Article suivant


Buzzland

10 janvier 2012

Freemobile, un véritable tsunami sur les Réseaux sociaux

closeCet article a été publié il y a 2 ans 7 mois 10 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour.
Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Après que la Redoute ait occupé la scène des médias et de la presse la semaine dernière, c’est au tour de FreeMobile de prendre le relai. Les spéculations avaient déjà beaucoup amusé la toile mais l’annonce de ce matin a généré des effets bien plus pervers quant à l’évolution du marché des abonnements sur mobile. 

La conférence tant attendue du patron de Free, Xavier Niel confirme le buzz généré en amont autour du prix des offres proposées par Free.

 Au-delà des offres extrêmement concurrentielles proposées par l’opérateur, c’est aussi le discours impactant tenu par le PDG. Il démontre la volonté de Free de faire plier le marché et entraîner tous les concurrents à le suivre.  Pour revoir en détail la conférence, vous pouvez consulter l’article de Locita. 

15H30 – La vidéo de la conférence a déjà atteint 664 731 Vues, 11000 Likes et 667 Tweets. La société Free donne une véritable leçon de marketing et de communication à ses concurrents. Même si le buzz ne perdure pas dans le temps, on retiendra la campagne en amont et la date du 10 janvier 2012 comme l’un des coups marketing les plus impactants dans le secteur de la télécommunication. 

Les opérateurs concurrents assiégés sur les RS 

Un discours percutant et incisif destiné à séduire et soulever les foules contre les opérateurs concurrents. Les premières traces des dégâts générés par Free sont visibles sur les pages fans… et les internautes ne sont pas tendres avec les opérateurs. Voici quelques exemples desréactions:
 

Sosh  - Marque mobile sans engagement, by Orange 
La marque d’Orange avait beaucoup séduit la webosphère notamment avec son approche sociale et collaborative dans l’idée : “Un abonnement à votre image”

Un status posté sur la page à 12H,  deux heures après la fin de la conférence de Free va mettre le feu au poudre.

Une réaction qui a très rapidement réveillé des fans en colère et pour la plupart insensibles au message de la marque.
 
Une petite compil’ de réactions de fans :

 Un risque de trop ? une action courageuse ?  

Difficile de savoir quel était le but recherché par Sosh en réagissant ainsi mais, dans tous cas, les réactions parlent d’elles-même… Free n’a pas laissé les fans de Sosh indécis. 

SFR – Mobile
Silence radio du côté de SFR. La marque au carré rouge a déjà gagné énormément de terrain en rachetant Neuf. Ces dernières offres carré multi-pack avaient séduit déjà bon nombre de nouveaux clients, mais visiblement pas suffisamment pour tenir la distance avec Free. 
Les “Au revoirs” et les “Bye Bye” pullulent sur leur dernière publication.
 

 

Pour le reste des opérateurs, on entend le même son de cloche. Les fanpages sont prises d’assaut par des adieux, des jeux de mots humoristiques avec Free, des messages de haines, des questions mais aussi quelques messages de soutien.

Free Mobile est en partie responsable de ces réactions mais le buzz est révélateur d’une chose :  dans un contexte de crise, le français moyen est extrêmement prudent dans ses dépenses. Le fait qu’un opérateur comme Free puisse descendre ses prix à des tarifs aussi bas laisse penser que les autres opérateurs leur laisse penser que les opérateurs s’octroient de larges marges commerciales.

Des réactions peut-être expéditives quand on sait que “Free Mobile” n’en est qu’à ses prémices et les opérateurs n’ont pas encore riposté au boulet de canon qui a provoqué un tsunami.

Quelle stratégie adopter ? 

La plupart des opérateurs ne réagissent pas. 
L’une des hypothèses plausibles avancée par Pierre Cappelli est la suivante:
“Les opérateurs n’ont pas cherché à tendre le bâton pour se faire battre. Ils savaient pertinemment ce qui se passerait. Leur stratégie serait peut être de laisser le buzz s’essouffler et “redégainer” ensuite à leur tour, en prenant en compte cette nouvelle donne. Il ne faut pas oublier, par contre, que Free a besoin du réseau d’Orange pour la 3G et que Orange pourrait privilégier ses propres clients au détriment de ceux de Free”. 

Les opérateurs concurrents étaient surement conscients des risques et de la perte potentiels des clients avec une telle annonce de la part de Free. 

