Article suivant


Médias Sociaux

27 mai 2013

15 bonnes raisons d’embaucher un stagiaire Community Manager

closeCet article a été publié il y a 1 an 2 mois 4 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour.
Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Voici  15 raisons qui vont vous convaincre que vous avez pris la bonne décision en diffusant une offre de stage de community manager. Vous ne faites pas fausse route, ne vous inquiétez pas.

721779_yatuu-bd

« Le community management, c’est super simple, tout le monde peut en faire sans expérience, c’est comme faire du vélo à 4 roues » Lao Tsou (ou La haut dessus)

1/ Vous n’aimez pas votre entreprise
Si vous voulez « flinguer » la réputation de votre entreprise, un stagiaire le fera pour vous avec plaisir, il s’en ira ensuite vers de nouvelles aventures.

2/ Personne n’aime votre entreprise… et vous voulez que ça dure, vous aimez être détesté, c’est un sentiment qui vous procure beaucoup de plaisir.

3/ Vous diffusez une offre d’emploi pour un Community Manager avec 2 ans d’expérience payé 20k€ sur Paris
A ce moment-là, vous pouvez barrer « CDI » et mettre stage en effet.

4/ Vous n’avez pas internet dans votre entreprise
Un stagiaire me semble tout indiqué pour occuper cette lourde tâche de faire du Community Management avec des avions en papier.

5/ Vous n’avez pas le temps de vous occuper des réseaux sociaux
Mais bien sûr vous aurez le temps d’encadrer une personne, de suivre son travail, de l’aider et de lui donner des conseils pour qu’il apprenne un maximum…ou pas.

6/ Vous n’y connaissez rien en Social Media
Et vous souhaitez que votre stagiaire -qui ne s’y connait pas non plus (car il est là pour apprendre)- vous aide à ne rien y comprendre.

7/ Vous avez besoin de quelqu’un pour vous servir le café
Oui dans les écoles, si on met « servir le café » on ne reçoit pas beaucoup de candidatures, Community Manager ça passe mieux.

8/ Vous n’avez pas d’argent à dépenser
C’est bien d’éduquer les stagiaires en ne leur donnant aucun moyen de réussir, c’est dans l’échec que l’on apprend.

9/ Vous n’avez pas d’entreprise
Je pense que l’utilité d’un stagiaire Community Manager seul dans une entreprise est aussi importante que si vous n’en avez pas.

10/ Vous voulez lui pourrir la vie
Attendez qu’une crise éclate dans votre entreprise et embauchez de toute urgence un stagiaire pour qu’il gère une communauté qu’il ne connaît pas, sans aucune expérience, il va s’amuser.

11/ Vous aimez briser le cœur de votre communauté
Vous prenez un stagiaire 6 mois, vous le laissez s’occuper de votre communauté, rire avec votre communauté, discuter avec votre communauté, peut être même tomber amoureux de votre communauté puis  il s’en va… et là… c’est le drame, votre communauté déprime, elle est en deuil… (violon)

12/Vous n’arrivez pas à vous empêcher d’insulter les gens sur votre page fan
Si vous êtes comme ces personnes, alors oui, il vous faut sûrement quelqu’un non pas pour animer votre page mais simplement pour vous calmer (un stagiaire c’est moins cher qu’un psy après tout).

13/ Vous embauchez un stagiaire Community Manager avec  5 ans d’expérience, qui maîtrise le développement et qui est trilingue chinois, pékinois et chihuahua.
Ah ah ah vous avez de l’humour en fait.

14/ Vous pensez que le Community Management c’est écrire « Bonjour» sur une page Facebook
Si vous n’avez pas d’objectif plus ambitieux que le vide, en effet, un stagiaire vous suffira.

15/ Vous êtes un pro du Community Management 
Vous voulez partager vos connaissances, le former à ce métier passionnant ? Alors oui, vous pouvez prendre un stagiaire pour vous assister.

“Confier la création du pôle Community Management à un stagiaire c’est comme
manger une glace en hiver”

L’objectif n’est pas ici de dire “prendre un stagiaire c’est mal” mais simplement de dire que je vois énormément de sociétés qui désirent recruter un stagiaire pour “lancer le pôle Social Media” (genre “au moins si ça ne sert à rien on n’aura pas déboursé d’argent”) et le laisser seul.

