Facebook fait la police, les applis paniquent !

closeCet article a été publié il y a 4 ans 10 mois 11 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Quelques développeurs ont eu la douloureuse surprise de voir leur application disparaître de Facebook, sans aucune explication. Serait-ce un simple bug ? Non puisque Facebook a fini par annoncer via l’un de ses ingénieurs qu’un outil interne automatisé permettait de supprimer les applications qui recueillaient trop d’avis négatifs de la part d’utilisateurs (sans mentionner évidemment dans quelles proportions, selon quel algorithme).

Une volonté affirmée de mieux prendre en compte les retours des utilisateurs

L’ingénieur concerné explique que dans certains cas, Facebook s’excuse pour la soudaineté des suppressions, même si cela s’explique par un nombre de retours négatifs suffisants et qu’il est indispensable pour le réseau social de privilégier l’intégrité globale de la plateforme.

L’utilisateur est donc mis au cœur de la lutte anti-spam, le meilleur moyen sans doute de déterminer de manière rapide et efficace les applications abusives. Malgré tout on ne peut s’empêcher de constater les limites de ces outils. Même si l’on ne connaît pas exactement les statistiques utilisées par Facebook, si oui ou non il existe une personne chargée de contrôler les suppressions (il semblerait que non), ne peut-on pas imaginer que des applications concurrentes se fassent la guerre en « créant » des avis négatifs en utilisant des comptes existants ?

Dans son aide, Facebook indique que :

Vous pouvez signaler une application abusive en cliquant sur Signaler/Contacter cette application en bas de n’importe quelle page Canevas de l’application.

En cliquant sur « Signaler/Contacter cette application », vous aurez le choix suivant :

  • Signalez [Nom de l’application] si vous pensez que cette application ne respecte pas les conditions d’utilisation de Facebook
  • Contactez le développeur de [Nom de l’application] pour obtenir de l’information ou de l’aide
  • Réclamation sur un article acheté en jouant à [Nom de l’application]

Quel avenir pour le spam ?

Facebook semble déterminé à réduire significativement le spam, afin de ne pas voir fuir des utilisateurs fatigués par des intrusions récurrentes. Le site indique même avoir fait baisser de 95% les tentatives de spams en 2010, grâce à des outils automatisés. Cela ne semble pas empêcher quelques essais originaux, comme ceux relayés par Djivan MINASSIAN il y a quelques jours.

Cela montre aussi que les « robots » de Facebook ne permettent pas d’être efficaces uniquement contre les spams, et que cela peut conduire à supprimer des applications « légales » pouvant être utilisées par de nombreux utilisateurs, et nuisant au travail des développeurs. Néanmoins, les développeurs en question peuvent soumettre une requête à Facebook pour voir leur création réapparaître. N’empêche que le mal aura déjà été fait.

L’Ecosystème Facebook

Les réactions des développeurs qui ont été victimes de suppressions intempestives de leurs applications nous poussent à nous interroger sur l’hégémonie de Facebook et le fait que chaque décision stratégique ou changement de règles peut venir perturber des entreprises qui ne vivent que grâce aux interactions de cet écosystème.

De même qu’un sous-traitant n’ayant qu’un gros client dépend totalement de l’activité de ce dernier, Facebook a permis le développement d’un grand nombre d’initiatives, qui pourraient disparaître du jour au lendemain, ou du moins se voir obliger de s’adapter à un autre modèle économique pour survivre. Les experts pessimistes (ou réalistes selon la vision que l’on a des choses) qui prédisent une bulle autour des médias sociaux, suite aux annonces de valorisations boursières, laissent entendre à quel point Facebook pourrait entraîner dans sa « potentielle » chute un nombre incalculable d’entreprises et d’emplois.

Sources :

AllFacebook a relayé l’information suite à plusieurs plaintes de développeurs.
Sources Images : My Community Manager

A propos de l'auteur

Jean-Seb Lefevere

Jean-Sébastien Lefévère  (16 articles)

Community Manager @ Reims Management School. Les Médias Sociaux s'immiscent-ils "simplement" dans notre quotidien ou est-ce notre monde qui tourne désormais autour d'eux ? Passionné par les mutations engendrées dans les organisations autour de la thématique de la digitalisation, et la dimension de plus en plus stratégique du Social Web dans un contexte d'infobésité pérpetuelle... Bonnes lectures à tou(te)s ici et ailleurs, et bon vent sur le web 2.0 !

Commenter l'article


Hébergement web et serveur dédié par Ikoula - Site marchand par Wix - Conception artistique dans l'événementiel - Tuto Emarketing et Ecommerce

ARTICLE PRÉCÉDENT

ARTICLE SUIVANT