10 choses à savoir pour faire du community management en Chine

Savez vous quels sont les grandes différences entre le community management en France et en Chine ? Non… cela tombe bien, voici cet article qui a pour but d’enrichir votre culture générale et de comprendre les enjeux des réseaux sociaux en Chine.

1.     Il existe un grand nombre de réseaux sociaux en Chine

Avec la censure et le « great firewall » mis en place par le gouvernement Chinois, la Chine a développé ses propres entreprises web, ainsi que ses propres moteurs recherche et réseaux sociaux. Comme vous pouvez le voir dans le diagramme ci-dessous le paysage des médias sociaux en Chine est très large et il en existe plusieurs catégories. Par exemple Renren est la copie de Facebook, QQ est une messagerie instantanée, Wechat est une application mobile sociale, etc… Ces medias sociaux, créés spécialement pour les Chinois sont adaptés aux goûts et habitudes de ceux-ci, attirant de plus en plus d’utilisateurs. Ainsi aujourd’hui 91% des internautes ont au moins un compte sur un réseau social en Chine.

            

Source CIC

2.     Weibo est le réseau social le plus influent

Dans ce paysage de médias sociaux, Weibo est le réseau social le plus influent avec 503 millions d’utilisateurs et 50 millions de membres actifs chaque jour. De plus, les médias traditionnels Chinois étant censurés et contrôlés par le gouvernement, Weibo est devenue une des principales sources d’information pour les Chinois. En effet le fait que les utilisateurs soient très actifs et la rapidité de propagation des informations sur le réseau permettent parfois de contourner la censure. Les weibonautes sont également très doués pour inventer des synonymes de mots censurés afin de discuter de sujets politiques ou de société délicats pour le gouvernement. A tel point qu’une loi a été mise en place cet été par le gouvernement interdisant aux utilisateurs d’être retwittés plus de 500 fois, et de propager des « rumeurs ». Par exemple un adolescent de 16 ans a été arrêté en septembre, puis relâché pour avoir été retwitté plus de 500 fois concernant « une fausse rumeur ». weibo

3.     Il faut régulièrement publier des contenus sur les réseaux sociaux

Lorsque l’on veut gérer une communauté sur Weibo ou sur les autres réseaux sociaux, il faut des mises à jour et des contenus régulièrement. En effet les internautes Chinois apprécient  la nouveauté, et il faut de nombreux contenus exclusifs pour fidéliser les followers et en attirer de nouveaux.

Ainsi 50 millions de posts ont été publiés par jour en 2012 sur le réseau.  Sur les autres réseaux sociaux ou forums l’ajout de contenus à forte valeur ajoutée est particulièrement la bienvenue.

4.     Weibo est différent de Twitter

Weibo est souvent comparé à Twitter, mais il est en fait très différent et beaucoup plus riche. En effet les 140 caractères chinois permettent de publier plus de contenu qu’en anglais ou français. Weibo a aussi des fonctionnalités différentes de Twitter : on peut y  créer de vrais fils de discussion, partager des vidéos et photos beaucoup plus lourdes que sur Twitter.

Plus d’informations sur cet article.

Weibo est une sorte de mix entre Facebook et twitter, gardant l’aspect ludique de facebook couplé avec le coté informatif de twitter.

 weibo-chine

Weibo permet de créer son propre design de compte, et l’on peut également personnaliser et customiser les fonctionnalités.

5.     Les weibonautes sont jeunes et urbains

Même si Weibo est très populaire auprès de l’ensemble de la population chinoise, une majorité des utilisateurs est plutôt jeune, puisque 70% d’entre eux ont moins de 30 ans et 40% d’entre eux ont moins de 22 ans.

La majorité des weibonautes se trouvent également dans les grandes villes, Pékin, Canton, Shanghai et Chengdu étant surreprésentées parmi les utilisateurs.

 

6. La tendance est au mobile

Les Chinois se connectent de plus en plus à internet par smartphone ou tablette, puisqu’ils étaient 464 millions d’utilisateurs en juillet 2013. C’est une question de coût, les smartphones pouvant être achetés à partir de 300 Yuan dans le pays (environ 36 euros). C’est le prix pour un téléphone Huawei d’entrée de gamme.

De ce fait les réseaux sociaux se développent de plus en plus sur mobile. Il y a eu la création de Wechat par exemple en 2011 (voir ci-dessous), mais aussi le lancement des versions mobiles des plateformes déjà existantes. QQ mobile par exemple a 308 millions d’utilisateurs, et entre QQ, QZone (un autre réseau social de Tencent) et Wechat, Tencent accumule 600 millions d’utilisateurs mobile. Tencent est la plus grande entreprise web de Chine avec un chiffre d’affaires de 7 milliards de dollars en 2012.

Cependant il faut savoir que Weibo est encore le leader sur mobile puisqu’il concentre 50% du trafic mobile.

Quand on fait du community management en Chine il faut donc ne pas oublier les applications mobiles et gérer aussi ces communautés, comme sur Weibo et Wechat par exemple, Wechat étant l’application la plus populaire dans le pays.

7.     Wechat connaît un développement fulgurant

wechat2Wechat est donc un réseau social sur mobile lancé par Tencent en 2011, qui a déjà 236 millions d’utilisateurs en Chine et 400 millions dans le monde. C’est une application qui permet de partager des informations et contenus de façon privé, contrairement à Weibo où les informations sont publiques. Il y a des fonctionnalités particulières telles qu’une timeline, comme Facebook, mais aussi la fonctionnalité « look around » qui permet de trouver des utilisateurs autour de soi, ou encore « shake » qui permet de trouver des utilisateurs dans le monde entier, le téléphone détectant qui dans le monde secoue son téléphone en même temps que vous. Un des avantages de Wechat est la géolocalisation qui permet pour les marques présentes sur le réseau de faire des actions de marketing et des promotions ciblées par villes ou régions.