Un stagiaire n’est pas fait pour “créer une activité”, il est là pour assister une personne qui s’y connaît et pour apprendre, il peut aussi apporter une vraie valeur ajoutée à l’entreprise en apportant des idées.

Pour ma part je ne suis pas un stagiaire et je suis vraiment ravi d’apprendre à des personnes le métier passionnant de Community Manager. N’hésitez pas à m’ajouter sur Linkedin si vous ne recherchez pas un stagiaire :)  .

Source : http://yatuu.fr/



A propos de l'auteur

Yvain Ducrocq
Yvain Ducrocq
Yvain Ducrocq (@tregor), 27 ans , social media manager, je suis passionné par le web marketing et les réseaux sociaux. Avec 5 ans d'expérience dans le social media, je suis actuellement à la recherche de nouvelles opportunités en France.








 
 

 
win-blog-600x369

Enquête : les meilleurs souvenirs des community managers

Le métier de community manager fait partie de ces métiers passions, que l’on exerce pour vivre évidemment, mais aussi parce que c’est un métier et univers que l’on aime. Lors de l’enquête sur le quotidien des c...
par Djivan Minassian
6

 
 
homepage-sociallymap

On a testé pour vous : Sociallymap

Vous en avez marre de concentrer votre temps à des tâches répétitives et sans valeur ajoutée ? Il ne faut pas se leurrer, quand on travaille dans le social media, il existe de nombreuses tâches chronophages qui nous font ...
par Matthieu Dixte
60

 
 
Agent-Special-Facebook

Community Manager : L’agent spécial Big Data pour Facebook !

Cet article a été publié il y a 2 mois 25 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Community Manager : Un métier taillé dans le net pour remplir une ...
par Laurent Bour
4

 




51 commentaires


 
 

  1. Lionel Scaramal

    Yo Yvain,

    Tu m’as fait sourire. J’aime ton article.
    Marrant de voir que tu ressembles bien à Alf.

    16/ Parce que CM c’est faire des tâches ingrates que vous ne vous abaisserez pas à faire même si on vous payait et que demander à votre chien de le faire, c’est moche pour lui. Pour un stagiaire ça va.

    17/ Votre cousin de 16 ans n’arrive pas à trouver un stage, alors vous lui créez un stage fictif et qui ne sert à rien dans votre entreprise.

    18/ Vous êtes un suiveur.
    Tout le monde le fait (prendre un stagiaire en CM), pourquoi pas vous ?

    19/ Vous ne savez pas ce qu’est un CM
    N’importe qui peut écrire sur Facebook, pourquoi embauchez quelqu’un ?

    20/ Vous voulez quelqu’un qui se défonce au travail
    Un stagiaire c’est bien : il espère avoir un poste, son premier salaire sera faible, et vous pourrez le faire évoluer avec une augmentation de 100€ / an.


  2. patricia

    Bonjour,

    J’aime la stylistique de l’article, ça m’a fait sourire :)
    par contre j’apposerais un petit bémol : le stagiaire est sous entendu incompétent… alors oui, en partie, il est en effet présent dans l’entreprise pour apprendre, mais pas seulement
    - les stages de fin d’étude c’est de la mise en pratique, donc le stagiaire sait déjà des choses
    - faute d’une expérience de 15 ans dans le domaine, un stagiaire peut (eh oui ça existe encore, c’est rare je sais…) des autodidactes qui peuvent même en apprendre aux autres
    donc je suis d’accord avec vos idées mais tout de même il ne faudrait pas faire d’un cas une généralité, ce que bon nombre de lecteur font en lisant des articles spécialisés


    • Yvain Ducrocq

      Hello Patricia,

      Je ne dis pas que le stagiaire ne sait rien , simplement qu’il est là pour apprendre :) A mon avis, une personne en stage préférera toujours être accompagnée par une personne qui s’y connaît dans ce domaine qu’être laissée seule à devoir tout gérer sans expérience.

      Concernant les stages de fin d’étude, il s’agit en effet de stagiaires “qualifiés” mais à mon avis c’est encore trop tôt pour leur donner l’entière responsabilité de ce pôle (cependant ils seront certainement de très bons assistants community manager). Il faut aussi faire attention à l’appellation “community manager” je parle ici d’un poste “stratégique” et non simplement de l’animation d’une page facebook.

