicités provocantes : Axe avec ses déodorants qui font craquer les filles, les produits autour du sexe comme les préservatifs, même United Color of Benneton a créé le scandale avec ses affiches Unhate qui ont bien plus fait parler d’elles que la vidéo. Mais il est possible d’avoir du succès sans passer par la provocation !

 

Un média promotionnel pour tout horizon culturel

Pour finir sur une note moins provocante, l’utilisation du média vidéo web de façon artistique s’est totalement démocratisée. Vidéo démoreel de créatifs, divers clips artistiques ou humoristiques, je ne vous réchauffe pas les célèbres Lolcats qui font les grandes occupations des heures perdues du boulot. Mais prenons un exemple d’artistes qui utilisent parfaitement le média vidéo : Walk Off The Earth. Un site simple, renvoyant vers leur chaîne Youtube, une vidéo en premier élément visible avec le nom du groupe, une identité claire et épurée. Leur gros carton, une prouesse artistique mais aussi virale, avec un nombre de vue dépassant les 85 millions de vues en 4 mois, que je vous laisse découvrir :

Comme quoi, le buzz ne demandent que très peu d’ingrédients, la pointe d’originalité qui fait qu’une vidéo est unique ou rare, ce qui la démarque de toute la masse proposée ! Alors, quels sont vos souvenirs de buzz vidéo sur le web ? Des campagnes qui ont bien marqué vos esprits ?

Sources : 
Les derniers chiffres du média vidéo sur le web
Perrier dégoulinait déjà avant le Club
Dita Von Teese et la séduction par le jeu pour Perrier
Autre analyse du Club Perrier et de son nombre de vues


A propos de l'auteur

Axel Estublier
Axel Estublier
Responsable des Systèmes d'Information de l'institut Ingémédia à Toulon, je suis un passionné des domaines du multimédia avec une grande préférence à la communication sociale et audiovisuelle. Twitter a lancé mes débuts dans le monde de la communication professionnelle et m'a ouvert les horizons du community management appliqué en lien social virtuel. Depuis, j'essaie de partager mes analyses et de créer de l'échange constant sur les réseaux sociaux comme ciment des stratégies digitales.








 
 

 
win-blog-600x369

Enquête : les meilleurs souvenirs des community managers

Le métier de community manager fait partie de ces métiers passions, que l’on exerce pour vivre évidemment, mais aussi parce que c’est un métier et univers que l’on aime. Lors de l’enquête sur le quotidien des c...
par Djivan Minassian
5

 
 
Capture d’écran 2014-07-04 à 20.01.59

Les community managers refont le match #FRALL

Vous avez suivi le match France Allemagne, vous avez vibré sur chaque passes décisives, vous avez loupé un but allemand en allant aux toilettes et vos potes ont retourné votre appart quand à la fin du match ?   Dans tout ...
par Gaetan Gabriele
3

 
 
LesDeuxTours27

J’ai croisé Cloudwatt, cloud souverain, dans les égouts de l’influence

Cet article a été publié il y a 1 mois 1 jour, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Dans ma récente plongée dans les égouts de l’influence, j’ai cro...
par Nicolas Vanderbiest
3

 




6 commentaires


  1. @MsBrocth

    et si vous êtes friand de musique et d’intéractivité, allez voir un peu par là : http://www.chairlifted.com/metbefore/


  2. Onyxus_web

    Incontestablement le dernier en date est le retour de Tipp-ex avec la tippexperience…. géniale !



Laisser un commentaire


Votre nom


Votre email


Votre site web

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>