Article suivant


My Community Manager

15 octobre 2012

Animer son entreprise, un job pour community manager ?

closeCet article a été publié il y a 1 an 6 mois 9 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour.
Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Zzzzzzzz zzzzzzzz… Oups, t’endormirais-tu dans ton rôle de community manager ? Tu es jeune avec peu d’expérience dans le domaine ? Tu n’es pas le seul ! Ce profil type correspond souvent aux community managers comme le montre l’enquête 2012 sur les community managers dans l’entreprise réalisée en partenariat avec My Community Manager. Si ce portrait perdure, est-ce parce que ton job manque d’épaisseur ? À cause du poids des validations que tu subis ? D’un manque de responsabilités ?

Petites et grandes entreprises, associations, organismes publics, agences, les employeurs de ceux qui occupent tout ou partie de leurs journées à gérer et animer la communauté sont divers. Les missions des personnes qui y travaillent n’ont elles-aussi pas grand chose de commun. Difficile donc de faire des généralités. Malgré tout, un constat demeure : si les moyens en ta possession sont limités et que tes activités quotidiennes te semblent trop simples, la routine pointe le bout de son nez !

 

La première communauté à animer : celle de son entreprise !

Et si le meilleur moyen d’élargir la palette des tâches du community manager, c’était de lui permettre de faire vivre le dialogue au sein de la société par l’intermédiaire des outils numériques ? Car, même si ce type de communication diffère de celle réalisée auprès du grand public, des similitudes restent importantes et elles sont hautement stratégiques. Faire adhérer à l’identité d’une marque, c’est parfois plus difficile en interne qu’en externe. En effet, exprimer un avis sur le fonctionnement et la stratégie de son entreprise est surement le sujet de discussion le plus courant avec ses collègues pendant la pause dej’.

satisfaction interneSacré challenge que de réussir à déplacer ces discussions courantes vers une plateforme initiée par l’employeur et pour son bénéfice. Car l’enjeu est bien là : s’il n’y a pas de retour sur investissement, le développement d’une communication numérique à visée interne ne verra pas le jour. Les community managers qui en font déjà le savent. La diffusion de l’information et la gestion d’un réseau social interne sont paradoxalement plus délicates. Pourquoi ? Déjà, car elles sont, de fait, plus surveillées et donc avec un risque de crispation plus grand. Et puis, les employés d’une entreprise privée comme publique en sont les premiers ambassadeurs, leur satisfaction est donc un facteur incontournable dans une communication numérique qui leur est destiné.

 

Quels outils utiliser pour assurer une bonne communication interne ?

Souvent, le budget alloué à ce type de tâches est proche du néant. Autant dire qu’il faut parfois savoir composer avec trois bouts de ficelle. Même en usant d’un pouvoir de persuasion digne de Jack Bauer, tu risques malheureusement de devoir te mettre dans le costume de Mac Gyver au moment de passer aux travaux pratiques ! Et le pire, c’est que ça peut marcher ! Comment ? Avec une newsletter ni faite ni à faire, des sondages version Doodle et des espaces de partage d’informations du genre Google Documents & Agenda, etc. Ces outils peuvent suffire à remplir les deux principaux objectifs de toute personne allant sur Internet : s’informer et échanger.

Même si ce n’est pas idéal, l’utilisation d’outils exploités en communication externe peut au moins partiellement répondre à cette problématique. Le public ciblé et les moyens alloués sont des critères fondamentaux qui rendent le choix spécifique à chacun. Par ailleurs, l’idéal lorsqu’on doit animer une communauté interne importante est de s’appuyer sur un réseau social d’entreprise performant. Et aujourd’hui, il y en a ! Des Facebook 100% corporate fleurissent et la qualité est au rendez-vous. À toi de jouer pour convaincre ton employeur que tu en feras bon usage !