      En tout cas, merci pour votre commentaire :)
      Yvain


  3. andrinivo

    Il y a un début à tout. On ne sort pas diplômé avec “tombé du ciel” 10ans d’expériences en Community Management.

    Un stagiaire est là pour apprendre, vrai!
    Un apprentissage passif, faux.

    Personnellement , je suis CM stagiaire (pour le moment) et personne ne se plaint de mon travail…


    • Yvain Ducrocq

      Hello,
      Oui en effet un stagiaire est fait pour apprendre ET travailler, je ne dis pas le contraire.
      Simplement qu’il est difficile d’imaginer que le seul responsable social media d’une société soit une personne en stage, il faut une personne pour l’assister et qui a de l’expérience car comme tu le dis si bien “on ne sort pas diplômé avec 10 ans d’expérience”
      Bonne journée :)
      Yvain


  4. Je ne trouve pas cet article drôle du tout, et il a une fâcheuse tendance à vouloir prouver que ceux qui prennent des stagiaires ne sont que des ignares radin. Le CM c’est comme l’humour, ça s’apprend.

    Les entreprises ne sont pas toutes responsables du désert de rémunération des stagiaires, c’est tout une économie qu’il faut revoir. j’ai commencé CM en stage, stage à l’issue duquel j’ai été embauché dans cette entreprise.

    Sans ce stage d’une je n’aurai pas été recrutée dans cette entreprise, mais surtout j’aurai bien galéré à en trouver une autre. Car on demande de l’expérience partout. L’expérience, c’est les stages. Ils font partie des formations dans certaines écoles mais pas à la fac.

    “Si vous voulez « flinguer » la réputation de votre entreprise, un stagiaire le fera pour vous avec plaisir” C’est tombé dans le cliché qu’un stagiaire fait de la merde, et que tous les fails de CM sont dû à des stagiaires.

    “embauchez de toute urgence un stagiaire pour qu’il gère une communauté qu’il ne connaît pas” c’est le propre d’un apprentissage de ne pas connaitre à la base.

    Non en fait je ne vais commenter tous les points car tous tentent de prouver qu’un stagiaire ne sait rien faire et ne peut apprendre, et que les méchantes personnes qui l’ont recruté sont là pour l’exploiter.


    • Yvain Ducrocq

      Hello,

      Alors tout d’abord il ne faut pas s’énerver mais prendre aussi l’information au “second degrés, il faut lire entre les lignes et vous verrez que justement je dis le contraire de ce que vous évoquez.

      Je ne dis pas “ne prenez pas de stagiaire”, je dis “prenez un stagiaire CM quand vous avez déjà une personne qui s’y connait dans ce domaine afin de le former.”

      Quand je dis “flinguer” la réputation de l’entreprise, bien entendu qu’un stagiaire ne fera pas ça. Il faut le prendre dans l’autre sens, c’est à dire que si une entreprise demande à une personne de “mal” s’occuper de son e-reputation, alors mieux vaut pour cette personne que ce soit un stagiaire pour qu’elle puisse ensuite se sauver et ne pas subir les retombées des clients.

      “embauchez de toute urgence un stagiaire pour qu’il gère une communauté qu’il ne connaît pas” ce que je veux dire c’est que ça n’a aucun intérêt d’embaucher une personne en stage parce qu’on est en train de subir une crise et ensuite le “remercier” parce que la crise est terminée. Mieux vaut s’occuper de la stratégie sociale en amont et de manière pérenne.

