On a testé pour vous

30 octobre 2012

Alerti : veille & analytics

closeCet article a été publié il y a 1 an 5 mois 21 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour.
Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

L’une des principales problématiques que les marques connaissent sur internet est le fait que la communication n’a plus le même sens de direction depuis l’ère du 2.0. Les internautes connaissent désormais la possibilité de s’exprimer aux yeux du monde à portée de clics. 

L’opportunité de cette interaction a donc transformée le principe de communication «top-down» en un processus dit de «bottom-up». Or même si ce chamboulement paraît légitime, cela implique une véritable interrogation sur l’e-reputation d’une marque puisque plus de 70% du contenu web serait UGC (User Generated Content)

Par conséquent il est primordial pour une entreprises de surveiller sa réputation en ligne pour de multiples raisons: découvrir les besoins du client, améliorer son produit, répondre aux insatisfactions, etc.

Durant mes différents cursus de formations, on m’a toujours présenté en premier lieu «Google Alerts». Comme son nom l’indique le site permet d’être alerté par e-mail au sujet thématiques ou mots clés désirés. Certes l’outil est très facile à paramétrer mais les résultats espérés peuvent très vite s’avérer insuffisant selon vos problématiques (ce fut d’ailleurs mon cas)

Ainsi j’ai essayé différentes solutions techniques et mon attention s’est surtout attardé sur l’outil «Alerti». Cela fait plus d’un an que je l’utilise et ce dernier a connu plusieurs évolutions depuis que je l’ai entre les mains… 

Les fonctionnalités de ce programme web s’organise en trois catégories distinctes qui sont: la surveillance web, l’analyse de vos résultats et enfin l’intégration des réseaux sociaux.

Non seulement Alerti a su prendre ce virage “social media”, mais ils parviennent à apporter une véritable valeur ajoutée vis à vis des Insight Facebook. Ce système de veille y gagne en légitimité puisque l’internaute est déjà le centre du web, et par conséquent au centre de la conversation, de votre communication.

De manière personnelle j’ai pu stopper l’hémorragie de différents bad buzz grâce à une veille active sur Alerti. Ce n’est pas à vous que je vais l’apprendre mais tout peut aller très vite sur internet et faire boule de neige dans une spirale malsaine…

Dans mon cas de figure il s’agissait entre autre d’une rumeur qui avait pour but de nuire à la réputation d’un prestataire touristique. Grâce à une veille combinée entre web et réseaux sociaux, il a été facile d’être alerté sur le sujet et mettre en place rapidement une communication de crise. 

Toutefois l’outil n’est pas à utiliser que dans un contexte négatif… Bien au contraire, dans la majorité des cas il s’agira d’un élément moteur en matière de crowdsourcing mais aussi de relation clientèle.

En outre, le mythe du chiffre et de la visibilité est à mettre aux oubliettes (il était temps). Le principal concerné et oublié dans tout cela est: l’utilisateur. Ce n’est pas à lui de vous aimer, mais bien à vous d’être utile pour lui. Or cela implique une écoute active mais surtout savoir à qui vous vous adressez.

En somme c’est ça Alerti: écoutez vos clients, interagissez avec, puis analysez les résultats pour anticiper (et donc par la suite répondre à) leurs attentes. 

 

Surveillez le contenu web

Ce n’est pas sans logique si le nom évoque la notion d’alerte puisque le fer de lance de cet outil est la pertinence de ses résultats. Souvent quand je parle d’Alerti je le compare à un moteur de recherche automatique qui archive les résultats qui nous intéresse. 

Evidemment c’est à vous de programmer au mieux vos alertes pour optimiser les résultats de recherche. De plus les critères pour affiner les résultats sont vraiment rigoureux. Ainsi il est tout à fait possible de filtrer des mots/expressions, langues, pays et même le type de la source (blog, réseau social, instagram vidéo, forums, flux RSS…)

De surcroît vous pouvez choisir être avertis par e-mail tout en choisissant la fréquence des alertes (temps réel, quotidien, hebdomadaire voire même aucune)

Pour ma part j’utilise le système de création de flux RSS pour connaître uniquement les résultats non lus ou traités par mes collègues (mais j’y reviendrais plus tard dans l’article)

Au début il est tout à fait possible que vous vous retrouviez avec des résultats qui ne correspondent pas à vos besoins. Ce fut entre autre ma situation puisque je n’avais pas assez bien programmé mes résultats de recherches. De toute évidence les paramètres que vous indiquez à l’origines seront à optimiser pour améliorer vos résultats

Le problème que j’ai souvent rencontré sont les sites internet qui trichent en se positionnant sur des mots clés qui m’intéressaient dans ma veille… Il faut avouer que c’est vite agaçant mais la liste des résultats permet aisément de les repérer mais en plus d’exclure la source pour les prochaines fois en un clic.

 

Analysez et traitez l’information

Ce n’est pas tout de connaître l’information, mais il faut aussi l’utiliser !

Le travail d’analyse s’appuie via l’interface des résultats de recherches. Pour faire simple c’est comme si vous veniez de taper sur un moteur de recherche votre requête afin de connaître tous les résultats en temps réel. 