 

La preuve par l’exemple avec EDF

Intranet d'EDFParmi les entreprises françaises les plus connues de tous et dont la communication interne sur les outils numériques est marquante, EDF est en bonne place. Il faut dire qu’avec des agents répartis sur tout le territoire national et même au-delà, elle semble incontournable ! Et puis, des opérations internes qui marchent là-bas, on en a déjà vu. Souvenez-vous, il y a un an, elle gagnait le Prix Stratégies de l’opération de communication interne pour les EDF Energy Games ! Et puis, l’entreprise est coutumière des intranets en lien avec des manifestations. Durant la dernière rentrée, l’entreprise a d’ailleurs lancé un nouvel intranet 2.0, Vivre EDF On Line, basée sur le portail collaboratif Liferay. Il permettra à terme la suppression de tous les autres intranets de la société et regroupera près de 160 000 inscrits ! L’enjeu est donc de taille…

L’intérêt principal de la communication corporate, c’est de permettre l’expression des opinions et d’en faire bon usage. Cette préoccupation a bien été prise en compte par EDF comme en atteste un exemple récent dont l’écho a dépassé les frontières de l’entreprise. Il y a un peu moins d’un an, elle a en effet lancé une campagne de communication interne baptisée “Parlons du nucléaire” ayant pour ambition de lancer le débat sur le nucléaire après la catastrophe de Fukushima et s’appuyant sur un Powerpoint. L’aspect diffusion d’informations est également bien pourvu avec l’édition de newsletter internes, au niveau national par plusieurs antennes du groupe comme au niveau local. Elle passe aussi notamment par la diffusion de témoignages de salariés en format vidéo et par d’autres outils audiovisuels.

Community manager, garde espoir ! La route est souvent longue et difficile mais tu peux convaincre ton employeur que tu en feras bon usage ! Tu vas voir, quand on y arrive, on est jamais déçu ! C’est un laboratoire grandeur nature qui nous rend encore meilleur.

Fais-tu de la communication interne au sein de ton entreprise ? Quel type d’outils utilises-tu ?



A propos de l'auteur

Romain Santiago
Romain Santiago
Qui a dit que les institutions publiques, les organismes politiques et les associations ne portent pas d'intérêt à Internet et aux réseaux sociaux ? Diplômé d'un master en communication politique et publique et passé par diverses agences (Adverbia, Sennse), la Ligue contre le cancer me permet de mettre en place sa stratégie numérique, d'assurer sa communication interne et de participer au développement global de sa visibilité. Un petit monde parfois innovant et toujours en mouvement qui mérite bien quelques articles sur MyCM.








 
 

 
community management Chine

10 choses à savoir pour faire du community management en Chine

Cet article a été publié il y a 4 mois 26 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Savez vous quels sont les grandes différences entre le community man...
par Olivier Verot
9

 
 
A (Self) Portrait of Depression - By Lloyd Morgan (Creative Commons)

Ode au paradoxe du CM pour les campagnes d’influenceurs

Cet article a été publié il y a 6 mois 23 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Dans le cadre de mon activité professionnelle, je me suis penché su...
par Maël Roth
22

 
 
7K0A0674

Collaboration marques et blogueurs: forcément chronophage?

Cet article a été publié il y a 7 mois 25 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. L’agence Outils du Web a publié les résultats d’une ...
par Maël Roth
7

 




59 commentaires


 
 

  1. La Poire

    Je suis pompeusement chargée de la communication interne au sein de mon entreprise. En gros, en effet, cela se rapproche très fort du community management, le côté “fan” et “jeux concours” en moins :o ). Je suis aussi en freelance community manager de deux petites marques.le parallèle est donc super évident pour moi.
    En interne, nous utilisons Yammer, qui est assez sympa pour animer ses salariés en mode facebook. Et je suis à la recherche d’une solution souple et user-friendly pour créer un intranet digne de ce nom. Pour le moment, nous avons un sharepoint vétuste et congelé. Merci pour cet article super intéressant.