      “un stagiaire ne sait rien faire et ne peut apprendre” encore une fois je dis tout le contraire, je parle d’une situation où il s’agit de la seule personne qui occupe le poste, mon postulat est de dire qu’il est bien d’embaucher des personnes en stage quand il y a des personnes qui sont là pour lui apprendre des choses et l’encadrer au lieu de le laisser seul à développer une stratégie sur les réseaux sociaux (il peut avoir des idées, il peut apprendre mais il ne faut pas le laisser seul)

      Sinon concernant l’humour, oui je vais peut être prendre des cours du soir !
      A ta dispo pour en discuter :)
      Yvain


    • Euh perso je suis passe par la fac et mon master se faisait en alternance…


  5. Franchement si ton article tend à prouver le contraire de ce qu’il transpire, il y a quand même un problème…

    Il fallait poser le postulat du stagiaire alone dès le début. Car la fin ne sauve pas un discours poussif …


    • Yvain Ducrocq

      Je n’ai pas besoin d’être “sauvé” :) J’explique clairement pourquoi j’écris ces raisons et je préfère que ce soit à la fin pour que les personnes gardent bien en tête la finalité de cet article.

      Je suis le premier à encadrer des stagiaires et sache que ces personnes m’ont toujours apportées énormément en terme de community management mais pour moi un stage doit être “encadré” , non pas parce que les stagiaires sont des “incapables” mais parce qu’ils ne doivent pas être des “responsables” avant même d’avoir commencé à travailler.

      Le postulat est clair, certaines entreprises prennent des stagiaires pour “tester les réseaux sociaux” et ne pas “prendre de risque” ou parce qu’il “faut un community manager” et souvent elles n’ont aucune idée précise de ce qu’il fera à part “s’occuper des réseaux sociaux” car il n’y a personne pour encadrer cette personne et lui définir des objectifs précis.


  6. Bonjour,
    Il ne faut pas généraliser c’est vrai.
    Pour info je cherche un stagiaire CM en ce moment car je ne peux pas me payer dans l’immédiat une personne en CDI car mon aventure dans le web débute.
    Je ne me sens pas comme le grand méchant loup non plus.
    Si tout se passe bien oui c’est certain que je proposerais à mon stagiaire une place.
    Alors si vous voulez bosser à la campagne dans les Vosges et non dans un cabinet à la c.. sur Paris ;)


    • Yvain Ducrocq

      Bonjour sebastien,
      Vous avez raison il ne faut pas généraliser et toutes les entreprises n’ont pas les moyens de se payer un CDI. Cependant, pour y avoir travailler, les start up sont très formatrices et les salariés (surtout s’ils ne sont pas nombreux) sont à l’écoute et aident le stagiaire à se former donc ce n’est pas déconnant avec cet article :)

      Si vous ne le laissez pas se “débrouiller tout seul” à “monter une stratégie” (comme on le voit souvent sur les offres de stage) alors je suis sûr que ce poste sera très intéressant pour la personne qui rejoindra votre société :)


  7. Bonjour,

    Étant également CM stagiaire (d’un événement rassemblant 500.000 personnes qui plus est), je ne pouvais pas de ne pas réagir :)

    Je vous rejoins totalement sur le fait qu’il est inconcevable pour une société d’engager un CM inexpérimenté sur les réseaux sociaux. Toutefois, vous avez peut être une vision “préconçue” du stagiaire : un stagiaire n’est pas forcément inexpérimenté !

    Il peut avoir déjà avoir eu une ou plusieurs expériences de CM dans d’autres sociétés, suivre des cours relatifs à ce domaine, ou encore être tout simplement passionné ;-)

    Dans cette optique, engager un stagiaire qui a fait ses preuves pour une entreprise peut être particulièrement intéressant : pour apporter son expérience et un point de vue “jeune” à la communication de la boîte, mais aussi financièrement.

    Je suis pour ma part persuadé que bien des CM stagiaires s’en sortent mieux que des CM en CDI.

    Attention donc à ne pas se laisser voir par les clichés circulant sur les stagiaires. :)

    Au plaisir de vous relire.


    • Yvain Ducrocq

      Bonjour Paul,
      Je suis complètement d’accord avec vous !
      Je parle d’un stagiaire “normal” (qui est dans un cursus “normal”) et donc qui n’a pas arrêté puis repris les études quelques années ensuite.

      “Un stagiaire n’est pas forcément inexpérimenté” je suis tout à fait d’accord avec vous, je dis simplement qu’il n’a pas l’expérience pour être “responsable” mais il peut en effet apporter une vrai valeur ajoutée à l’entreprise.

      Je ne suis pas contre les stagiaires, je suis contre les stagiaires qui sont embauchés pour “ne pas prendre de risque” et sans vraiment savoir ce qu’ils auront à faire car ils ne seront pas encadrés :) Un stagiaire doit être encadré par un maître de stage qui s’y connaît dans le domaine du stage en question.

