Dites heello au nouveau réseau social de microblogging

Dites heello au nouveau réseau social de microblogging

closeCet article a été publié il y a 3 ans 3 mois 20 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Vous croyiez que l’annonce de Google Plus était la révolution “média sociaux” – ou pas – de ces derniers mois. En proposant l’ajout de photo, Twitter s’est sans doute plus ou moins attiré les foudres de Twitpic qui vient de lancer son réseau de microblogging, nom de code heello (“he-low”). Attention, ne vous attendez pas à une grande révolution, car hormis pour l’instant un peu l’interface et les termes, rien ne change vraiment par rapport à Twitter.

Heello nouvelle interface

En parlant d’interface et d’aspect général, voici comment se présente heello :

Une fois l’inscription validée, on arrive sur la page suivante :

A gauche la fenêtre de publication pour vos ping (tweet), avec bien sûr la possibilité d’ajouter des photos et des images. Vous remarquerez aussi que l’on peut synchroniser heello avec son propre compte Twitter (un petit pied de nez ?) et bien sûr son profil Facebook. Vous pouvez donc presque avoir un dédoublement de votre personnalité digitale en postant à la fois sur Twitter et sur heello.

Plus sérieusement, vous aurez vu la subtilité de la stratégie de ce dernier pour “séduire” ses cibles, en leur permettant de gérer leur Twitter directement depuis heello, et ainsi ne pas perdre le gain de leur stratégie ou de leur présence (followers durement acquis, etc…). Admettez que l’idée a du sens est plutôt bonne. De là à dire que ce sera un succès… attendons quand même un peu.

Heello nouveaux termes

Pour ne pas apparaître comme une pale copie de Twitter, heello a du donc s’inventer de nouveaux termes. Ainsi,

  • On a plus des followers, mais des listeners.
  • On ne defollow pas mais on “unlisten”
  • On ne tweet pas mais on ping.
  • On ne retweet pas mais on fait un “echo”.
  • On peut faire des “reply” pour répondre ou commenter un listener.
  • Les messages en direct (dm) sont bien présents mais une nouvelle fonctionnalité permet aussi de gérer les dm en groupe, et plus uniquement en individuel.
Ce qui change aussi, c’est l’accès à la timeline globale de tous ceux qui échangent sur heello en temps réel, et pas seulement vos listeners. Pour être honnête, elle est pour l’instant assez dure à suivre au vue des nombreux pings à la minute, si ce n’est quasi à la seconde. Sur le long terme, il faudra vraiment évaluer la pertinence d’une telle possibilité, qui pour l’instant ressemble à un vaste capharnaüm.

Heello retour d’utilisation

Comme vous vous en doutez, dur de vous faire un retour d’utilisateur pertinent et efficace d’ores et déjà. On n’en est vraiment que dans les premières heures, et on se croirait presque au début des années Twitter, par certains côtés.
Pour autant, on peut déjà quand même se poser quelques questions et quelques interrogations. Et la première qui vient à l’esprit est de savoir vraiment quel est la pertinence de ce nouveau réseau social de miccroblogging ? Quelle valeur ajoutée ? Hormis changer les termes, et un peu l’interface, qu’amène vraiment heello ? Dur à dire. Déjà que l’on se pose moultes questions sur la pertinence de Google + face à Facebook, alors pour Heello….
De plus, d’un point de vue professionnel, certes les community managers disposeront peut être d’un nouvel outil, et par extension prouveront leur “utilité” en matière de communication 2.0, mais quid au final de la stratégie globale ? Une sur-présence sociale ne risque-t-elle de ne pas perturber les cibles et de perdre au final la puissance de son message car trop diffusé sur trop de canaux ? En effet, et particulièrement en France, les entreprises et les marques ont du mal bien souvent avec la communication sur les réseaux sociaux. Un réseau, ou outil, de plus ne risque-t-il pas encore de poser des problèmes dans l’acquisition de ces nouveaux territoires de communication ? Finalement, trop de réseaux sociaux ne vont-ils pas tuer les réseaux sociaux ?
En attendant de répondre à l’ensemble de ces interrogations, pourquoi pas le tester et se faire sa propre idée ? N’hésitez pas à m’y rejoindre et à me faire part de vos expérience : mon profil. Bonne découverte.

A propos de l'auteur

Olivier Murat

Olivier Murat  (34 articles)

Consultant et professeur en communication 360, avec un goût prononcé pour le marketing social, l'influence des réseaux sociaux dans les stratégies de communication et la disruption, j'essaye de faire partager ma passion auprès de mes élèves, mais aussi auprès de mes clients. Curieux, ouvert, dynamique, et réactif autant de valeurs qui composent ma personnalité, et que je mets au service de mes rencontres personnelles et professionnelles. J'espère vous faire partager mes centres d'intérêt et débattre avec vous.

Articles recommandés

Commenter l'article