  2. Romain Santiago
    Romain Santiago

    Merci pour ton compliment sur l’article, c’est très sympa de ta part :)


  3. pierre cappelli

    Article très intéressant je confirme :)
    Je trouve effectivement l’approche pertinente et je l’utilise également, du moins d’une certaine manière, le dispositif ici étant beaucoup plus lourd que cela !
    Si l’on considère que les membres d’une même entreprise (ou d’un organisme) s’apparentent à une communauté, dès lors son “animation” ou son accompagnement dans certaines démarches d’information & de sensibilisation me paraissent tout à fait naturels et fondés.
    Pour moi, la mission du Community Manager peut très bien s’extrapoler en mode irl: la démarche de fond s’appuyant, elle, sur les mêmes bases.
    Il s’agit également de veiller à la prise de parole des membres sur leur entreprise: une démarche globale visant à harmoniser son discours interne & externe . Cela peut (doit) se faire en étroite collaboration avec le service Communication (si ce dernier est structuré) ..voire avec les services RH, selon les cas.
    La notion de laboratoire que tu cites très justement est le meilleur exemple visant à démontrer qu’à ce stade rien n’est préconçu: tout est à bâtir sur mesure.


  4. Bonjour,
    très bon article et bonne réflexion, dans le même esprit Florian (le CM de la commune voisine Notre Dame de Monts) utilise ce principe en ayant élargi le périmètre. L’entreprise devient la station balnéaire et les employés deviennent les commerçants de la station. il leur dédie un album photo et les sensibilisent ainsi à l’outil et à la page facebook de la station… un bel exemple je trouve ^_^
    -
    l’album est ici : https://www.facebook.com/bookmarks/pages#!/media/set/?set=a.335592159795348.78338.120033588017874&type=3


    • Merci michel et effectivement très bon article qui fait réfléchir !
      En pleine réflexion sur la stratégie Etouristique à mener dans les prochaines années, il convenait d’abord de motiver les troupes et en premier lieu les commerçants. En leur montrant, que Notre Dame de Monts est “aware” et en les mettant en valeur avec des photos “personnalisées” et des photos panoramiques de leurs lieux !


  5. Perso je n’avais jamais pensé à du Community Management pour les salariés mais ce n’est vraiment pas une mauvaise idée et ça donne un travail en + pour le CM. @Michel la page semble en effet bien géré malgré le sujet peu attracteur (à mon gout), elle possède déjà beaucoup de fans en plus.


  6. Bonjour,
    Un bon billet!
    Il est certain que ce métier est encore un peu flou et tous les candidats qui interviennent dans ce domaine ne sont pas encore expérimentés. Des idées à creuser! Bravo pour l’article:)


  7. Un Community manager est avant tout gestionnaire de communauté(s)… Communautés que l’on peut trouver dès qu’un regroupement virtuel ou IRL réunit des personnes autour d’un point, d’une ambition, d’une problématique, passion … communs. Le travail, l’entreprise peuvent être ces points communs.

    Cet article est pertinent dans le sens où il montre clairement qu’on peut animer ces groupes et faire circuler l’information… je le fais au niveau de ma résidence avec la création d’un journal interne participatif (exit les réseaux sociaux car beaucoup de retraités qui ne sont pas (encore) familiers de facebook et autres Twitter… )

    Egalement pour des clients plus classiques sur les réseaux sociaux, mais aussi IRL pour mesbonnecopines.com par la mise en place de rendez vous autour de thématiques.

    Autant de styles et de méthodes différents, mais pour moi cela reste du CM, sans aucun doute !


  8. Bonjour Romain,

    Merci pour cet article pertinent.
    Il est vrai que les frontières du CM sont encore floues, d’autant plus pour les non-initiés. Il m’arrive régulièrement d’être encore confronté aux clichés du CM qui s’occupe uniquement d’animer et modérer une page Facebook, alors qu’il s’agit de manager DES communautés comme tu l’as bien décris. Cela se rapproche finalement des RH pour la communauté interne, et c’est là la plus grande force d’un CM à mes yeux : travailler avec tous les départements d’une même entreprise.


 
 



Laisser un commentaire


Votre nom


Votre email


Votre site web

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>