      Pour ma part , un stagiaire n’est pas “incompétent”, il est riche d’idées mais ne doit pas devenir un “responsable” , ce n’est pas logique.

      Yvain


      • Anaïs M.

        L’expérience n’est pas forcément issue d’un travail rémunéré, nécessitant d’arrêter ses études puis de les reprendre. Je suis personnellement modératrice en chef du forum d’un serveur de jeu depuis un an, et j’ai aussi géré la page Facebook, avec 10 000 fans, de ce dernier pendant quelques temps (j’ai arrêté faute de temps), et je considère que ceci m’a apporté une expérience certaine, peut-être même plus qu’en entreprise où on aurait pu être plus frileux pour me donner des responsabilités. Attention donc à reconnaitre toutes les formes d’expériences ;)

        Pour l’article de manière plus générale, il y a stagiaire seul et seul. On peut être le seul qui “maitrise” ce genre de communication mais entouré par des personnes qui, bien que peu habituée à s’en servir professionnellement parlant, sauront si les propositions sont adaptées à la stratégie de l’entreprise ou bien être seul au milieu d’un service de communication qui n’a pas dépassé le stade des seuls flyers et e-mailling.


    • andrinivo

      +1 pour Paul Le Padellec :)


  8. Emilie Augé

    Après un Master E-tourisme, j’ai effectué un stage dans une entreprise ou le post de Community Manager n’existait pas même si l’entreprise avait déjà une activité sur les réseaux sociaux. On m’a d’abord demander de faire de la veille et de déterminer comment les réseaux sociaux pouvaient s’intégrer dans la stratégie globale de l’entreprise.Cela fait maintenant 2 ans que je suis embauchée et que j’ai le post de Community Manager au sein de cette entreprise!!

    Le Community Manager est un métier de veille où l’on doit avant tout aimer ce que l’on fait et être curieux. C’est un nouveau métier, c’est encore rare les entreprises où nous pouvons rencontrer une personne dédiée uniquement à la gestion des réseaux sociaux. Ce sont mes collègues professionnels de leur secteur (Marketing, Nouvelle Technologies, relation publiques…) ont enrichit mon expérience. Il ne faut pas oublier qu’en tant que CM nous sommes un nouvel outil dans une stratégie de marketing et de communication déjà existante.

    Enfin ce que tu dis pour le stagiaire en CM est valable pour toutes les professions…On ne prend pas de stagiaire si on a pas une mission pour lui et pas de temps à lui accorder.

    Emilie A.


    • Yvain Ducrocq

      Merci Emilie pour ton retour d’expérience, en effet , ça semble évident de ne pas embaucher quelqu’un quand on ne sait pas ce qu’on va en faire et pourtant j’ai l’impression que vu certaines offres de stage, ce n’est pas si évident que ça pour tout le monde.

      Je pense qu’il y a en effet énormément d’éléments à prendre en compte, que chaque poste est différent (surtout quand on parle de “community manager”). Mais sans faire de généralité, je pense que beaucoup de personnes se retrouvent dans la situation du community manager qui a été pris en stage mais qui ne sait pas vraiment ce qu’il doit faire, donc oui, il y a des personnes comme toi qui ont réussi à “s’intégrer” et à développer la stratégie social media de leur entreprise, mais ils étaient accompagnées et je pense que cet accompagnement n’est pas si évident dans de nombreuses entreprises qui ne voit pas exactement à quoi sert le community management .

      Yvain


  9. Laurent Bour
    Laurent Bour

    Yvain,

    La première fois de ma vie que j’ai été stagiaire après mes études commerciales, mon boss m’avait laissé les clés de l’agence au bout d’un petit mois… je crois que je n’avais jamais autant prononcé les mots “je ne sais pas” “laissez-moi votre n° de téléphone et je vais vous rappeler”

    Un stagiaire est là pour acquérir de l’expérience, et ce que je conseille en général, c’est d’être très curieux et de s’imposer comme une personne désireuse d’apprendre, si le “vouloir” est là alors le “pouvoir” viendra ensuite.

