Il était une fois une star du X sur les réseaux sociaux chinois

closeCet article a été publié il y a 1 an 8 mois 13 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Célèbre malgré les différences

Dans cet article nous allons vous présenter Sola Aoi, ancienne actrice de film pour adulte, qui grâce à une utilisation habile des réseaux sociaux est parvenue à changer son image pour devenir une jeune femme engagée influençant les jeunes chinois.

Sola Aoi

L’actrice Sola Aoi, qui était surtout connue au Japon et en Chine pour ses films pour adultes a lancé une campagne d’e-marketing pour changer cette image dans l’Empire du milieu. Ainsi grâce à cette campagne adroitement menée, elle rassemble aujourd’hui environ 15 millions de fan sur son compte Weibo, preuve de l’intérêt qu’a la communauté chinoise pour elle, et ce bien au-delà de la pornographie.

Comment a-t-elle réussie à y parvenir ? Comment fait-elle pour échapper à la censure chinoise ? Comment a t-elle été épargnée par les tensions Sino-Japonaises ?

C’est ce que nous verrons ensemble dans cet article.

La star de la pornographie japonaise devient jeune fille innocente en Chine

L’image de départ : Une star de la pornographie venue du Japon, qui profite de ses vidéos hot pour commencer à se construire une certaine célébrité

Cette image de départ pour qui cherche à se faire connaître en Chine est loin d’être bonne

  • La pornographie est illégale en Chine
  • La jeune femme est japonaise en Chine.

C’est à l’époque des tensions Sino-Japonaise que la jeune femme se fait vraiment connaître en se vendant comme une simple jeune, naïve qui plus est, qui ne cherche que la paix entre les pays.

Elle commence sa campagne pour changer son image le 11 novembre 2010 avec son entrée sur Weibo

Ci-dessous une vidéo adressée à ses fans :

Sol Aoi annonce son entrée sur Weibo

 

Une campagne sur les réseaux sociaux bien menée

Sur Sina Weibo elle se construit cette image de grande sœur, naïve et simple pour lui permettre de faire « oublier » son image de japonaise star de la pornographie. Rapidement elle réussie à s’entourer d’une communauté de fan qui la soutiennent à chaque fois qu’elle doit essuyer les attaques de nationalises via des commentaires négatif.

Alors que sur son mur beaucoup de commentaires très négatifs étaient postés à son égard lors d’attaques venant de nationalistes, de nombreux fans l’ont défendue dans les heures voire les minutes qui suivaient.

Pendant le conflit entre Pékin et Tokyo en 2012, elle intervient sur son blog avec un post “J’aimerais que nous, les gens ordinaires, puissions avoir des relations cordiales” avec une photo sur laquelle elle avait dessiné au pinceau en sinogrammes “Pour l’amitié sino-japonaise”.

Sola-photos

Son message est bien reçu par la communauté de Weibo :

Par ses contributions engagées comme celle-ci-dessus, elle renforce sa réputation en ligne, très positive de la jeune femme innocente qui ne souhaite que conseiller les jeunes femmes et établir la paix dans le monde

En l’espace de quelques heures, il est repartagé plus de 100 000 fois et est commenté plus de 150 fois. Cette réaction à l’actualité lui permet d’encore améliorer sa réputation en ligne.

Son plus grand nombre de supporter son les adolescents et les jeunes adultes qui lui vouent une véritable adoration.

  • De la part des jeunes hommes car ils la considèrent comme un professeur en éducation sexuelle dans un pays qui l’a réduite au strict minimum. En effet, sa campagne pour changer son e-réputation grâce à Weibo, lorsqu’elle ne tournait que des films pour adultes, les jeunes chinois se procuraient ses vidéos pour les regarder bien que cela soit puni par la loi. Elle a ainsi été le premier contact avec le sexe pour beaucoup de chinois. C’est ainsi qu’elle a eu droit au surnom de professeur.
  • De la part des jeunes femmes qui la considèrent comme une “grande sœur”. Ainsi elles lui demandent souvent des conseils sur le maquillage ou la manière de s’habiller.

Lorsqu’on lui parle de ces deux surnoms donnés, elle se défend pudiquement de celui de professeur en insistant sur le fait qu’elle n’y peut rien si des gens regardent ses vidéos mais ne s’excusera pas, se distanciant ainsi officiellement de son passé tout en ne le reniant pas.

Elle peut comme ça encore profiter de la partie enseignante qui a été à la base de son succès

C’est donc ainsi qu’elle a pu effacer son image de star du porno pour faire place à celle de la grande sœur qui vend désormais sa propre ligne de lingerie en jouissant de sa popularité construite sur les réseaux sociaux.

Elle reste dans la ligne de mire des censeurs chinois qui craignent son influence et n’oublient pas, eux son passé et ses remarques

Son Weibo

Sola Aoio Weibo

Elle y publie des photos des idées des astuces des conseils dialogue avec des fans, donne des conseils de maquillage au point d’être considérée aujourd’hui par de nombreuses chinoises comme une grande sœur. Son blog contribue aussi à faire de la publicité pour sa ligne de sous vêtements puisqu’il compte maintenant près de 15 millions de followers.

Et la star des films pour adultes devint la jolie reine des buzz

sola-Aoi

La jeune japonaise de 30 ans a désormais une très bonne réputation en ligne ce qui lui attire encore plus de fans et accroit sa célébrité. Il y a un an, elle a soutenu une campagne lorsque le directeur d’une école primaire s’est fait accusé de pédophilie. En signe de protestation  elle s’est faites photographier avec un écriteau a la main sur lequel il était écrit “Monsieur le directeur, réservez donc une chambre avec moi et enlevez vos sales pattes du corps de ces jeunes écolières.” Elle a ainsi su générer un énorme buzz renforçant une fois de plus son image de jeune femme qui n’hésite pas à réagir lorsque quelque chose vient à l’encontre de ses valeurs morales. Elle a donc encore renforcé sa réputation par l’utilisation des réseaux sociaux et d’internet.

Je ne suis pas un personnage politique

Malgré son ancien statut de star pornographique ses contributions sur internet s’avèrent très efficaces pour les chinois. En 2010 lorsqu’ elle fait l’objet d’une censure ses fans profitent d’un match de basket pour diffuser à la télévision qui entraine une polémique ceux ci la défendant et la représente comme un être engagé veut faire le bien.

Néanmoins elle représente toujours pour les commissions de censure chinoise une infraction et est en guerre perpétuelle pour faire valoir ses idées. Elle se défend aujourd’hui en affirmant ne pas être un personnage politique

Par cette phrase elle se met ainsi en retrait de toute utilisation politique de son image ou de toute accusation liée à la politique.

 

Politique ou non elle reste quand même un leader d’opinion ou KOL. Pour en savoir plus sur comment devenir célèbre en Chine c’est par ici

A propos de l'auteur

Olivier Verot

Olivier Verot  (7 articles)

Après plusieurs années en Chine, et la création de mon blog marketing-chine.com, j'ai lancé ma société de marketing digital l'année dernière, qui aide les entreprises étrangères à se développer en Chine grâce au digital.

Commenter l'article


Hébergement web et serveur dédié par Ikoula - Site marchand par Wix - Conception artistique dans l'événementiel - Tuto Emarketing et Ecommerce

ARTICLE PRÉCÉDENT

ARTICLE SUIVANT