BadBuzz – Provoquez moi !

closeCet article a été publié il y a 3 ans 9 mois 8 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

STOOOOOP ! Arrêtez de modifier vos logos de marque, de proposer des contenus pauvres ou de répondre à côté de la plaque à tout va, les internautes n’aiment pas ça du tout ! GAP, Malabar, Mc Donald, AirFrance, Nescafé, BP, Mickael Youn, j’en passe et des meilleures ont toutes et tous connu un BadBuzz retentissent … Et bien bizarrement, le BadBuzz est un outil de recrutement de communauté plutôt très efficace !

Ah ! Commençons par le commencement.  Quelle est la différence entre un vrai BadBuzz et un mauvais positionnement stratégique ? Et bien Le BadBuzz résulte d’une décision volontairement (ou pas) prise et que les internautes (ou les consommateurs en général) ne cautionnent pas. Alors que le mauvais positionnement stratégique est la résultante d’un choix de canal de communication en complète inadéquation avec la cible. Ah tiens ! Étudions un peu ce dernier cas … Mabulle vs Malabar des jeunes de 8 ans déjà actifs sur Facebook ?

La REBELLION AVANT L’ALIÉNATION issu du spot publicitaire pour la première génération des Mac en 1984

Rien de plus simple que d’appliquer la bonne vieille maxime : “tendre le bâton pour se faire battre”. Et oui mais quand une opération de BadBuzz est bien montée, elle permet aux marques de recruter massivement par la complainte ! Et à ce niveau, la marque peut se permettre de partir de “zéro” pour ensuite imposer son univers … Une stratégie que notre bon vieux Machiavel aurait apprécié ! Parfois souhaitée ou parfois subie, le BadBuzz vous emmènera rapidement aux sommets de la gloire le temps d’un instant.

Ce temps de recrutement qui vous semble parfois long et qui peut être si facilement réduit par un BadBuzz …

Voyons ensemble le dernier BadBuzz en la matière : Malabar et son changement de logo qui fait couler de très longues larmes sur Internet

“Quand y’en à marre ya Mabulle” … Mouais … Bref, passons ! Voici une liste non exhaustive bien entendu des commentaires à l’égard de cette modification :

A chaque nouveau commentaire sur la page fan Malabar, c’est la poilade assurée ! Entre le moment où j’ai commencé cet article et le moment ou je vais le finir, il y aura 300 nouveaux internautes qui viendront se plaindre sur la page ! Un régal pour le CM qui s’en occupe. Je l’imagine déjà se lécher les moustaches.

Mais parlons un peu de la stratégie mise en place pour recruter massivement sur cette page : ultra simple et il faut l’avouer plutôt efficace !

En 7 étapes :

1- Le QUOI ???? Je ne suis pas propriétaire de mon image de marque sur Facebook ?? c’est inadmissible, il faut remédier à cette situation inconfortable tout de suite, des idées ? Oui ! On change de logo c’est bien ça, ça va faire crier les internautes un peu

2- Le BadBuzz : allez les gars on lance un bon gros spoof Logo pour que les internautes ne soient vraiment pas contents et qu’ils créent un désengagement hallucinant sur la marque.

3- L’ouverture des vannes : “Venez petits internautes mécontents, la porte est ouverte à la plainte !” (comme ça, nous, pendant ce temps, on recrute massivement)

4- L’entretien : un bon BadBuzz c’est comme une plante, ça se nourrit. Donc les réponses faites aux internautes sont plutôt mauvaises, passables voir fâcheuses (Et oui mais un internaute mécontent c’est un internaute qui recrutera à son insu 10 nouveaux mécontents sur la page)

5- L’explication : (qui à mon avis est survenue trop tôt) Attention, roulement de tambour, Tour de Magie > la bonne vieille F.A.Q ! Trois lettres qui raisonnent comme un second teaser, une frustration markétée supplémentaire histoire queles 10 nouveaux internautes mécontent recrutent 100 nouveaux internautes mécontents.

6- La baisse d’un ton : oui à un moment les commentaires proposés par le CM de la page se lisseront un peu (en tout logique d’ici 4 ou 5 jours) et s’adouciront afin d’aller dans le sens des internautes pour les “comprendre” (petit coup de pommade dans leur dos en prévision, parce que c’était quand même un sacré coup de griffe ce changement de logo)

7- J’ai atteint mon objectif de recrutement : STOOOOOOOOOP ! Là on va proposer du contenu de marque super intéressant que les internautes qui ont un cerveau de moineau aimeront avec plaisir ! (et oui ils auront déjà oublié qu’avant c’était Malabar et non Mabulle)

Donc rassurez-vous, vous êtes des moutons comme tous les autres internautes. Après les scripts d’autolike des pages ou des liens sur Facebook (article à lire ici), nous pouvons légitimement estimer que le BADBUZZ a un bel avenir devant lui !

Un inconditionnel de Mr Malabar

PS: puisque vous avez compris la logique, vous aurez également compris que cet article est à prendre au second degré.

A propos de l'auteur

Mathieu Sitaud

Mathieu Sitaud

Web redacteur, Web Addict, Community Manager Passionné de Social Média Strategy & de Content Management. Webmarketer à mes heures perdues, je suis le Dirigeant Associé de ANOV Agency, agence en Conseils pour les entreprises.

Articles recommandés

Commenter l'article