    C’est donc un bon billet pour qui prendra le temps de bien lire entre les lignes, et à ce sujet je mettrai un point supplémentaire, le n° 16

    16/ Vous n’avez pas de blog ou de site internet
    Laissez au moins le stagiaire commenter le livre d’or de votre entreprise, vous lui rendrez service s’il aime écrire…

    :) :) :)


  10. J’aime bien la philosophie et le ton humoristique de l’article (un peu comme à chaque article que t’écris !).

    Je suis plutôt d’accord avec portrait dépeint sur ces 15 points, et sa “conclusion” sur le 15ème ! Après je trouve aussi que on peut l’adapter à beaucoup de métier – dont pas mal en matière de web – où certaines entreprises (et heureusement pas toutes !!) pensent que c’est un truc pour lancer, sans trop de budget et faire des tests.

    Dans ce dernier cas, ça peut fonctionner, parce qu’il y a certains bons profils, mais après si les tests sont concluant et qu’il y a possibilité : il faut embaucher ! [Sinon Cf. point 11]


  11. Héloïse

    Et bien moi, j’ai bien rigolé!
    Je suis en formation CM, très proche de devenir stagiaire CM, avec ma petite expérience solo en tant que… CM (et oui encore une fois) et cela ne m’a pourtant pas empêché de sentir le 2nd degrés de cet article.
    Je l’ai aussi ressenti comme un message aux entreprises pour leur expliquer que, oui un stagiaire c’est bien, mais investir dans l’humain et dans une expérience longue durée c’est mieux!
    Merci pour cet article plein de fraicheur qui a égayé ma vie de stagiaire CM ;)


  12. Hugo

    Je trouve que l’article fait vraiment l’archétype du vieux community manager qui rage de demander un salaire important pour un travail qu’un stagiaire ou qu’un jeune diplômé peut faire.

    En simple stagiaire, j’organisé mes campagnes seul, les jeux concours seul, etc.
    J’ai un bon ROI, mon patron est content et je ne coûte presque rien.

    Bonne journée


    • Yvain Ducrocq

      Bonjour Hugo,
      Tu es content de ne rien coûter ? :)
      Je ne connais pas tes missions mais j’espère bien qu’un “vieux community manager” développe davantage une stratégie sur les réseaux sociaux qu’une personne en stage car il a acquis de l’expérience dans ce domaine.

      Mais certainement que tous les métiers peuvent être exercés par des juniors et que l’expérience n’est qu’une “excuse” alors que ça ne sert à rien!
      Très bonne journée,
      Yvain


    • Brandon

      Bonjour,
      c’est normal que tu aies un bon ROI si tu ne coûtes rien à l’entreprise.
      Tout retour est forcément bon si le coût est nul.

      Bonne journée


  13. Excellent, j’aime les sujets traités avec humour et qu’il faut bien évidemment prendre au second degré. Bravo pour l’article !


  14. Ex Stagiaire

    Tout à fait d’accord !

    Quand on cherche quelqu’un pour un vrai travail (qui nécessite une autonomie, des compétences), on paye un vrai salaire !

    A tout les stagiaires qui ont mal compris l’article, demandez vous quel salaire vous méritiez pour le travail accompli (car j’imagine que vous avez fait un très bon boulot, car un stagiaire veux (et peut) aussi bien faire les choses), et comparez avec ce que vous avez gagné.

    Il y’a plein de stages qui devraient être en fait des CDD, voir des CDI (car beaucoup d’entreprises utilisent plusieurs stagiaires successivement sur le même poste car plus économique).

    Bref, un stage ou on à plein de responsabilité, on est autonome, et ou on crée, seul, quelque chose de très utile à la société, c’est super pour la boite, c’est super pour un stagiaire qui se lance, mais c’est une horreur pour les anciens stagiaires au chomâge qui demande maintenant un vrai salaire.


  15. Hey salut mister Yvain !
    Dis-moi… Tu fais du freelance en plus de ton CDI, où tu es déjà sous l’eau ?
    Je connais qqn qui aurait peut-être besoin de toi (je te rassure il a une entreprise, et ne veux pas un stagiaire ;-) )

    La bise


 
 



Laisser un commentaire


Votre nom


Votre email


Votre site web

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>