A noter qu’une mise à jour récente permet une mise en avant des mots clés recherchés dans les résultats. En effet cela permet de voir en un coup d’oeil où se trouve les mots clés dans le contexte sémantique de la page et donc de traiter plus rapidement l’information pour voir si elle est pertinente ou non. 

Comme je l’indiquais la prise de connaissance de ces résultats de recherches est importante mais les analyser c’est encore mieux! 

Or cela passe obligatoirement par un traitement de l’information en amont. D’une part par un tri mais aussi en «classant» vos résultats en ajoutant un sentiment (positif, neutre et négatif), des tags (pour mieux retrouver vos mots clés ou catégoriser l’info), questions, suggestions… 

A noter que ce traitement de l’information est possible en ayant plusieurs collaborateurs sur une alerte. Par conséquent vous pouvez assigner une tâche à l’un de vos collègue. Il existe même un bouton de partage pour publier le résultat de recherche sur facebook/twitter ou par mail.  Les résultats de recherches sont aussi exportables aux formats  pdf, csv et rtf.

 

Selon le forfait que vous possédez vous pouvez archiver vos résultats pour une période de 7 jours en gratuit et illimité en payant. Les archives vous permettront notamment de ressortir des graphiques pour analyser l’ensemble de vos résultats traités. 

Les résultats de performances utilisés vous permettront entre autres de connaître votre nombre de mentions, votre e-reputation en termes de sentimentalité, les sources où l’on parle le plus de vous… 

Une nouvelle fois l’outil est souple en termes de paramétrage et répondra au mieux à vos attentes de reporting.

 

Gérez vos communautés 

L’intégration des réseaux sociaux est l’une des principales innovation d’Alerti. Étant donné la force de veille que l’outil sur le web, il est totalement légitime qu’il s’oriente sur les notions de social media. 

Dans ce cas de figure vous pouvez suivre en temps réel l’information de l’activité sociale de vos fans pages et résultats twitter. 

 

Alors oui je vous vois venir, vous allez me dire «quel intérêt il existe pleins d’outils comme ça ?». C’est vrai mais la force d’Alerti est le paramétrage rigoureux des résultats de recherches mais surtout apporter une valeur ajoutée à votre reporting d’action sociale. 

En effet il est tout à fait possible d’archiver les résultats, de les traiter (selon les critères que j’ai indiqué plus haut) seul ou en groupe.

Or l’avantage qui m’a tout de suite sauté aux yeux en le testant, c’est le fait de mesurer le sentimentalité de l’information pour gérer et connaître au mieux la e-reputation du contenu des internautes. En outre il est tout à fait possible tagguer les résultats pour mieux les retrouver et faire ressortir une métrique sur un graphique. 

Franchement je dois l’avouer l’interface des statistiques m’a beaucoup plus tant par son ergonomie que par les chiffres mis en avant. En un coup d’oeil vous pouvez mesurez vos principaux chiffres grâce à un dashboard récapitulatif. 

Il y a bien entendu les chiffres classiques du type: nombre de fans et nouveaux fans, l’évolution du nombre de personnes qui en parlent, l’historique des utilisateurs engagés et touchés, le nombre de fans masquant l’information… 

Néanmoins il y a aussi des métriques qualitatives importantes comme le taux d’engagement réel qui montre le rapport entre ceux qui vu les publications et ceux qui ont apporté un intérêt à la publication en cliquant dessus (pour agrandir la photo, afficher les commentaires, les utilisateurs…). C’est aussi le cas avec le taux d’engagement global qui lui permet de voir l’engagement sur la totalité des fans (qu’ils aient vu ou non le contenu publié)

Cerise sur le gâteau, la plupart de ces éléments de réponse sont aussi disponibles en résultats démographique afin de mieux connaître vos ambassadeurs touchés et surtout engagés. En effet ces données sont importantes car le ciblage de publication prend de plus en plus de poids chez Facebook, plus vous connaissez vos ambassadeurs/clients, plus il sera facile d’interagir avec eux.  

En outre un classement des fans les plus actifs est proposé ainsi que les publications les populaires par les internautes. Pour ma part j’ai toujours trouvé ça pratique pour améliorer le crowdsourcing mais aussi découvrir les attentes des internautes

Sinon il y a deux autres graphiques qui peuvent vous donner un coup de pouce c’est ceux qui concerne la typologie de contenu publié.  Ils vous permettent de voir en un coup d’oeil ce que vous publiez le plus mais surtout de voir les types de contenus qui ont le plus de succès en like, commentaires et partages. Pour ma part ça m’a permis de mieux répondre à l’Edgerank de mes fans Facebook (ce qui n’est pas du luxe en ce moment ).

 

En outre un graphique vous représentera l’évolution des interaction de vos publications en tant que page: likes, partages et commentaires. Là encore, l’évolution est disponible par jour, semaine ou mois. 