A présent, Free va-t-il tenir ses promesses en assurant le flot d’inscriptions de nouveaux client ?
L’autre enjeu est de savoir comment les opérateurs concurrents réagiront face au collier d’étranglement mis en place par Free. Le point stratégique réside dans la manière de répondre qu’ils choisiront d’adopter. Tout en sachant qu’en plus de leur faire face, ils doivent aussi s’occuper de la concurrence qu’il y a entre eux. 
 

Truc & Astuces:

Pour ceux qui seraient intéressés pour passer chez Free. 

- Free est intéressant pour moi ? 
Attention: Les offres annoncées par Free Mobile sont limitées à 3 millions de personnes.
Pour calculer le gain notoire entre votre forfait actuel et les forfaits Free, je vous conseille ce petit outil en ligne: 
http://freemobile.nyro.com/

- Et pour le désengagement, quelle démarche entreprendre ? 
Il va vous permettre d’estimer le gain réel en tenant compte des coûts de désengagement auprès de votre opérateur actuel.
Pour tous les processus de désengagement , voilà un article intéressant qui fournit des conseils sur le désengagement et une liste avec l’ensemble des numéros d’opérateur pour vous désengager. 
 Nouvelle Obs: Comment résilier son forfait mobile ? 

Si vous voulez jouer la prudence, attendez quelques jours, le temps de voir les réactions des opérateurs concurrents.

Et vous ? vous pensez que Free a tout compris ? 



A propos de l'auteur

Arnaud Ducommun
Arnaud Ducommun
Consultant multimédia dans la SSII Micropole, je suis passionné par le domaine du web et du multimédia. Attiré par le secteur du design, SEO (référencement), des médias sociaux, web collaboratif et la communication web. J'essaie de trouver ma voie professionnelle dans ce milieu. La collaboration et la cohésion de groupe restent pour moi une valeur essentielle pour les évolutions futures du web.








 
 

 
Capture d’écran 2014-07-18 à 09.09.12

Faites du buzz grâce au newsjacking

Cet article a été publié il y a 1 mois 3 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Le newsjacking est un terme dont on entend de plus en plus parler dans...
par Julien Provost
41

 
 
RIP

Réseaux sociaux et marketing peuvent-ils cohabiter ?

Cet article a été publié il y a 11 mois 16 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Du buzzword à la pelle, voila ce que promet le titre de ce papier. ...
par Thomas Gouritin
15

 
 
guide-instagram-1

Le guide d’excellence des marques françaises sur Instagram

Cet article a été publié il y a 2 ans 24 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Le réseau incontournable du moment Tout le monde connaît la populari...
par Alexandre Jouanne
64

 




17 commentaires


 
 

  1. Manu

    Je n’attend même pas une seconde de voir les offres concurrentes, se serait donner raison aux trois opérateurs qui se goinfrent en s’accordant sur les tarifs depuis 10 ans.
    Juste pour le principe : je vais chez Free !!


    • Il
      faut tenir compte de certains éléments, exemple.. Orange entretien les lignes et
      les antennes 3G ce qui impute leur budget.Free
      à la différence, il paye un coût locatif cela représente une certaine somme,
      mais c’est toujours moins que l’entretien des lignes en elles même.Free
      est bien positionné sur des grandes villes, mais en raz campagne.. C’est plus
      dur. 


      • Alexis

        à mon avis, le coût de l’entretien des lignes Orange est amorti et même peut être bénéfique. ça m’étonnerait que Free ne paye aucune redevance à Orange pour les utiliser :)
        C’est surtout les agences commerciales des trois gros opérateurs qui peuvent justifier des prix plus élevés. Free lui n’a qu’une hotline et un site internet.


  2. Il faut tout de même noter que chez Bouygues Télécom, parmi les attaques des internautes, certains se préoccupent de Tanguy, le CM de la page. Preuve que sa relation très naturelle & proche paye en temps de crise. Certains fans lui demandent même son avis sur l’offre Free ! D’ailleurs Tanguy répond + aux blagues des fans en utilisant l’humour, et non aux réels problèmes ou adieux à Bouygues.
    Un fan “au revoir, au revoir président, au revoir au revoir….” Réponse “OK, mais regardez le spetites lignes, condition de résiliation : défiler déguisé en canard :) Tanguy” J’aime cet humour !
    (Il a même une page fan : http://www.facebook.com/tanguydebouygues?sk=wall)


    • La journée a été difficile pour les CM des opérateurs concurrents !
      Énormément de pression et beaucoup de commentaires à géré. Je suis totalement en accord avec l’exemple que vous donnez de Tanguy, c’était, je pense, la meilleure attitude à prendre.
      Un élément que j’aurai pu inclure dans l’article :)


  3. Free a donné un coup dans la fourmilière et il est vrai que ce faire avoir depuis des années par ces opérateurs est quelque chose d’insupportable. On sait qu’en Asie les forfaits sont deja tous illimités et pas très cher. Aujourd’hui Free reproduit se modèle et cela fonctionnera, c’est même sur.