En 2012, Wechat, appelé Weixin en chinois, a pris le nom anglais Wechat pour s’internationaliser et il est aujourd’hui disponible en plus de 10 langues.

Les Chinois en sont de grands utilisateurs de messagerie instantanée et l’application a même remplacé les SMS pour certains d’entre eux.

C’est une application destinée à se développer encore plus dans les années à venir.

8.     Les réseaux sociaux occidentaux ne sont presque pas utilisés

La Chine ayant développé ses propres entreprises web et réseaux sociaux, ceux-ci ont été totalement adaptés à la population Chinoise et aux habitudes des internautes. Les réseaux sociaux occidentaux sont donc beaucoup moins utilisés car moins adaptés aux Chinois en général, et souvent moins développés et puissants. Une autre raison à ce manque d’engouement est bien sûr la censure qui oblige les Chinois voulant se connecter sur Facebook ou Twitter à avoir un VPN, sauf à Hong Kong. Mais certains pensent que même si ces réseaux n’étaient pas censurés, ils n’auraient pas plus de succès en Chine, dû à la rude concurrence des réseaux Chinois développés spécialement pour les Chinois.

Ainsi Facebook n’aurait que 700 000 inscrits dans le pays, et LinkedIn (qui n’est pourtant pas censuré) n’aurait que 2,8 millions d’utilisateurs. Twitter quant à lui est utilisé uniquement par une minorité d’artistes et d’intellectuels.

9.     Les marques doivent être sur les réseaux

Avec cette influence énorme des réseaux, les marques qui veulent vendre en Chine ou acquérir de la notoriété dans le pays se doivent d’être présentes sur ces réseaux. Cela permet de communiquer avec les internautes, mais aussi de communiquer sur des promotions ou des actions marketing. Ainsi 60% des utilisateurs de réseaux sociaux en Chine ont déjà effectué un achat suite à une opération marketing sur un réseau.

Sur Weibo par exemple toutes les marques sont présentes, également car les Chinois, avec les arnaques existant dans le pays, aiment se renseigner sur internet avant d’acheter un produit.

Le bouche à oreille est également très important, les utilisateurs communiquant entre eux sur les produits et regardant les commentaires des autres acheteurs sur ces produits.

Ci-dessous la page Weibo de l’Oréal Chine.

 loreal weibo

Wechat, avec sa popularité grandissante est également important pour les marques. Ainsi la communauté de l’Oréal avait déjà 10 millions de membres en 2011. Cela permet de communiquer avec les fans, avec également la géolocalisation comme nous l’avons vu qui permet de communiquer sur des promotions de façon ciblée.

Voilà des présentations du Wechat de l’Oréal :

l'oreal wechat

10.Les KOL sont très utiles

Pour accroître sa communauté et ses fans sur les réseaux les KOL (Key Opinion Leader ou leader d’opinion) sont très utiles. On peut par exemple demander à une star de publier un contenu sur sa marque ou son évènement pour profiter de ses followers, souvent plusieurs millions, et ainsi créer du buzz. De plus, comme nous l’avons dit le bouche à oreille est très important en Chine, et les Chinois feront plus confiance à leur idole ou autre KOL pour acheter un produit ou aller à un évènement. Ainsi la marque chinoise Vancl par exemple avait utilisé le blogueur Han Han, très connu auprès des jeunes Chinois car un peu rebelle, pour accroître sa notoriété dans le pays, et cela avait très bien marché.  Voire ici la vidéo virale qui a eu plus de 2 millions de vues.

 

Julien Boulard, expert en vin en Chine très populaire dans le pays, peut également servir de Key Opinion Leader pour une marque de vin qui veut se développer en Chine par exemple. Il a un compte Weibo très élaboré et est très actif dessus, avec de nombreux fans.

 Julien-boulard-Chine

Les stars chinoises et les experts chinois sont également de bons KOL. Parfois il faut par contre payer cher pour avoir un partage de KOL, le prix variant selon le nombre de KOL et la popularité de ceux-ci.

Conclusion

Pour faire du community management en Chine il faut bien connaître le paysage des réseaux sociaux dans le pays, mais aussi comment les utiliser. Les réseaux sociaux sont très importants en Chine, car les chinois urbains sont particulièrement actifs online, et aiment rester en contact avec leurs connaissances, leur communauté, mais aussi avoir les dernières nouvelles de l’actualité, des marques, des stars, les dernières promotions… Internet est essentiel en Chine, avec 591 millions d’utilisateurs et c’est un bon moyen pour communiquer avec la population et des consommateurs potentiels.

Vous avez eu ici un aperçu des réseaux sociaux Chinois, et vous pouvez avoir plus d’information sur le site Marketing Chine, spécialiste notamment du community management en Chine.

A propos de l'auteur

Olivier Verot

Olivier Verot  (7 articles)

Après plusieurs années en Chine, et la création de mon blog marketing-chine.com, j'ai lancé ma société de marketing digital l'année dernière, qui aide les entreprises étrangères à se développer en Chine grâce au digital.

Commenter l'article

Hbergement web et serveur ddi par Ikoula - Site marchand par Wix - Conception artistique dans l'vnementiel - Tuto Emarketing et Ecommerce