Puis c’est un vrai jeu d’enfant d’enregistrer ces graphiques pour les insérer dans un document annexe. Pour ma part ça m’a faciliter la vie en évitant les logiciels de captures d’écran pour avoir un graphique propre à présenter à ma direction. Fini les captures d’écrans ! Ici vous pouvez télécharger tous les graphiques en format image mais surtout les exporter en format .csv afin d’améliorer vos tableaux de bord et conserver une base de donnée.  

Enfin l’interaction sur ces canaux de communications est disponible sur la même interface afin de répondre à certains tweets/commentaires des internautes. Bien évidemment vous pouvez poster vos messages sur plusieurs profils sociaux en même temps, les programmer… 

De surcroît en quelques clics vous retrouverez les twittos les plus «influents», ce qui interagissent le plus sur votre sujet, vous mentionnent le plus, la sentimentalité de ses tweets, son nombre d’abonnements/abonnés… 

En définitive la polyvalence d’Alerti permet ainsi de concentrer différentes activités sur une même plateforme. Franchement ce n’est pas un luxe aux yeux de la multiplications des outils webmarketing qu’on peut utiliser au quotidien. Ergonomiquement parlant l’outil est très intuitif et permet de retrouver l’information rapidement. En plus il s’agit outil multi moniteurs puisque vous pouvez l’utiliser depuis votre smartphone ou tablette (croyez en mon expérience ça dépanne bien).  

 

Pricing

“Oui c’est bien beau tous ces services… mais ils ont un prix non ?” 

Plusieurs forfaits sont disponibles afin de répondre aux attentes de chacun avec  tout d’abord une version gratuite composée d’un quota de 2 alertes

Ensuite l’outil devient payant une fois ce nombre dépassé et varie selon le volume et l’apport de services supplémentaires entre 20€ et 50€ ht/mois

 

Appel au jeu concours

Aujourd’hui c’est peut-être votre jour de chance qui sait ?! Chez MyCM on vous propose de le vérifier avec l’équipe Alerti, en vous offrant la possibilité de gagner 5 comptes entreprises de 6 mois par tirage au sort
 
- 2 comptes entreprises  en laissant un commentaire sur cet article
- 3 autres en retwittant cet article
 
Les gagnants seront contactés par mail vendredi à 14h !
 
 
Alors à vos claviers et bonne chance !!



A propos de l'auteur

Matthieu Dixte
Matthieu Dixte
Actuellement je suis Webmarketeur à l'Office de tourisme des Sables d'Olonne (85, Vendée) grâce à des études de tourisme et une double licence pro (commerce-marketing et webmarketing touristique) sur Nantes. En dehors de mon travail il m'arrive d'être consultant pour des sportifs de hauts niveaux (surtout dans le domaine nautique). Internet est bien entendu une de mes passions principales mais j'ai aussi une certaine attirance pour l'art, la photographie le sport et surtout la musique (je ne passe pas un seul jour sans ma guitare). Bref. KISS (Keep It Simple and Stupid)








 
 

 
menunestlé

Comment Nestlé rencontre sa communauté IRL

Construire une communauté, lier des liens très forts, discuter avec elle pendant des heures, prendre soin d’elle, écouter ses besoins, ses envies… Cela ressemble à une relation amoureuse à distance mais sans la...
par Samya Ihammouine
2

 
 
imagetwitter

Twitter Ads, arme de publicité massive à double tranchant ?

Grand sujet du moment la publicité sur Twitter n’est pas encore beaucoup abordée par les spécialistes du marketing digital. Il faut dire que l’accès à la plateforme est encore assez restreint et limité aux marques et ...
par Thomas Gouritin
5

 
 
Syrie hackers

Une nouvelle arme découverte en Syrie : les médias sociaux

Cet article a été publié il y a 2 mois 1 jour, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. La guerre civile syrienne débuté en 2011 a fait à l’heure actu...
par Julien Provost
1

 




155 commentaires


 
 

  1. Merci pour cette article et l’outil trés interessante,
    je suis le premier a commenté ;)


  2. Article et outil très intéressant, je serais ravis de pouvoir m’en servir.


  3. J’ai jamais eu de chance dans les tirages au sort mais on sait jamais. En tout cas de plus en plus d’outils de reporting et suivi fleurissent sur le web ça vaut le coup de tester. Good Luck !


  4. Sonia

    Bien envie d’essayer, merci pour la découverte !


  5. Anais

    “Fini les captures d’écran” : je suis bien d’accord, un gain de temps précieux !!


  6. Merci pour cet article, je cherchais justement un article approfondi sur le sujet !


  7. Enfin un outil complet et utile ! Très intéressant…


  8. Sensy

    Excellent article !


  9. Depuis le temps que ce service me fait de l’oeil, je tente ma chance ! :)


  10. Très chouette outil… Très complet!!


  11. Jordane R

    Trendybuzz est plutôt sympa dans le même genre ;)


  12. allez je tente ma chance !


  13. Je connaissais déjà l’outil, mais je ne dis pas non à un compte pro :)


  14. J’avais rapidement essayé l’outil. Je pense revenir dessus rapidement vu sa puissance.


 
 



Laisser un commentaire


Votre nom


Votre email


Votre site web

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>