    • L’offre
      de Free est limitée à 3 millions de personnes. Après
      nous n’avons pas encore vu si la couverture réseau et les services sont
      opérationnels à 100% par rapport à ce qui a été
      proposé.  Ils sont bien partie, mais rien n’est encore gagné :)


  4. Effectivement je ne suis pas sûr que le silence adopté par Orange (qui ne trouve pas mieux que rappeler les règles de conduite) ou SFR soit une bonne solution. Elle ne fait qu’encourager 


    • On
      ne peut pas savoir. Mais Orange, Bouygues et SFR savaient très bien à quoi
      s’attendre.. Ils attendent que le vacarme s’essouffle pour agir
      derrière. En
      tous cas, je suis impatient de voir leurs réponses :)


  5. Effectivement je ne suis pas sûr que le silence adopté par Orange (qui ne trouve pas mieux que rappeler les règles de conduite) ou SFR soit une bonne solution. Cela ne fait que donner l’impression que ces 2 opérateurs n’accordent que peu d’importance aux avis de leurs consommateurs.L’attitude de Bouygues et B&You me semble déjà meilleure en terme de gestion de crise : post aux fans, réponses ludiques du community manager.

    Les prochains jours promettent d’être intéressant pour analyser comment ces opérateurs vont communiquer auprès de leurs clients.


  6. Haelwennlais

    Moi je ne m’attends pas à grand chose de SFR, déjà reçu une pub pour avoir l’offre internet 28Mo mais quand on lit les petites lignes il faut payer la nouvelle boxe, les frais du nouveau forfait, les prises cpl payantes, j’en aurai au moins pour 130€ alors que je suis chez eux. MAIS j’habite dans une petite ville (saint gaudens) où Orange et SFR ont le monopole, Free est arrivé timidement, est-ce qu’il fonctionne vraiment, et le portable ca va marcher ici ?


  7. L’orthographe! ça pique un peu les yeux malgré la pertinence de l’analyse.
    L’offre limitée à 3M de personnes : pas vraiment, je pense que c’est un seuil, un objectif. Au delà, ils vont sûrement affiner l’offre et voir selon les “ripostes” des concurrents. Mais beaucoup s’appuient sur cet argument alors qu’il semble plus être un leurre visant à attirer le plus d’abonnés possible dans un délai court. Or, on voit le résultat : saturation et limite à l’inscription pour le coup.


    • “Saturation
      et limite à l’inscription” => ils sont victime de leurs succès
      P.-S.
      Toutes mes excuses pour l’orthographe, c’est une difficulté que je tente de
      surmonter. Je vais demander à mes collègues de
      refaire un passage.  


  8. Céline VERNET

    Il semblerait que la limite des 3 Millions serait dû au stock de cartes SIM en possession de Free. Mais cette info n’a été validé nul part… Est-ce peut être une piste… ?


    • Possible,
      dans les articles que j’ai consultés.. On parlait de limitations de l’offre.
      Mais en effet, c’est une piste intéressante.
      Si
      c’est le cas, Free est en mesure de capter encore plus de clients. 


  9. Bel article article Arnaud, qui résume bien ce que nous avons tous vécu hier.

    A la question “quid au delà du 3 millionième abonné” ? voici la réponse apportée par Xavier Niel à Europe 1  ” “Au trois millionième abonné, on maintient ou on améliore les offres. Pas d’augmentation”.”"    Interview à lire ici  http://www.pcworld.fr/2012/01/10/high-tech/telephonie-voip/free-mobile-reponses-questions-frequentes/523623/
    J’ai toutefois un complément d’information qui pourrait être intéressant concernant les autres opérateurs: par manque de budget, certaines personnes préfèrent rester sur des forfaits classiques intégrant le financement partiel d’un smartphone.. Je me dis qu’un opérateur comme SFR par exemple, va peut être mettre l’accent là dessus.. A suivre !
    Merci en tous les cas pour ma citation que tu as reprise ;)


 
 



Laisser un commentaire


Votre nom


Votre email


Votre site web

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>